5 pièges à éviter lors de votre entraînement !

On écrit souvent que le CrossFit ®* est un voyage sans fin. On poursuit nos efforts en vue d’atteindre nos objectifs. Mais lorsque nous les avons atteints, nous nous fixons immédiatement de nouveaux objectifs pour le futur. Il y a toujours plus de poids à soulever, de reps à réaliser. On peut également toujours bouger plus vite et plus longtemps. Le fitness et donc le CrossFit ®* est un voyage sans fin. Mais puisqu’il s’agit d’un voyage, il est facile pour un voyageur (un crossfitteur ou une crossfitteuse) d’être pris au piège lors de son périple, ce qui entraverait sa progression et pourrait même l’envoyer sur un mauvais chemin (ce qui l’obligerait à rebrousser chemin). Ainsi, nous devons nous méfier des embûches courantes que rencontrent les athlètes.

bonne humeur lors d'une seance de crossfit

1. Passer d’un programme à l’autre

Le légendaire haltérophile, Ed Coan, a dit un jour que son programme s’appelait « devenir plus fort » et que c’était le seul programme qu’il avait jamais suivi. Si votre programme vous permet d’obtenir des résultats positifs, pourquoi changer? Continuer à faire ce que vous faites ! Bien sûr, une majorité de crossfitteurs suivra le programme offert par leur box tout en faisant confiance au côté varié et à l’efficacité du programme en place pour leur permettre d’atteindre leurs objectifs. Toutefois, certains athlètes profiteront des heures creuses pour choisir de suivre différents programmes qui sont facilement accessibles en ligne. Et il y a une multitude de programmes disponibles: course à pied, natation, haltérophilie, etc.la liste est sans fin. Mais avoir trop de choix est parfois mauvais, un peu comme un enfant dans un magasin de bonbons. Lorsque vous avez identifié un programme qui vous convient, il faut vous donner du temps (ainsi qu’au programme) avant d’entrevoir des progrès. Si vous êtes frustré après une semaine de travail et que vous passez à un autre programme, alors vous ne franchirez jamais un palier. De même, si vous voyez que vous progressez de semaine en semaine en suivant votre programme, pourquoi en changer? Si ce n’est pas cassé alors pas besoin de le réparer. Suivez le programme jusqu’au bout puis fixez-vous un nouvel objectif et choisissez un nouveau programme en adéquation.

2. Se fixer de mauvais objectifs

Lorsqu’il s’agit de se fixer des objectifs, nous connaissons tous l’acronyme S.M.A.R.T. Il est question de se fixer des objectifs Specifiques, Mesurables, Atteignables, Realistes et en Temps voulu. Si l’un de ces éléments fait défaut, vous allez lutter pour atteindre votre objectif. Par exemple, un « bon » objectif doit être exécuté dans un laps de temps prédéfini. Sinon, où est le sentiment d’urgence qui vous pousse à le réaliser? Bien sûr, certains mouvements complexes de CrossFit ®* peuvent nécessiter des délais plus longs, mais vous vous devez d’avoir une échéance. « Un jour » est un mot qui devrait être banni de votre vocabulaire. Les meilleurs objectifs sont ceux qui vous motivent et vous stimulent pour vous entraîner tous les jours. Vous ne devez pas vous fixer un objectif juste pour le principe d’en avoir un, car vous ne l’appliquerez jamais. Il en va de même pour un objectif irréaliste. Tenter de l’atteindre vous sapera le moral (car il vous faudra une éternité pour l’atteindre) et vous rendra de mauvaises humeurs. Un ordre de marche plus efficace et agréable consisterait à se fixer des objectifs intermédiaires réalistes pour atteindre votre but ultime. Cela vous permettra d’évaluer votre progrès et de vous construire des repères fiables tout en progressant pas à pas, ce qui vous rendra heureux.

Se fixer un objectif en crossfit

3. Ignorer un vide immense dans votre fitness

La définition du CrossFit ®* version fitness est la suivante: accroître sa capacité de travail au fil du temps et développer une multitude d’aptitudes physiques. C’est une définition très importante, car en tant que crossfitteurs et crossfitteuses, nous voulons être capables de soulever de la fonte, de courir sur de longues distances, de sprinter et d’être bons en gymnastique. Au final, nous souhaitons avoir la meilleure mobilité possible. Être trop compétent dans un domaine au prix d’être inefficace dans un autre est à éviter. Par exemple, si vous passez la majeure partie de votre temps à soulever de la fonte, votre endurance cardiovasculaire va en souffrir. En tant qu’athlète, vous devez vous efforcer d’avoir un bon niveau de base couvrant l’ensemble des 10 aptitudes physiques du fitness (force, endurance cardiovasculaire, flexibilité, balance, agilité, précision, coordination, vitesse, puissance et endurance).

Essayer d’améliorer l’ensemble de ses aptitudes physiques est une lutte constante, mais c’est toujours mieux que d’avoir une seule corde à son arc. De suroît, choisir d’ignorer votre facteur limitatif (un mouvement ou un élément qui vous cause le plus de problèmes) peut être aussi préjudiciable. Disons que vous avez une excellente force physique, mais que vous savez que vous manquez de mobilité. C’est bien, mais vous devez faire une analyse plus poussée. Est ce que vous manquez de mobilité au niveau des épaules ou des hanches? Peut être ni l’un ni l’autre et le véritable facteur limitatif est la force et la mobilité de vos chevilles. Si vous n’arrivez pas a dépasser votre diagnostic initial alors vous passerez d’innombrables heures à travailler votre mobilité sur plusieurs zones alors qu’il n’y en a qu’une qui mérite vraiment votre attention. Corriger une faiblesse dans une zone vous mènera invariablement au succès dans une autre, car la réussite en CrossFit ®* est basée sur le principe de balance dans des zones multiples.

4. Essayer d’imiter un athlète en ligne

Ceux d’entre nous qui suivent les stars du CrossFit ®* sur les réseaux sociaux verront leurs dernières vidéos ou ils s’attaquent à des workout monstrueux avec des handicaps de fou (une série de muscle-ups avec une veste lestée et un médecine-ball). Même si nous pouvons bénéficier d’astuces intéressantes en les regardant, il est important de se souvenir que leur expérience en tant que crossfitteur est complètement différente de la nôtre. Les programmes qu’ils suivent sont spécifiquement conçus pour eux en vue de participer à des compétitions de haut niveau et de les aider à améliorer leurs faiblesses. Le volume et les charges utilisés par ses athlètes sont beaucoup plus importantes que ce que nous avons l’habitude de voir et ils doivent exécutes des mouvements très complexes tout en prenant l’habitude de travailler avec des objets inhabituels. Bref, il serait peu judicieux de reproduire le même régime d’entraînement. Tenez-vous-en à votre programme, car il est en adéquation avec vos capacités et les objectifs que vous vous êtes fixes.

Des stars du crossfit?

5. Négliger l’intangible (repos, régime alimentaire, mobilité et récupération)

Cela doit vous ennuyer d’entendre toujours les mêmes choses, mais c’est parce que vous connaissez l’importance de l’intangible dans votre vie de crossfitteur. Il est très facile de quitter votre box à la fin de votre workout sans prendre le temps de travailler votre mobilité. Tôt ou tard, vous allez être rattrapé par le fait que vos muscles vont se contracter, ce qui diminuera votre efficacité et votre mobilité. Donc, ne pensez pas que votre workout est fini lorsque le chronomètre est à zéro. Tout aussi criminel (voir plus) est le fait de ne pas faire attention à votre alimentation. Votre nutrition a une impacte décisive sur vos performances. Donc pourquoi vous saboter en mangeant desequilibré (qualité et quantité)? Sans pour autant commencer un régime drastique du jour au lendemain, trouver un régime alimentaire équilibré qui vous convient (avec de temps en temps un jour ou vous vous laissez aller, car nous ne sommes pas des monstres) et tacher de le suivre. Enfin, ne faites pas l’erreur de vous entraîner jour et nuit. C’est le moyen le plus sur de vous épuiser et donc de vous blesser. Votre corps a besoin de repos pour encaisser l’intensité et le stress dû à la répétition des workout. En vous reposant, vos muscles se réparent et deviennent plus forts. Donc choisir de ne pas se reposer est certainement le plus gros piège à éviter.

Crédits photo: bodybuilding.com, crossfit.com, marcdezordo.me, crossfitstars.com

Inspiré et traduit de l’anglais depuis l’article de William Imbo pour BoxLife Magazine.