Le CrossFit ®*, une activité physique pour des enfants en bonne santé

Nous savons tous que le CrossFit ®* ne cesse de se développer et continue à profiter aux adultes dans le monde entier. Mais saviez-vous également que le CrossFit ®* Kids gagnait du terrain ? En effet, les boxs du monde entier sont en train d’ajouter à leur programmation des séances de CrossFit ®* Kids avec des instructeurs certifiés, certaines écoles secondaires ont intégré des classes de CrossFit ®*, et plus encore.

Admettez-le, si après tout une carrière de CrossFit ®* vous voyez un tout-petit réaliser un squat parfait, vous déplorerez le fait que vous n’avez pas eu cette chance de commencer dès votre plus jeune âge.

Le fitness, c’est du FUN !

Bien évidemment, la classe de CrossFit ®* Kids est un peu différente de celle des adultes, car l’objectif principal est d’associer l’exercice physique au plaisir et à l’amusement. Bien sûr, les enfants n’échapperont pas à certains WODs difficiles, mais ils pourront aussi jouer à des jeux et continuer à agir comme des enfants.

Des milliers d’enfants à travers le monde font maintenant partie du programme CrossFit ®* Kids, qui a été créé en 2004, presque par hasard. « Je ne trouvais aucun adulte pour le mettre en place », dit Jeff Martin. Lui et sa femme, Mikki, ont décidé à cette époque de commencer à enseigner à des enfants à Ramona, en Californie, les bases du CrossFit ®* jusqu’à ce que le fondateur de ce sport, Greg Glassman, leur demande de créer officiellement le CrossFit ®* Kids.

Adeptes des arts martiaux, le couple a pu imaginer, grâce à son expérience dans ce domaine, la façon la plus adéquate pour adapter ces exercices au niveau d’un enfant. « Vous devez faire les choses bien avant de songer à les réaliser rapidement. Il faut donc découper les exercices et les réassembler pour les adapter », explique Martin. Cela aide les enfants à ne pas avoir les mauvaises habitudes que les adultes peuvent accumuler au cours de leur vie. Ceci les aide à apprendre plus rapidement et à progresser plus efficacement.

Renforcer l’éducation physique des enfants

Si vous faites un tour dans les écoles d’aujourd’hui, l’éducation physique a bien changé. Mais si votre enfant intègre une classe de CrossFit ®* Kids, il pourra comprendre les mouvements de conditionnement physique les plus fonctionnels qui lui serviront tout au long de sa vie.

En effet, les salles de sport modernes devraient proposer aux enfants des kettlebells, des poids, des tuyaux en PVC pour l’étirement, des rouleaux en mousse et un rack adapté à leur niveau pour leur permettre de bouger leurs corps et développer tous leurs muscles.

En ce qui concerne les WODs, on peut commencer par un étirement et une course de 200 mètres pour s’échauffer. Ensuite, les enfants utiliseront une barre de 6, 12 ou 20 kg pour faire 10 shoulder presses suivis d’un burpee. Puis, ils feront 9 shoulder presses et 2 burpees, puis 8 shoulder presses et 3 burpees, continuant dans ce modèle jusqu’à arriver à un shoulder press et 10 burpees.

Il est aussi important d’encourager les enfants à se considérer mutuellement comme des coéquipiers et non des adversaires. Cela leur inculquera l’esprit d’équipe et le respect de l’autre et de ses efforts.

Le CrossFit ®* est-il sans risques pour les enfants ?

Voilà une question importante pour tout parent qui aimerait voir son enfant faire du CrossFit ®*.

Au fil du temps, les opinions sur les enfants et l’haltérophilie ont évolué et, comme pour tout effort sportif, un bon coaching et un accent mis sur la technique sont essentiels. Ceci est d’ailleurs valable pour les personnes de tous les âges.

Jordon Metzl est spécialisé en médecine du sport à New York City. Il affirme que, quand la majorité des personnes entendent parler d’entraînement de force pour les enfants, la réaction initiale est : « Êtes-vous devenus fous ? Les enfants ne devraient pas soulever des poids ! ». Mais lui et bien d’autres spécialistes de la médecine du sport sont convaincus qu’un tel entraînement peut être génial pour les enfants.

Cette idée a pris de l’ampleur en 2008, lorsque l’American Academy of Pediatrics a révisé sa politique en matière de musculation pour les enfants et les adolescents. L’AAP a recommandé de lutter contre l’haltérophilie abusive, mais après avoir examiné de nouvelles recherches, ses chercheurs ont déterminé qu’il est prudent que les enfants commencent par une routine d’haltérophilie légère à partir de l’âge de 8 ans. Metzl explique que les enfants qui entreprennent un programme de renforcement musculaire ne ressembleront pas à des mini-Schwarzeneggers. En effet, de tels résultats ne pourront apparaître qu’après la puberté. Mais ce type d’entraînement leur permettra alors de gagner en force et en confiance en soi pour faire face aux défis du quotidien avec plus d’assurance.

Source : TabataTimes.com