Les premières fois qui comptent au CrossFit ®* !

La liste des mouvements à apprendre, à maîtriser et à perfectionner au CrossFit ®* est longue. Nous avons tous déjà dû commencer par retenir les noms et abréviations incompréhensibles du vocabulaire CrossFit ®*. Puis, nous avons dû, étape par étape, décomposer et skiller les mouvements. Tout ceci en essayant de prendre un maximum en force et en travaillant notre cardio.

Les-premieres-fois-qui-comptent-au-crossfit

Beaucoup de répétitions, de frustration et de découragement jusqu’au jour où nous avons finalement réussi, contre toute attente, à passer :

La première série de DU unbroken

10, 20, 30…il ne s’agissait pas tellement du nombre de répétitions, mais de la fluidité avec laquelle nous avons pu les enchaîner. De là est né l’espoir de recommencer, de ne plus avoir peur de se prendre les pieds dans la corde et de prendre plaisir à contrôler l’enchaînement de nos reps.

Le premier kipping pull-up

Nous avons commencé par les stricts, puis nous nous nous sommes aidés d’un élastique. Nous ne comprenions pas ce mouvement bizarroïde, fallait-il s’aider de la force des bras, que devaient faire les jambes ? Et comment ça jeter les hanches en avant ?

Après des millions de tentatives, nous l’avons pourtant eu, notre première étape au kipping pull-up. La première, oui, car il fallait désormais que notre menton passe au-dessus de la barre…

une-crossfitteuse-en-plein-effort-a-la-barre

Le premier squat snatch

Cette sensation où nous sommes ‘assis ‘ la barre entre les mains au-dessus de la tête ; stable. Nous savons que nous ne bougerons plus, même en la remontant. Ce sentiment est indescriptible. Il a fallu tant de minutieux découpages, de placement d’épaules, de tirages au bon moment, pas trop avant, pas trop après.

Le jour où nous avons réalisé un squat snatch parfait reste gravé dans notre mémoire. Car c’est le point de départ de notre prochaine RM : « Si je l’ai fait à cette charge, je vais pouvoir le refaire et rajouter du poids ».

Le premier muscle-up

C’est LE mouvement redouté par excellence. Il impressionne, car c’est le seul mouvement que l’on réalise à partir d’anneaux à cette hauteur et dans le vide. Au début, cela nous paraissait infaisable. Le petit coup de hanche à placer lors du kipping pull-up, il allait falloir en faire un 50 fois plus prononcé.

Mais le jour où nous avons « atterri » au-dessus de la ligne des anneaux, nous avons certainement gigoté les jambes dans le vide, descendu en courant dans la salle ou poussé un cri incontrôlé de joie. Car, pour certains, le MU c’est LE dernier mouvement qui fait de nous un crossfitteur complet.

Un wod en entier en RX

Ce n’est pas un mouvement, mais cette étape compte autant. Nous avons commencé en bas du tableau : N2, N1 et hésité longtemps avec de charger en RX.

Qu’est ce que cela signifie de mettre une charge en RX ? En soit pas grand-chose, car tout est relatif à la programmation de la box, au niveau des autres athlètes et à notre niveau de fitness.

MAIS dans notre estime et pour notre motivation personnelle, le RX c’est le summum. Le jour où nous avons écrit à côté de notre prénom notre temps en RX, nous avons compris que nous avions bien travaillé et que nous pouvions être fiers de nous.

Amicalement et sportivement,

Tamara Akcay