Comment se remotiver en plein milieu d’un WOD ?

Nous savions que le wod allait être difficile mentalement et/ou physiquement, trop de reps d’un mouvement que nous appréhendons, des charges trop lourdes ou un time cap trop long. Nous avons commencé dès le bip du chrono très motivés, certains de pouvoir terminer le wod, avec une stratégie bien précise ; toutes les chances étaient de notre côté.

Pourtant, à la moitié du temps nous craquons. Nous sentons que notre corps fatigué et notre mental commence à flancher. Nous posons la barre, recherchons autour de nous un regard encourageant, mais tout le monde est occupé à son wod et le coach est occupé à motiver un autre athlète.

Nous nous sentons seuls et découragés. Comment reprendre confiance et retrouver l’envie d’accélérer le rythme pour rattraper notre retard ?

Comment-se-remotiver-en-plein-milieu-d’un-wod ?

1% de physique, 99% de mental

Se souvenir qu’un wod c’est dans la tête. Si notre corps est fatigué, nous pouvons tout de même gagner en faisant travailler notre mental. Grâce à ce dernier, nous donnons les instructions à nos jambes et à nos bras fatigués.

S’enlever la pression du wod

‘’Il s’agit juste d’un entraînement, pas d’enjeu, pas de pression’’. Si nous pensons comme cela, nous enlevons les tensions dues au stress. Il ne s’agit alors plus de terminer plus vite ou d’accumuler plus de reps, car nous wodons juste pour le plaisir et cela peut nous faire repartir sur un bon rythme.

Repenser son découpage

Nous étions partis sur un découpage précis, mais nous ne sommes pas arrivés à l’exécuter comme nous l’aurions aimé. Cela arrive et il n’y a pas lieu de paniquer.

Les stratégies mentales ne sont pas toutes basées sur le ‘‘tout ou rien’’, au contraire, celui/celle qui adapte son approche du wod le plus vite possible en fonction de sa performance est celui/celle qui ira le plus vite au bout de son wod.

Chacun pour soi

Lorsque nous sommes en difficulté, nous sommes trop souvent tentés de trouver la motivation pour repartir dans le regard d’un autre athlète ou du coach.

Ce qui va suivre ne va certainement pas nous plaire, mais personne autour de nous ne peut se soucier de notre performance à part nous-mêmes.

Autrement dit, même si la communauté CrossFit ®* est très soudée, durant un wod c’est chacun pour soi. Nous devons trouver la solution en nous même. Chercher du regard de la motivation ne fera rien d’autre que de nous faire perdre du temps.

Posture de vainqueur

Ceci fait suite au point précèdent. Fixer un point et lever la tête aide à nous concentrer et à adopter une posture de vainqueur. C’est-à-dire un dos droit, des épaules tournées vers l’extérieur, une tête haute et un regard qui fixe l’horizon. Cela paraît peut-être simple, mais à réaliser durant un wod, lorsque la seule chose que nous voulons faire est de nous accroupir afin de reprendre notre souffle est plus compliqué qu’il n’y paraît.

Se parler

Les paroles positives comme ‘’allez’’, ‘‘je le fais’’ ou ‘’encore une rep’’ sont encourageantes pour les autres comme pour nous-mêmes.

Se parler d’une façon dynamique et positive influence notre mental aussi bien que notre corps. Si nous sommes persuadés que nous n’allons pas arrêter asphyxiés sur le rameur ou que nos quadriceps ne vont pas nous lâcher de douleur alors tout ira bien et nous pourrons aller en entier jusqu’au bout du wod.

Amicalement et sportivement,

Tamara Akcay