Les légendes urbaines du crossfit

La popularité grandissante du crossfit n’a pas que de bons côtés. Comme tous les sports à haute intensité et encore relativement méconnus du grand public, le crossfit n’échappe pas à certaines idées reçues, ce qui a pour conséquence majeure de créer des légendes urbaines. Voici une liste des légendes les plus répandues:

1. Vous allez vomir, vous évanouir ou mourir

Comme tous les sports à haute intensité, vous êtes encadré par des coaches qui vous aideront à construire des fondations solides avant d’ajouter de l’intensité à vos WODS. Donc pas de panique. Prenez le temps de progresser et reposez-vous quand votre corps vous le demande

2. Vous allez vous blesser

Si vous n’écoutez pas votre corps et que vous ne vous échauffez pas correctement, la blessure sera inévitable. Mais n’est-ce pas le lot de toute activité physique?

3. Vous rencontrerez l’oncle Rhabdo

Bien sûr, personne ne souhaite le rencontrer (en référence à la rhabdomyolyse, qui est une dégradation rapide des cellules des muscles squelettiques). Il faut savoir que cette maladie est extrêmement rare. Donc, respectez votre corps et progressez par étape pour vous acclimater au volume et à l’intensité des WODs.

4. Devenir une masse est inévitable

Avoir comme référence les CrossFit Games peut créer une certaine confusion, surtout chez les crossfitteuses. Les Crossfit Games regroupent l’élite mondiale donc des athlètes de très haut niveau qui ont été tries sur le volet. Il est donc ridicule de vous comparer à cette élite. La majorité des crossfitters et des crossfitteuses perdront quelques kilos tout en devenant plus forts et plus toniques, ni plus ni moins.

5. Vous devez être compétitif

Lorsque l’on pratique un sport, on a envie d’être le plus compétitif possible. Quelles que soient nos aspirations personnelles, le plus important est de se rappeler que nous sommes d’abord en compétition avec nous-mêmes et de se souvenir que les crossfitters de votre box viennent d’horizons différents avec un passé sportif divers et varié.

6. Il faudra vous mettre au régime paléo

Le paléo est une méthode pour changer votre régime alimentaire, mais pas forcement le meilleur pour tous. Donc, discutez avec votre coach (ou un diététicien) pour connaître ses habitudes alimentaires et vous verrez qu’il existe différents régimes possibles.

7. L’inscription à une box est trop chère

Tout n’est qu’une question de priorité et d’analyse. Les coaches de crossfit sont en général très qualifiés et encadrent un nombre de personnes limité. Si vous avez un doute, regarder les tarifs a l’heure pour du coaching individuel. Et trop cher pour quoi? Si vous vous entraînez à votre box 3 fois par semaine, les résultats viendront et l’investissement sera en quelque sorte «rentable».

8. Ça prend trop de temps

C’est à vous de vous organiser et de fixer vos priorités. En général, les séances durent une bonne heure et les WODS entre 8 et 20 minutes. Cela vous laisse pas mal de temps pour faire autre chose, n’est-ce pas?

9. Seuls des athlètes de haut niveau peuvent supporter la cadence

Le crossfit est fait pour tout le monde, le tout étant d’adapter son entraînement en tenant compte de son passé sportif, de ses objectifs et de son âge. De toute façon, les coaches sont là pour vous guider dans la bonne direction.

10. Il faut maîtriser le jargon

Ça viendra tout simplement avec le temps et la pratique. Et lorsque vous débarquez dans une box, vous aurez de toute façon le droit à une formation pour comprendre et maîtriser votre nouvel environnement.

11. C’est un culte

Il vous suffit de vous rendre dans une box pour vous rendre compte que le crossfit est une communauté accueillante faite d’entraide, d’écoute et de bonne humeur.

12. Toutes les boxes sont identiques

Le crossfit, ce n’est pas une franchise McDonald, ce qui laisse pas mal de liberté aux créateurs de box. Donc avant de vous précipiter pour vous inscrire, faites des recherches et visitez plusieurs boxes pour sentir l’ambiance et discuter avec différents coaches. Une fois ce travail de terrain effectué, vous serez en mesure de choisir une box qui vous convient.

Inspiré de l’article de Cristina Goyanes pour Shape.

Crédit photo: conseiller.ca