Perte de poids et CrossFit ®* : amis ou ennemis ?

Faites-vous du CrossFit ®* pour perdre du poids ? Beaucoup le font pour cela, mais est-ce vraiment une bonne idée ? Est-ce que CrossFit ®* et perte de poids vont de pair ? Quelle approche adopter pour perdre du poids ? Voici quelques réponses.

En fait, pour que le CrossFit ®* devienne un véritable moyen de perdre du poids, il faut adopter une approche différente de celle des athlètes de moyen ou haut niveau. Bien sûr, ils peuvent en bénéficier, mais il faut prendre en compte leur potentiel de départ, physiquement et psychologiquement.

Bien que chaque individu soit unique, il y a quelques points communs qui affectent une grande majorité des personnes en surpoids. Une prise de conscience de ces points ainsi que la méthode de travail dans la box seront les clés du succès pour perdre du poids grâce au CrossFit ®*.

1. « J’ai essayé tous les régimes et rien n’a fonctionné »

Cette phrase me rappelle la scène où Dumbo était convaincu de tenir une plume magique grâce à laquelle il pouvait voler. Plus tard, il découvrit que c’est grâce à ses propres compétences qu’il volait, et non pas à la plume. Et il vécut heureux pour toujours.

Ce que nous savons à propos de la perte de poids est similaire à ce que nous savons au sujet de toutes les adaptations de conditionnement physique : cela arrive à cause d’une multitude de petits changements constants au fil du temps. Il n’y a pas de « plume magique », ni de recette miracle et rapide. Il n’y a pas de régime alimentaire ou d’exercice qui « fonctionne ». Certains débutants pourraient considérer le CrossFit ®* comme la solution miracle. Entourées par des athlètes aux corps sculptés et bien musclés, sans un bourrelet disgracieux, ces personnes en surpoids sont persuadées qu’elles ont, enfin, trouvé le Saint Graal, la plume magique qui va résoudre tous leurs problèmes de poids.

La vérité est que personne, même les sportifs ayant la fameuse tablette de chocolat, n’a la solution magique. Par contre, avec beaucoup de discipline, de sérieux, de motivation, de planification, de préparation et d’apprentissage, cela devient possible.

Si vous êtes une personne qui veut perdre du poids ou un coach responsable du suivi de ce type de sportifs, vous devez impérativement vous prémunir contre la recherche de solutions à court terme pour la perte de poids. En effet, perdre du poids pour des vacances ou un mariage sera voué à l’échec sur le long terme, en partie parce que cela implique probablement des changements drastiques, non durables et soudains sur le plan alimentation et activité physique. En faisant cela, vous serez juste affamé, endoloris et, éventuellement, blessés, ce qui vous poussera inévitablement à tout abandonner et à retourner à la case départ.

Au début, ces personnes suivront religieusement leur programme d’entraînement et puis elles ne viendront plus du tout.

Pour réussir à suivre le planning et les objectifs que vous vous êtes fixés avec votre coach, adoptez le concept des petits changements au niveau de votre alimentation et vos activités physiques, du développement des compétences et du gain progressif en force sur une longue période. Chaque étape est utile, même si vous ne voyez pas les résultats immédiatement.

2. Manque de savoir-faire nutritionnel et habitudes alimentaires désordonnées

Ce que nous mangeons, combien et quand nous mangeons est lié directement à notre état d’esprit, et moins à l’envie de nos papilles et notre estomac. Ce qui conduit à l’obésité, ce sont les mauvais choix que nous faisons et qui sont alimentés par des choses autres que la faim.

Les émotions, les habitudes, les attentes des autres et le manque de confiance en soi jouent tous un rôle dans nos impulsions nutritionnelles. Perdre du poids implique donc l’éclaircissement des idées et une meilleure compréhension de l’alimentation humaine en général. L’obésité est souvent due au fait que les personnes mangent pour de mauvaises raisons, en quantités excessives et avec une fréquence instable.

Cela peut conduire rapidement à un découragement, à un sentiment que le changement requis est trop important ou qu’on court tout droit à l’échec à moins qu’on ne se mette 100 % au Paléo, mesure chaque morceau et chaque calorie et qu’on se prive de ce qu’on aime le plus. Mais tout cela est faux ! En réalité, pour perdre du poids, il faut combattre les idées reçues, les mauvaises habitudes et le désordre alimentaire. Il faut donc instaurer un régime qui soit au goût de l’individu, simple à suivre, motivant et attrayant. Le changement ne doit pas être radical. Il faut laisser une petite marge pour faciliter l’adaptation. En tant que coach, vous devez convaincre votre élève qu’une alimentation équilibrée et organisée est la principale condition pour perdre du poids.

3. Problèmes d’image personnelle

Pour réussir à perdre du poids, il faut s’accepter et améliorer la perception que nous avons de nous-même et de notre corps. L’image de soi doit être axée autour de l’acceptation des défauts et la mise en valeur des qualités et de la capacité à s’améliorer.

En tant qu’entraîneur, vous pourriez mettre en avant et marquer positivement les petites améliorations, les petits succès.

4. Relations et perte de poids

Aucun changement ne se produit dans le vide. Les gens qui veulent perdre du poids devront trouver des relations de soutien, apprendre à communiquer leurs besoins avec ceux qui les entourent et, probablement, devenir plus sociables.

L’environnement a un rôle essentiel à jouer dans la perte de poids. Quand ces personnes ne peuvent pas obtenir ce dont elles ont besoin de leur entourage en termes de soutien / sécurité / amour, elles se contenteront de ce qui leur fait du bien, un geste simple et solitaire : manger.

Une fois le comportement alimentaire examiné attentivement et corrigé, il faut éloigner la personne en surpoids de l’idée que la nourriture est une situation de confort, un ami, une barrière à l’expression de la colère et de la déception, une zone de sécurité, un peu de douceur dans ce monde de brutes. Manger doit redevenir un geste naturel qui vise à apporter les nutriments essentiels pour le bon fonctionnement du corps, sans plus.

La communauté CrossFit ®* peut être l’environnement idéal pour commencer. En tant que membre voulant perdre du poids, vous pourriez vous sentir en sécurité, entouré de tous ces athlètes qui ont réussi et des autres membres qui veulent réussir mais qui ont encore du chemin à parcourir. Cependant, il faut à tout prix éviter la comparaison aux autres, ou du moins éviter de se comparer à ceux qui ne sont pas de votre catégorie. Il faut, au contraire, s’inspirer de l’expérience de ceux et celles qui ont réussi pour en faire de même.

Si vous êtes ce débutant qui veut perdre du poids et se remettre en forme, faites-vous des amis CrossFitters qui soient un peu plus expérimentés que vous mais avec les mêmes objectifs. Vous saurez comment ils ont fait pour surmonter leurs peurs et réussir le défi.

5. Scaling inapproprié

Le dernier point est spécifique aux entraîneurs/coachs, mais aussi aux membres qui pensent que plus ils en feront, mieux ils se sentiront. L’échelonnement ou scaling est la clé du succès. Il peut être surprenant de savoir qu’on peut adapter quasiment n’importe quel WOD selon son niveau, ses objectifs et ses compétences.

Le scaling permet aux CrossFitters de tous les niveaux d’essayer plusieurs WODs et de réussir à les achever. Cette réussite s’avère très motivante et encourage les plus récalcitrants à continuer le chemin malgré sa difficulté. En l’absence de scaling, vous risquez de démolir rapidement toute la motivation et le moral de vos élèves qui se réfugieront dans la nourriture et leurs idées noires. Au contraire, vous devez mettre à leur échelle les WODs les plus impressionnants, les aider à les achever et les féliciter de leur petit succès.