Les « Pause Reps » pour plus de force et de stabilité !

Avez-vous atteint une phase de blocage sur un lift important comme le deadlift ? Essayez cette astuce des « pauses reps » !

Ajoutez des pauses pendant vos répétitions

Vous avez peut-être du mal à dépasser un palier au bench press, vous avez détecté le moment où vous avez perdu le rythme et que la position de vos coudes n’est plus contrôlable, ou que vos fesses ont quitté le banc. Et, si vous êtes en trains de travailler vos deadlifts, vous avez probablement senti votre colonne vertébrale passer d’une position stable et droite à une posture en point d’interrogation toute déformée.

Dans les deux cas, vous êtes en difficulté. Et à cause du fait que vous ne disposez pas de la technique ou de la force nécessaires pour conserver une position optimale, vos chances de vous blesser montent en flèche.

Au lieu de tout faire pour battre vos records, commencez par introduire des pauses à vos répétitions pour développer votre force et votre stabilité et dépasser les paliers. N’oubliez pas que la position de l’articulation dicte la fonction musculaire, mais elle détermine également le niveau de pression articulaire. Si vous prenez les bonnes postures, vous resterez toujours fort et en bonne santé. Mais si vous les ignorez et que vous n’écoutez que votre ego, vous en paierez le prix, tôt ou tard.

Essayez ceci

Au lieu de vous frayer un chemin entre vos points de blocage en prenant de mauvaises postures pour arriver à finir le mouvement, commencez par ajouter des pauses au milieu des répétitions et des workouts isométriques pour augmenter votre force et votre stabilité sans compromettre votre technique.

Bien qu’on puisse penser que les mouvements isométriques ne sont pas aussi efficaces que les exercices dynamiques, ils exercent néanmoins une pression importante sur votre système nerveux central. Puisque votre objectif est de maximiser l’activation des fibres musculaires et la rapidité de votre système nerveux, vous devez être en pleine forme pour optimiser la productivité de vos séries. Exemple – Le Dead-pull, un deadlift à mi-jambe suivi d’une pause

Essayez 3 à 5 séries de 1 à 3 répétitions (3-8 secondes) avec un poids proche de votre maximum.

Par Eric Bach – Source : T-Nation.com