“Je débute et je n’arrive toujours pas à terminer un wod, dois-je arrêter le CrossFit ®* ?”

Copyright: David Martino Photography

Copyright: David Martino Photography

Surtout pas !

Il est rare d’entendre cette phrase prononcée à voix haute dans la box, elle est pensée plus que nous ne le soupçonnons par des crossfitteurs débutants.

Ceux-ci/celles-ci sont souvent impressionnés par le niveau des autres athlètes qui ont déjà 1 à 2 ans de CrossFit ®* à leur actif. À l’approche des Open, la communauté CrossFit ®* se demande dans quelle catégorie elle s’inscrira, établissent des prédictions sur les wod et font la liste des mouvements à perfectionner.

Les novices eux, ont un autre challenge à accomplir : ne pas se décourager, prendre plaisir à venir en wod et croire en leurs capacités.

Scaler, scaler, scaler

Le CrossFit ®* est un sport qui s’adapte. En fonction de son âge, de son passé de sportif et de son état de santé actuel, chacun peut trouver sa propre intensité, sa charge à soulever et ses mouvements à adapter.

Scaler signifie que nous ferons le wod avec des charges qui nous conviennent afin que l’on aille jusqu’au bout de nos possibilités. Sur le tableau, à côté des charges, différents niveaux doivent être annoncés : RX, N1, N2.

Les niveaux N1 et N2 proposent des charges dégressives et des progressions sur les mouvements. Au début, ce sont ces niveaux qu’il faut choisir.

Et si l’on doute encore sur ses capacités à pouvoir réaliser un N2, il faut aller voir le coach. Lui seul pourra soit nous encourager à tout de même essayer, car il sait que nous en sommes capables et que nous avons juste besoin de croire en nous ; soit nous suggérer des alternatives qui nous permettront de faire le wod sans nous blesser.

S’intégrer dans la communauté

Chaque crossfitteur a connu cela :

  • Ne pas avoir le temps de terminer un wod
  • Se demander 6 mois après ses débuts ce que signifient les mouvements du wod
  • Oublier l’ordre des mouvements dans le wod

Seulement, personne ne l’a dit à voix haute. Par contre, tout le monde s’est empressé d’apprendre les termes et de scaler de façon à pouvoir finir le wod.

Pourquoi encourageons-nous les débutants d’une façon encore plus passionnée que les athlètes ayant déjà un niveau ?

Parce que nous sommes tous passés par là et que nous savons à quel point il est courageux de se donner au maximum lorsque nous voulons abandonner !

un-crossfitteur-s'essaye-au-pull-up

Célébrer les petites victoires

En CrossFit ®*, toutes les progressions amènent des difficultés. Afin de faire une traction stricte, il faut déjà faire des tractions sautées, puis s’aider d’un élastique vert, puis bleu, puis rouge, puis jaune. Beaucoup d’étapes pour réaliser un mouvement qui nous emmènera progressivement vers les kipping pull-ups, les butterfly et les muscle-ups.

C’est pour cela qu’il faut célébrer les étapes intermédiaires. Ce sont elles qui nous permettent de progresser et d’avancer.

Arrêter de se comparer aux autres

C’est sans doute le plus difficile à faire.

Car en wod il est tentant de s’arrêter pour voir où en sont les autres. Si l’on fait cela, c’est le découragement assuré. Parce que le voisin sait peut-être déjà faire les hspu mais peut-il snatcher et à quelle charge ?

C’est résolument une habitude à vite laisser tomber. Il y a tellement de paramètres qui rentrent en compte qu’il est impossible de se comparer à un autre athlète.

Se mettre des objectifs

C’est ce qu’il faut faire afin d’arrêter de se comparer aux autres. En nous fixant des objectifs, nous pourrons rester concentrés sur les efforts que NOUS devons accomplir. Mis à part les athlètes des Games et ceux s’entraînant de façon intensive plusieurs heures par jours ; les crossfitteurs ont des phases où ils avancent plus en gym qu’en haltéro et inversement.

En restant focalisés sur des buts précis nous verrons de nous-mêmes qu’il n’est pas nécessaire de se comparer. C’est une perte d’énergie et de temps.

un-crossfitteur-recupere-apres-un-wod-intense

Aller voir le coach

Il va pouvoir nous motiver, nous aider à établir un programme afin de passer du niveau N2 au N1 et à nous encourager durant les wod. À partir du moment où il connaît nos objectifs, il va savoir quand nous pousser à aller au-delà de nos limites afin que nous puissions arriver à ce que nous voulons.

Rester consistant

Même s’il est pénible de venir en wod (malgré notre bonne volonté) lorsque l’on n’arrive pas à le terminer ou à mettre les charges que l’on souhaite ; la règle est de continuer à venir.

Il n’y a qu’en s’entraînant régulièrement que nous pourrons améliorer notre cardio et prendre en force.

Les victoires arrivent en général lorsque nous pensons que nous n’y arriverons pas ; sachant cela il n’y a qu’une chose à faire : persévérer.

Se faire plaisir

Avant tout, le CrossFit ®* est un sport où l’on se fait plaisir ! Même en N2 ou avec un PVC à la main.

C’est pour cela qu’il y a aussi une communauté extraordinaire. Pendant une heure, les confirmés, les intermédiaires, les débutants et les initiés contribuent à remplir la box d’une énergie positive incroyable afin que tout le monde s’en imprègne et se donne à fond !

Amicalement,

TA