7 façons d’ajouter des protéines à vos repas (Partie 1)

Nous avons tous nos propres expériences en matière de nutrition, surtout en ce qui concerne les protéines. Nous sommes trop occupés, avons trop peu de temps libre et avons trop à faire pour nous arrêter et préparer nos repas. Au lieu de cela, nous comptons sur ce qui s’offre à nous, des aliments rapides, à portée de main et qui nous laissent penser que nous apportons à notre corps les bonnes quantités de protéines et à partir des meilleures sources.

Il est vrai que c’est parfois compliqué, mais il existe plusieurs façons d’ajouter des protéines à vos repas quotidiens sans recourir à des révisions drastiques de votre emploi du temps. Il faut juste que vous vous y prépariez convenablement.

  • Acheter en vrac : Pensez à vous munir de boîte de déjeuner et autres produits pour faciliter la conservation de vos aliments et pouvoir emmener vos protéines partout où vous irez.
  • Avoir un planning : Établissez un plan approximatif pour votre semaine en déterminant le nombre de repas, les produits que vous devez acheter, où vous allez stocker vos plats, sans oublier les horaires de vos séances d’entraînement.
  • Être flexible et disposer d’un plan de secours : En période de stress, anticipez les changements dans vos besoins en ressources alimentaires, faites vos courses à l’avance, adoptez une mentalité souple et flexible et essayez de ne pas vous décourager lorsqu’un imprévu arrive. Ayez un plan d’urgence, le fameux plan B, pour ces moments où vous risquer de perdre le contrôle.

Compte tenu de ce qui précède, voici quelques façons pratiques et saines d’ajouter des protéines à vos repas en restant dans votre planning optimal.

1. Fromage cottage

Le fromage cottage est la source de protéines qui reste, tout de même, méconnue ou négligée. Renfermant plein de caséine, une protéine à digestion lente, il est parfait pour une collation en fin de soirée pour apporter à votre corps des acides aminés à action lente ou en accompagnement de vos

repas, surtout si le prochain est assez espacé dans le temps. Contrairement à la protéine du lactosérum, la caséine est lentement libérée et digérée et vous aide à vous sentir rassasié plus longtemps.

Accompagnez-le de fruits, de noix, ou ajoutez-le à des crêpes ou autres produits de boulangerie. Vous pouvez simplement le manger comme tel si cela vous plaît. Chaque tasse apporte environ 25 grammes de protéines et une bonne dose de vitamine D.

2. Noix

Qui n’a jamais lu quelque chose sur les avantages des noix ? Les noix, les amandes, les cacahuètes et les pistaches ne sont que quelques-unes des variétés les plus courantes, mais des plus intéressantes aussi à ajouter à vos repas. Également connues comme étant une source abondante de matière grasse saine, les noix sont considérées comme une source de protéines viable. Bien que la plupart ne contiennent qu’environ six grammes par once (28 g), elles peuvent être ajoutées à différents plats cuisinés ou crus, comme les salades, pour augmenter instantanément leur teneur en protéines.

Ajoutez-les à la farine d’avoine, utilisez-les comme une farce ou en sauce pour le poisson, déposez-en une poignée ou deux dans votre smoothie préféré, votre salade ou votre yaourt, ou prenez-en simplement une poignée. Quelle que soit l’utilisation que vous déciderez d’en faire, vous ne vous tromperez pas.

3. Protéine du lactosérum

C’est l’un des compléments alimentaires les plus populaires sur le marché. Ne vous privez donc pas d’apprécier la polyvalence, la facilité d’utilisation et l’efficacité de la protéine de lactosérum. En tant que source de protéines à effet/digestion rapide, elle est idéale pour la phase pré et/ou post-workout, lorsque votre corps doit débuter son processus de régénération et de récupération.

Non seulement vous pouvez l’ajouter aux smoothies, mais vous pouvez également en ajouter une cuillère ou deux à la crème d’avoine, aux crêpes de blé entier ou même au pudding sans sucre ajouté. Remarque au passage à propos du goût : faites attention lorsque vous l’ajoutez à d’autres aliments déjà aromatisés. Certaines marques présentent des saveurs fortes, alors optez pour la vanille ou les produits naturels, non aromatisés.

Une cuillerée rase de lactosérum vous apportera environ 20 à 30 grammes de protéines selon la marque. De plus, faites attention aux additifs, aux ingrédients, au taux de glucides et à la teneur en matières grasses.

À suivre…

Source : BreakingMuscle.com