Quelle est l’importance de la musique dans notre WOD?

Le chrono est déclenché, le coach nous souhaite un « BON WOD À TOUS ! » et la musique est le seul son que nous entendrons pendant le temps de l’EMOM, Tabata ou For Time.

La musique agit notre mental, un peu comme une voix intérieure qui est censée compter les rép, surveiller la technique et nous encourager.

Mais à quoi sert la musique alors si nous sommes à tel point concentrés sur ce que nous faisons ?

Quelle est l’importance de la musique dans notre WOD?

En théorie : 

La musique n’influence pas nos performances.

Selon une étude menée en 2014 par l’Université de Bâle sur l’influence de la musique sur le crossfit, les performances d’un groupe avec musique se sont avérées être légèrement moins bonnes que celles du groupe sans musique.

Un résultat qui prouve juste qu’un crossfitteur n’a pas besoin de musique pour être performant. Si des coaches lisent cet article, vous savez ce qu’il reste à faire lors du prochain wod !

Mais en pratique :

Nous utilisons le son de la box comme source de motivation pour se sentir invincible.

La musique annonce le ton du WOD

Il suffit que le son du coach résonne avec ce que nous aimons écouter dans notre vie de tous les jours et c’est gagné. Le wod, on le commencera bien, vite et unbroken !

On sautille sur place, on se chauffe, on fusille du regard sa barre et tous les athlètes de la box. On s’y croirait presque, aux Games 2016.

C’est exagéré? Pas tant que ça. Car plus le WOD s’annonce éprouvant, plus la motivation de départ est nécessaire. 3,2,1 GO !

La musique sauve un WOD

Nous sommes bien partis et là, nous sommes bloqués.

Un butterfly qui ne passe plus, un deadlift qui soudain est devenu trop lourd ou la corde des DU qui s’accroche aux pieds à toutes les tentatives. Le regard qui baisse, on essaie de reprendre sa respiration, mais en vain. Notre voix intérieure nous dit qu’on n’y arrive pas et on commence à regarder les autres prendre de l’avance.

Une seule solution : vider sa tête des pensées négatives et se reconcentrer sur le tempo violent de la musique de la box.

Eminem est avec nous. “YOU OWN IT, YOU BETTER NEVER LET IT GO’.

C’est bon, on est reparti.

La musique, c’est l’ambiance du WOD

Rock, Rap, Trance, Country ou Pop, la musique choisie par le coach va créer une dynamique. Que les athlètes soient en forme ou pas, le son va rythmer l’entraînement ; de l’échauffement à l’after party.

Même s’il a été prouvé que la musique n’augmente pas les PR et le nombre de rép, nous pouvons tous apprécier le fait qu’elle permette de rappeler aux plus stressés ou au plus sérieux d’entre nous que nous sommes venus faire un wod aussi pour nous amuser.

Vous trouverez ci-dessous des liens pour vos prochains wods. À faire valider par le coach, bien sûr !

N’hésitez pas a partager votre playlist préférée, quel que soit le style, il y aura des crossfitteurs heureux de s’en inspirer :

Amicalement,

Tamara Akcay 

Crédits Photos : Paul A. Smith – Simply Perfection Photography