WOD matinal : secrets d’une bonne alimentation pour CrossFitters lève-tôt !

Sortir du lit et s’apprêter à achever un WOD à 6 heures du matin nécessite un certain dévouement et beaucoup de motivation. Cependant, rien que le fait d’arriver au bout du workout avant même que la plupart des personnes n’aient encore ouvert les yeux procure un sentiment de fierté inestimable !

Toutefois, l’entraînement de bon matin suppose une alimentation suffisante et adéquate. En effet, si vous surchargez vos apports nutritionnels, vous risquez de vous sentir affamé, ballonné et dans le brouillard durant toute la journée. Voici quelques conseils pour améliorer votre alimentation lors des 3 phases d’entraînement.

L’alimentation en phase pré-workout

Se lever à 4 heures du matin pour préparer le petit-déjeuner n’est pas très attrayant et souvent les gens n’ont pas l’envie d’ingurgiter un repas copieux avant l’entraînement qui commence à 6 ou 7 heures. Cependant, puisque vous devez impérativement vous nourrir avant votre séance rapide, il faut choisir des plats rapides à préparer et faciles à digérer. Certes, il y a un divers experts affirment que vous pouvez jeûner tout en vous entraînant pour brûler plus de graisse, mais cela reste à éviter quand vous êtes CrossFitter.

Nous vous proposons donc des repas plutôt liquides, une excellente façon d’obtenir beaucoup de nutriments sans avoir besoin de trop de temps de préparation. D’ailleurs, il existe diverses poudres et pilules à consommer avant l’entraînement, mais il est préférable de simplifier les choses, surtout au début.

Essayez ce café protéiné :

Une tasse de café

1 cuillère à soupe de protéine en poudre à la vanille

1 cuillère à soupe d’huile de coco

2 cuillères (8oo mg) de tyrosine en poudre

Mixez le tout et dégustez !

Vous pouvez remplacer l’huile de coco par un dextrose ou de la poudre de maïs si vous le souhaitez. L’ajout d’huile de coco ou de dextrose permet d’avoir plus d’énergie et d’endurance tout au long de la séance.

La veille d’une séance matinale est également cruciale. Certains CrossFitters ont eu de meilleurs résultats en mangeant un bon repas riche en glucides dans la soirée, avant une session matinale. Cela garantit l’optimisation des niveaux de glycogène musculaire lors de la séance d’entraînement. Cela peut également être extrêmement efficace pour améliorer la qualité de votre sommeil et donc de votre récupération.

L’alimentation en phase intra-workout

Si manger avant l’entraînement ne fonctionne tout simplement pas pour vous, vous pouvez vous tourner vers l’alimentation intra-workout qui peut améliorer votre performance et votre récupération. En effet, vos réserves en glycogène musculaire ont tendance à s’épuiser pendant la nuit et si vous vous entraînez dans un état de jeûne, votre corps peut commencer à utiliser le tissu musculaire comme source d’énergie. C’est donc une très mauvaise idée, quels que soient vos objectifs!

Consommer des acides aminés au début ou pendant votre séance d’entraînement peut préserver vos muscles et stimuler votre rétablissement. En outre, l’hydratation est souvent négligée pendant l’entraînement. Une déshydratation de seulement 5 % peut entraîner une baisse de 30 % de la performance et des capacités physiques.

Boire un grand verre d’eau au réveil et continuer à s’hydrater à intervalles réguliers pendant votre workout est recommandé. Pensez à ajouter un comprimé d’électrolytes dans votre bouteille si l’entraînement vous fait suer énormément !

L’alimentation en phase post-workout

C’est un moment crucial de la journée si vous vous entraînez dans la matinée. La règle de base est d’essayer d’obtenir au moins 0,6 g / kg de poids corporel de protéines grâce à votre repas post-entraînement. De ce fait, si vous pesez 75 kg, vous aurez besoin de 45 g de protéines.

Comme pour tout conseil en nutrition, cela dépend de certains facteurs tels que l’intensité de la séance, vos objectifs, que faites-vous le restant de la journée, etc. Utilisez ces quelques conseils pour vous guider dans vos choix.

  • Intensité ou volume élevés = Plus d’hydrates de carbone (glucides).
  • Intensité ou volume moyens ou bas = Moins d’hydrates de carbone (glucides).

Quelques sources de glucides

Apports élevés d’hydrates de carbone

  • Protéine d’avoine pendant la nuit
  • Yaourt grec
  • Œufs et pain
  • Smoothie de banane aux protéines et chocolat

Apports moyen et bas d’hydrates de carbone

  • Pouding de protéine de graines de chia
  • Yaourt grec, beurre de noix et baies
  • Omelette
  • Saumon et avocat

N’oubliez pas, sur la base de ces conseils, vous devez trouver ce qui fonctionne pour vous !