6 conseils pour ménager ses épaules !

Quand on pratique un sport comportant des exercices violents, avec le temps, beaucoup d’athlètes comme les nageurs ou les adeptes de CrossFit ®* peuvent souffrir de tendinite (douleur aux articulations et inflammation des tendons). La tendinite des épaules est parmi celles qui sont les plus courantes.

Dans cet article, nous allons essayer de vous donner 6 conseils pour vous permettre de prendre soin de vos épaules et d’éviter de les endommager afin qu’elles puissent encaisser tous vos exercices et ne pas vous freiner dans la réalisation de vos objectifs évolutifs.

1-    Une bonne séance d’échauffement

Comme pour tout sport, la séance d’échauffement, avec une préparation musculaire adaptée à l’effort, est indispensable pour éviter bien des blessures. Elle est particulièrement importante pour ménager ses articulations. Comme dit le fameux adage : ‘mieux vaut prévenir que guérir’. Si on commence déjà à souffrir des épaules, il est recommandé de rallonger la séance d’échauffement et de préférer des mouvements à plus grande amplitude.

2-    Connaitre ses limites

Un autre moyen de prévenir (du moins de retarder) l’apparition d’une tendinite à l’épaule, c’est de connaitre les limites à ne pas dépasser. Par orgueil, quand on pratique le CrossFit ®*, on est souvent amené à dépasser coûte que coûte notre collègue d’à côté, ce qui provoque un excès très néfaste aux articulations des épaules. Si on ne connait pas ses limites, il est bon de consulter un coach professionnel.

3-    Douleur normale ou douleur chronique ?

En pratiquant le CrossFit ®*, inévitablement, on doit se préparer à souffrir. Il est important de faire la différence entre la douleur ‘’normale’’, qui disparait peu après la séance d’entrainement, et la douleur chronique susceptible d’endommager ses articulations.

Pour cela, il est conseillé de consulter un médecin spécialiste en cas d’apparition de douleurs intenses et étalées sur 3 à 4 jours, malgré un arrêt des exercices.

4-    Temps de récupération

Le temps de récupération entre deux séances d’entrainement est très important. Il est nécessaire de donner suffisamment de temps de repos à ses muscles et à ses articulations avant d’attaquer une nouvelle séance d’entrainement.

N’oubliez jamais que le repos est loin d’être une simple période d’inactivité, c’est surtout un temps nécessaire pour la restructuration des muscles.

5-    Consulter son médecin

Naturellement, en cas de doute, consulter son médecin traitant est une sage précaution pour établir un diagnostic et, éventuellement, se faire prescrire un traitement adapté. Cette consultation permet de savoir aussi si on est dans une bonne voie d’entrainement ou si l’adaptation des efforts effectués est devenue impérative.

6-    Suivre convenablement son traitement

En cas de traitement prescrit par son médecin, il est indispensable de l’observer strictement. Il faut éviter, notamment, de reprendre ses séances d’entrainement trop vite, il est aussi important de ne pas trop forcer à la reprise.