8 conseils pour préparer une compétition de CrossFit ®* !

Dans cet article, nous vous proposons des conseils utiles et faciles pour vous préparer convenablement à une compétition de CrossFit ®* et maximiser votre succès. Le succès est défini comme suit : est-ce que l’athlète est bien capable d’accomplir les exercices qui lui sont demandés ? Cela signifie que le CrossFitter doit être capable de mettre en œuvre son potentiel à 100%. Il doit mettre en valeur les résultats de son entraînement en exprimant toutes ses compétences au moment crucial, quand tout le monde le regarde et que la pression est à son maximum. Au fil des ans, nous avons pu voir de nombreux athlètes qui étaient excellents à l’entraînement et avaient toutes les compétences nécessaires pour réussir, échouer littéralement en compétition à cause d’une petite erreur qu’ils ont faite, sur le moment, la veille ou pendant la période de compétition.

wodnews-crossfit-competition

1 – Gagnez votre place en finale en étant préparé physiquement

Ne vous contentez pas de vous entraîner pour une compétition de CrossFit ®*. Faites un plan de préparation à long terme avec votre entraîneur/coach. Consacrez au moins 12 semaines d’affilée pour un entraînement cohérent et intelligent en travaillant sur vos faiblesses, en optimisant le renforcement musculaire, en améliorant votre mobilité et en boostant vos capacités cardio.

2 – Gagnez votre place en finale en étant préparé mentalement

Si vous avez tout fait ou presque pour vous préparer physiquement à l’événement, n’oubliez pas de travailler sur votre mental en vous concentrant sur toutes les heures passées dans la box et la douleur que vous avez dû surmonter pendant l’entraînement pour arriver à ce stade. Soyez confiant et montrez-le le jour-J.

3 – Mangez les bonnes choses au bon moment

Dans la plupart des compétitions de CrossFit ®*, vous ferez 3-4 WODs par jour. Si vous participez à un événement de plusieurs jours, vous pourrez enchaîner jusqu’à 8 workouts en 2 jours, ce qui est extrêmement exigeant pour votre corps et ses fonctions. Dans la plupart des cas, le seul repas normal que vous aurez sera le petit déjeuner. Concentrez-vous sur ce détail ! Cela pourrait sauver votre vie durant ces jours de compétition. Essayez de consommer jusqu’à 1000 calories au petit déjeuner. Cela vous permettra d’acquérir assez de force pour compenser au moins les pertes du premier workout. Prenez votre petit déjeuner 2-3 heures avant le premier workout et veillez à manger et surtout à vous réhydrater après chaque WOD et ce quel que soit le niveau de difficulté de celui-ci.

4 – Échauffez-vous pour chaque WOD

Cela semble être une évidence, mais en réalité, certains CrossFitters ne s’échauffent vraiment qu’une seule fois pendant une compétition. L’échauffement doit rester en dessous des 20 minutes. Il n’est pas nécessaire de s’échauffer pendant une heure, surtout lorsque quatre événements se produisent le même jour. Par exemple, vous pouvez opter pour un échauffement en 3 temps. Cinq minutes d’échauffement général (rameur/course), 5 minutes de préparation spécifique (préparation spécifique aux mouvements du WOD proposé) et 5 minutes de test et de répétition des mouvements à exécuter lors du WOD.

5 – Refroidir ses muscles après chaque workout

Même si vous vous sentez mal, essayez de faire du rameur pendant les 5 minutes qui suivent chaque WOD. Diminuer lentement votre rythme cardiaque permettra d’accélérer votre récupération.

6 – Avoir une stratégie pour chaque WOD

Il est toujours bon d’avoir un plan avant le début de l’entraînement, mais s’y tenir est beaucoup plus difficile. Il y a une citation de Mike Tyson qui dit : « Tout le monde a un plan jusqu’au premier coup de poing reçu au visage ». Essayez de ne pas vous épuiser dès les deux premières minutes de chaque WOD. Restez concentré et détendu jusqu’à 70-80% du workout et donnez-vous à fond durant les 20% restant. C’est à ce moment que vous pourrez atteindre votre optimum personnel. Il n’y a plus de règles. Juste vous et le WOD à exécuter.

7 – Gardez votre calme si votre plan échoue

Si votre stratégie échoue ou si vous n’arrivez pas, pour une raison ou une autre, à la suivre convenablement, gardez votre calme, car vous pourrez quand même gagner la compétition mentalement. Reconcentrez-vous sur l’objectif et donnez le meilleur de vous-même.

8 – Les juges sont toujours corrects

Adaptez-vous à la situation, exécutez correctement vos séries et accomplissez votre mission. Rien d’autre à ajouter.

Bonne compétition !

Traduit et inspiré d’un article paru sur BoxRox