Comment parler de CrossFit ®* avec ses proches?

Discuter de CrossFit ®* avec ses amis et sa famille peut être ardu, voire décourageant. Le fitness et la nutrition peuvent être perçus comme une religion. La plupart des gens ont leur propre goût par rapport au sport (ou à la discipline) qu’ils pratiquent et pensent que leur goût est justifié à 100%. Les efforts d’explication de votre goût sont vus comme une attaque envers les leurs. Une « attaque » directe pourrait engendrer une salve de « claques » mentales. On est donc en terrain miné. Pour éviter d’en arriver là, voici quelques astuces pour avoir une conversation productive avec ses amis et sa famille lorsque le CrossFit ®* est sur la table.

2 crossfitteuses amies

  • Connaître son public

Ne jouez pas au geek avec quelqu’un qui ne l’est pas. Ils savent probablement déjà que le CrossFit ®* est un sport difficile. La façon la plus rapide de les refroidir est de créer de la confusion. Si quelqu’un insiste pour avoir plus de détails, donnez-les. Mais brossez un tableau très général, du style « nous faisons des exercices différents tous les jours donc on ne s’ennuie jamais. On s’entraîne pour être bon dans tous les domaines donc on touche à tout: la course, le saut…et nos exercices sont à la fois courts et intenses ».

  • Laissez parler votre expérience

Personne ne peut contredire votre expérience lorsque vous vous adressez à une audience qui ne pratique pas le CrossFit ®*. Cela vous est arrivé en quelque sorte donc vous êtes le mieux place pour en parler. Racontez votre histoire et les changements que vous avez observés depuis que vous pratiquez le CrossFit ®*. Pas la peine de raconter vos progrès au challenge Fran, cela n’aura aucune signification à leurs yeux. Il est donc préférable de garder une perspective globale. Dites-leur comment vous apprenez de nouvelles choses chaque semaine, quels sont les exercices qui vous ont fait progresser, pourquoi vous vous sentez plus fort qu’avant (en toute modestie) et combien de kilos vous avez perdus.

  • Ne soyez pas d’accord lorsqu’ils disent qu’ils ne peuvent pas faire du crossfit

Il est important de ne pas accentuer le côté négatif des choses. Éclaircissez la situation en donnant des exemples concrets d’autres crossfitters ayant les mêmes limites que les leurs. A priori, vous n’irez pas très loin si vous utilisez l’expression  » infiniment extensible ». Donc tâchez de traduire le concept en exemples simples pour démontrer votre propos.

un couple pratique le CrossFit ®* ensemble

  • C’est ok s’ils vous disent qu’ils pratiquent un sport très similaire au CrossFit ®* même si ce n’est pas le cas

La plupart des gens savent que le CrossFit ®* est difficile et qu’il ne peut pas être classé dans la catégorie des exercices physiques communs. Donc lorsque des personnes sont confrontées à un programme qui est à la fois difficile et diffèrent de ce qu’ils ont l’habitude de faire, ils supposent naturellement qu’ils font quelque chose très similaire au CrossFit ®*. C’est ok même si ce n’est pas exact. Mais n’essayez pas d’argumenter, car vous risquez de provoquer une attitude défensive.

  • Ne les rabaissez pas

Un programme d’exercice régulier, c’est un peu comme une religion. On pense que le nôtre est le meilleur. Si on pensait qu’il y avait un meilleur programme, ne changerions-nous pas  pour ce nouveau programme. Utilisez cette tactique ouvre la porte à un débat. Votre ami(e) risque donc de reprendre vos arguments pour les démonter un à un et au passage ne pas vous écouter. Dans ce cas-là, il vaut mieux revenir à une perspective plus globale pour ne pas envenimer le débat.

Ces astuces devraient vous aider à parler du CrossFit ®* plus librement. Mais chaque rencontre étant unique, n’hésitez pas à adapter votre discours. Bonnes discussions à venir donc et n’hésiter pas à partager votre expérience sur le sujet.

Inspiré et traduit de l’anglais depuis l’article de CrossFit ®* Impulse.

Crédit photo: academiamalhacao.com.br, www.crossfit-framingham.com, pixshark.com