5 facteurs à considérer avant d’ouvrir votre box

Vous êtes un crossfitteur (ou une crossfitteuse) passionné(e)? Vous pensez franchir une nouvelle étape en ouvrant votre propre box? Avant de vous lancer, voici les principaux facteurs à considérer.

Il y a une multitude d’informations disponibles pour vous aider à devenir un meilleur coach de crossfit. Mais ce qui est la partie la plus difficile lorsque vous êtes propriétaire d’une box, ce n’est pas tellement le coaching en lui-même, mais l’aspect commercial en général. Et contrairement au coaching, il y a très peu de ressources côté business pour un fondateur d’une box. Après plusieurs années entachées d’erreurs, j’ai décidé de partager quelques conseils très importants lorsqu’il s’agit de créer sa box. Ces conseils sont axés sur la profitabilité et les systèmes à mettre en place qui vous permettront de réussir à long terme. Lorsque nous créons une box, le but est d’aider les gens à changer leur vie et de montrer en quoi le crossfit est une discipline merveilleuse. Toutefois, pour y parvenir, être un bon coach n’est pas suffisant. Vous devez être solide financièrement pour que votre business prospère et pour pouvoir faire évoluer votre box au fil du temps.

  1. Trouver le bon emplacement

Un des facteurs les plus importants pour réussir est de contrôler vos coûts fixes. Et l’un des coûts fixes les plus élevés est le loyer de votre box. De nombreuses personnes qui montent leur propre box sont à la fois excitées et anxieuses lorsqu’il s’agit de démarrer le plus vite possible. Ils laissent leur passion prendre le dessus et accélèrent le processus de décision pour sélectionner leur emplacement au lieu de prendre le temps de maximiser le choix du site et/ou de leur bail.

Votre box sera une destination donc son emplacement ne sera pas aussi déterminant comparer à d’autres entreprises, même s’il est toujours bon d’avoir de la visibilité si vous cherchez à établir votre communauté.

  1. Penser à long terme

Sélectionnez un emplacement qui vous donnera la possibilité de grandir. Cherchez un endroit avec un espace adjacent pour pouvoir s’agrandir si nécessaire. Demandez à votre propriétaire d’avoir le premier droit de refus, ce qui l’obligera à vous informer si quelqu’un est intéressé pour louer l’espace adjacent et vous donnera la priorité pour le louer. Le but est d’avoir un maximum de flexibilité lorsque vous déciderez de vous agrandir.

  1. Gérer votre premier jour comme si c’était votre quatrième année

Vous pouvez vous permettre quelques écarts au début, car vous n’avez qu’un petit nombre de membres. Toutefois, ne tombez pas dans ce piège. Développez votre propre système dès le début comme si vous aviez une centaine de membres.

Évitez les mauvaises habitudes, car cela sera difficile de s’en débarrasser sur le long terme. Mettez en place votre système d’adhésion dès le début. Ce n’est pas parce qu’il est facile d’utiliser un crayon et un papier ou une feuille Excel pour suivre 15 membres qu’il en sera de même lorsque vous aurez atteint la centaine. Trouvez un logiciel qui vous convient et commencez à l’utiliser dès le premier jour. Faites en sorte de choisir un système capable de gérer les paiements, les nouveaux membres, les WODs et dans la mesure du possible l’intégration liée aux réseaux sociaux. Chez Vitality, nous utilisons ZenPlanner et Wodify. Il y a d’autres alternatives comme MindBody même si je ne l’ai pas personnellement utilisé.

  1. Soyez prêt pour le commercial et l’opérationnel

En tant que propriétaire d’une petite entreprise, soyez prêt à endosser plusieurs casquettes. Vous serez à la fois le concierge, l’électricien, le comptable, le directeur marketing sans compter toutes les autres tâches à effectuer que vous n’aviez pas prévu au départ. Apprendre a vos membres comment exécuter un air squat représente seulement une fraction de ce que vous aurez à accomplir. Si vous voulez vous investir à long terme, il va falloir que votre box soit une affaire rentable, vous allez devoir passer beaucouo de temps a faire des rapports financiers, envoyer des emails et vous occupez des nouveaux membres. En plus de tout ce travail, il vous arrivera de déboucher les toilettes, de changer des ampoules, de nettoyer la box, de répondre au téléphone et bien de payer vos taxes sans compter tous les autres imprévus.

Pas la peine de s’inquiéter. Vous aurez la possibilité de recruter des personnes pour vous épauler et s’occuper de toutes ces tâches. Mais au début, économisez et faites-le vous-même. Croyez-moi, après avoir passé plusieurs heures devant votre ordinateur à répondre aux emails, même nettoyer les toilettes sera une pause bienvenue. 

  1. Ne sous-évaluez pas votre offre

Si vous fixez des prix trop bas au début, il vous sera difficile de les augmenter plus tard. Il est préférable d’avoir 100 membres qui payent 200 $ par mois plutôt que 200 membres qui payent 100 $ par mois. C’est juste du bon sens. Plus vos prix seront bas, plus vous aurez besoin de membres pour couvrir vos coûts et être profitable. Plus vous aurez de membres, plus la maintenance de votre box vous coûtera cher.

Un autre piège à éviter est d’accorder des offres spéciales. Peu importe si c’est votre ami, votre cousin germain, votre voisin…évitez cet écueil. La pire chose à faire est de se retrouver dans une position ou un membre découvre qu’il paye un prix différent pour la même prestation. Tout le monde veut une offre spéciale et a des arguments pour le justifier. Facilitez-vous la vie en fixant vos prix une bonne fois pour toutes.

Inspiré et traduit de l’anglais depuis l’article de Steve Pinkerton pour Box Life Magazine.

Crédit photo: lifehack.org