3 vérités sur l’entraînement que vous connaissez, mais n’appliquez pas !

Tous les coaches ressentent une certaine frustration quand ils constatent que leurs athlètes, très motivés, les sollicitent souvent pour des conseils et des astuces, mais viennent, ensuite, leur annoncer qu’ils ne ressentent pas le progrès et le retour de l’investissement physique et financier qu’ils réalisent au quotidien sur leurs prouesses dans différentes disciplines. Le problème n’est pas le fait qu’ils viennent se plaindre aux coaches, loin de là ! Les athlètes ont souvent la lucidité nécessaire pour comprendre leurs manques ou leurs défaillances. Le problème réside dans le fait que les athlètes ne réagissent pas assez aux consignes de leurs coaches. Les trois mots clés que les coaches tendent à prononcer en répondant aux complaintes de leurs athlètes sont les suivants : sommeil, nutrition et mobilité. Alors en tant qu’athlètes, nous vous demandons de vous intéresser à ces quelques vérités sur l’entraînement avant d’interpeller votre coach.

deadlift

1/ Il faut dormir suffisamment

Si vous faites 5 séances d’entraînement CrossFit ®* par semaine et que vous ne trouvez pas le temps pour bien dormir rien ne pourra fonctionner pour vous. C’est aussi simple que cela. Le sommeil est la partie la plus importante de la récupération, si vous n’en faites pas une de vos priorités, vous n’allez en aucun cas atteindre vos objectifs, et ce, dans n’importe quelle discipline. Les études affirment qu’il faut dormir entre 7 et 8 heures par jour, et, pour les athlètes qui fournissent un effort beaucoup plus important durant leurs journées que les autres populations visées par cette étude, il faut prévoir 9 heures de sommeil au moins, même les week-ends !

2/ Il faut bien se nourrir et d’une manière consistante

Certains athlètes dépensent d’importantes sommes mensuellement pour les compléments vitaminés et les protéines et suivent souvent des régimes alimentaires extrêmes et de courtes durées. Puis,ils consomment des plats à emporter les samedis/dimanche et ils se demandent pourquoi ils n’arrivent pas à faire des squats de 250 kg avec cette formule alimentaire. Il existe des manuels et des guides d’alimentation pour les athlètes qui peuvent vous aider à bien vous nourrir tout en vous permettant de vous recharger pour les WODs qui viennent. Une alimentation décente doit être générale, simple et répétitive. Le problème est que beaucoup d’athlètes ne mangent pas d’une manière assez consistante pour avoir des résultats convaincants. Vous devez vous nourrir de cette manière et avoir un ratio de macronutriment égal au moins à 90% pour bien supporter vos efforts dans les séances d’entraînement.

3/ Il vous faut faire des entraînements de mobilité

Il n’y a aucun intérêt si vous essayez de faire des snatchs, des cleans ou des heavy squats si vous ne pouvez pas à exécuter ces lifts avec l’amplitude de mouvement appropriée. Et vous ne serez jamais plus mobile, plus souple et plus stable sans réaliser une maintenance générale de votre corps pour complémenter votre entraînement et améliorer votre capacité de mouvement. Donc, faites des exercices de mobilités à tous les entraînements !

Ces trois petites vérités sont tellement simples, efficaces et peu coûteuses que les athlètes oublient de leur accorder de l’importance. Alors avant d’essayer n’importe quoi d’autre, penchez-vous sur ces trois vérités et accordez-vous le temps nécessaire pour bien les saisir et les pratiquer dans votre entraînement.

Traduit et inspiré d’un article paru sur Breakingmuscles.com