Intensité : entre opportunité de réussite et désastre

Pour obtenir de bons résultats, il faut travailler dur. Mais ce qui est le plus important, c’est la mise en place de l’environnement parfait pour que l’athlète puisse atteindre la perfection.

L’intensité est l’un des trois piliers définissant le CrossFit ®* et nous aimons ça pour ces quelques raisons :

Tout d’abord, travailler avec assez d’intensité est très efficace pour développer la condition physique. C’est un stimulant puissant, surtout lorsqu’il est comparé à l’absence d’intensité. En fait, nous nous entraînons pour atteindre un objectif et l’intensité est l’élément-clé pour permettre au corps de s’adapter à de nouveaux niveaux d’activité physique.

Ainsi, faire un tour de piste en courant ne peut être comparé, en termes d’impact sur la condition physique, au fait de le faire en marchant. Par conséquent, sans suffisamment d’intensité, nous pourrions ne pas avoir suffisamment de stimuli pour améliorer nos compétences et nos capacités.

Un deuxième élément-clé de l’intensité est le fait que celle-ci est relative. C’est un concept-clé auquel de moins en moins d’entraîneurs et d’athlètes donnent de l’importance. Ce qui est intense pour une personne peut ne pas l’être pour une autre en fonction d’un certain nombre de facteurs dont l’expérience, le niveau, la force, le volume d’entraînement, etc. De ce fait, pour que le CrossFitter puisse progresser correctement, son coach doit l’encadrer et adapter le niveau d’intensité de ses WODs à ses propres compétences et ses capacités afin que le programme d’entraînement soit le plus optimisé possible.

L’intensité semble être, par conséquent, la plus grande opportunité pour s’améliorer et réussir en CrossFit ®*. Mais elle peut mener aussi à un véritable désastre. C’est pour cela que, lors de l’élaboration d’un entraînement d’intensité, les coachs et les athlètes doivent impérativement prendre en compte un certain nombre de variables. Tous les mouvements peuvent être adaptés pour devenir plus simples ou plus complexes. Nous pouvons contrôler la charge, la gamme de mouvement, le volume et même l’intensité (grâce aux temps de repos programmés ou à la variation du rythme).

L’intensité est une immense opportunité pour devenir meilleur. Profitez-en au maximum !

Source : TheBoxMag.com