Les 5 principaux avantages de l’activité physique pour les personnes en situation de handicap !

crédit des 2 photos : Stéphanie Madaule

Si vous avez un handicap quelconque, certaines personnes voudraient vous faire croire que vous ne devriez pas avoir d’activité physique. En réalité, cela est totalement faux. Les principes et les bienfaits d’une bonne activité physique s’appliquent à tous, peu importe les capacités ou les compétences. Beaucoup de personnes handicapées ne semblent pas s’en rendre compte, car près de 50% d’entre elles sont inactives au quotidien. Si vous ou un proche avez un handicap, il est important de comprendre pourquoi une activité physique régulière est importante pour la santé et le bien-être en général. Il est également important de noter qu’il existe de nombreuses façons d’être actif physiquement. Lisez la suite pour en savoir plus sur les avantages d’une activité physique régulière. Et comment les personnes handicapées peuvent intégrer des exercices sportifs à leurs habitudes quotidiennes.

AVANTAGES DE L’ACTIVITÉ PHYSIQUE POUR LES PERSONNES HANDICAPÉES

Parmi les principaux avantages d’une activité physique régulière pour les personnes handicapées figure :

  • Amélioration de la santé physique : l’activité physique contribue à réduire le risque de développer toutes sortes de problèmes de santé liés au surpoids. Cela comprend le diabète de type 2, les maladies cardiaques, l’hypertension artérielle, l’ostéoporose et le cancer. En outre, les adultes handicapés physiquement et inactifs sont 50% plus susceptibles de développer ce type de maladie que ceux qui sont actifs.

  • Amélioration de la santé mentale et émotionnelle : la dépression est fréquente chez les personnes en situation de handicap. L’activité physique régulière permet d’améliorer l’humeur et combattre les sentiments négatifs et l’anxiété.

  • Augmentation de l’indépendance : en augmentant la force et l’endurance, l’activité physique régulière peut aider ces personnes à vivre de manière plus autonome.

  • Offre plus de possibilités de socialisation : Il est facile de se sentir isolé lorsque vous avez un handicap. Mais l’exercice régulier peut créer des occasions de passer du temps avec d’autres personnes, handicapées ou non, qui pratiquent la même activité physique.

  • Diminution de la douleur : Si vous éprouvez de la douleur chronique et que ça fait partie des symptômes de votre handicap, l’exercice physique peut réellement vous aider à vous sentir mieux en réduisant l’inflammation et en augmentant la production de neurotransmetteurs analgésiques.

LES MEILLEURS TYPES D’EXERCICES POUR LES PERSONNES HANDICAPÉES

Il n’y a pas vraiment de type d’exercice «optimal» pour les personnes handicapées. Chacun est différent et dispose de capacités et de préférences différentes. Cependant, les exercices suivants sont souvent considérés parmi les meilleures pour tous :

  • CrossFit

  • Aquagym

  • Natation

  • Pédaler avec les mains

  • Sports en fauteuil roulant (basketball, volleyball, etc.)

  • Marcher (utiliser un support comme une canne ou un déambulateur si nécessaire)

  • Yoga

  • Taï-chi

  • Musculation avec des bandes, des haltères ou au poids du corps

La plupart de ces exercices sont faciles à adapter selon que vous pouvez vous lever ou que vous devez rester assis, si vous avez un problème de vision, d’ouïe etc. Il existe également de nombreuses catégories de workouts spécialement conçues pour les personnes en situation de handicap et les personnes à mobilité réduite. Regardez les vidéos et les articles en ligne afin de trouver un cours de yoga sur chaise roulante ou un cours de CrossFit ®* près de chez vous.

N’OUBLIEZ PAS DE VOUS AMUSER

Certes, il est important de savoir quelles sont les meilleures formes d’exercice à effectuer, mais il est également important de faire l’exercice que vous aimez. Essayez différentes activités et trouvez celles qui vous plaisent le plus.

PRÉCAUTIONS DE SÉCURITÉ POUR LES PERSONNES HANDICAPÉES

Certaines personnes handicapées (ainsi que celles qui s’occupent d’elles) craignent de faire de l’activité physique parce qu’elles s’inquiètent des éventuelles blessures. Ces préoccupations sont légitimes, mais vous pouvez également mettre en œuvre les précautions nécessaires pour réduire le risque de blessures. Tant que vous garderez ces précautions de sécurité à l’esprit, il n’y a aucune raison pour laquelle vous ne puissiez pas participer à vos activités physiques préférées :

  • Obtenez l’autorisation de votre médecin avant de commencer tout nouveau type d’exercice.

  • Travaillez avec un coach personnel ou un physiothérapeute pour apprendre la forme et la technique appropriées lors de la pratique de nouveaux types d’exercices

  • Commencez lentement et progressez vers des workouts plus longs et plus intenses. Rappelez-vous que dix minutes par jour sont un excellent début si vous avez été totalement inactif jusqu’à présent.

  • Reposez-vous fréquemment et arrêtez-vous si vous ressentez de la douleur, si vous sentez que votre cœur bat fort ou commencez à vous sentir étourdi.

DERNIÈRE CHOSE

Les avantages de faire de l’exercice physique régulièrement l’emporteront presque toujours sur les risques que cela représente pour les personnes handicapées. Sachez que vous êtes parfaitement capable d’avoir une activité physique régulière ; il suffit peut-être d’expérimenter pour trouver le bon workout, le bon coach ou même la bonne Box.

Source : TheRXreview.com