Quels sont les sports complémentaires au CrossFit ®* ?

Pendant leurs jours de repos ou bien en break pendant leurs vacances, les crossfitteurs et crossfitteuses, qu’ils soient novices ou confirmés, ne font rarement rien. Ils choisissent de changer leurs routines en s’initiant à d’autres disciplines.

En abordant ces nouvelles activités de façon relax, ils ne cherchant pas à performer, mais à étonner et à aérer leur corps et leur esprit. Certaines de ces activités pratiquées régulièrement s’avèrent à long terme complémentaires à leur entraînement CrossFit ®*.

barshy (natation)

Yoga : la respiration

La plupart des box de CrossFit ®* proposent dans le planning de la semaine une à deux cessions de yoga. Celles-ci se rapprochent du Hatha, un yoga doux et qui s’oriente vers des postures simples et une maîtrise de la respiration.

Le yoga aide à comprendre l’importance de la respiration pendant les wods de CrossFit ®*. En inspirant et expirant aux bons moments, le corps performe d’une façon optimale et harmonieuse. De plus, en apprenant à se contrôler sur la respiration on apprend à se concentrer sur le moment présent.

C’est une aptitude importante si l’on recherche à être dans son wod sans être perturbé par les autres athlètes.

Pilates : le contrôle des postures

Le Pilates développe ce dont les crossfitteurs ont besoin : force, flexibilité, amplitude de mouvement, endurance musculaire, coordination, équilibre et une bonne posture. Il permet de retrouver les exercices de base du CrossFit ®*, mais en les réalisant en douceur et en les contrôlant.

C’est une méthode qui permet, de façon détendue, d’enchaîner des exercices, de respirer et de maîtriser son esprit.

Wendy Cope

Natation : la détente des muscles

La natation, une discipline idéale à compter que l’on aime l’eau et que l’on sache nager !

L’eau a peu d’impact intense sur les articulations et les muscles et est connue pour ses vertus relaxantes et apaisantes. Même en ne nageant que quelques longueurs, les muscles tendus et contractés se relâchent d’eux-mêmes au contact de l’eau.

Running : faire le vide

Courir vide la tète, fait circuler le sang et fonctionner le cœur.

Sans pression, à une allure modérée, avec de la musique dans les oreilles et si possible un beau paysage, la course à pied est généralement le sport de récupération qui rassure les crossfitteurs anxieux de prendre un jour complètement off !

Phil Roeder

Vélo : se débarrasser des ondes négatives

Pédaler dans un bois, une forêt ou à la campagne est un excellent moyen d’utiliser ses quadri et fessiers pour autre chose que des fronts ou des pistols. Véritable activité cardio, après une heure de vélo à allure modérée, les adeptes y laissent leur énergie négative et sont chargés en endorphines.

Les activités listées ci-dessus ont toutes un point commun : une tendance à vouloir se retrouver avec soi-même.

En wod ou en open gym, un crossfitteur est rarement seul, la communauté aidant un athlète à toujours faire plus.

Faire un break d’une journée en méditant sur ses besoins, son corps et son esprit. Serait-ce finalement l’activité idéale d’un rest day recherchée par les crossfitteurs et crossfitteuses ?

Amicalement,

Tamara Akcay

Crédits photos : Barshy, Phil Roeder, Wendy Cope