3 choses que font les stars du CrossFit ®* au quotidien

Améliorer et mettre en place ses records personnels font du bien. Ce sont ces petites victoires qui nous font progresser.

Mais chaque session à notre box préférée n’est pas fun et facile. Il y a des jours ou on se sent épuisé, fatigué et tout simplement pas de bonne humeur. Quand cela arrive régulièrement, le mieux est de faire une vérification rapide de votre approche globale: est-ce que vous dormez assez? Est-ce que vous mangez assez? Avez vous bien défini vos priorités et vos limites?

Hormis la cadence d’entraînement, voici les 3 choses quotidiennes que font les stars du CrossFit ®*.

1. Ils dorment suffisamment

Bien dormir

Basées sur une étude scientifique, 8 heures par nuit sont le nombre d’heures de sommeil optimum pour un adulte, ce qui permettra d’éviter les effets secondaires dus au manque de sommeil sans parler de l’impact sur les fonctions physiologiques et cognitives. Le manque de sommeil (moins de 6 heures par nuit) influence la capacité d’apprentissage, la mémoire, la cognition, la perception de la douleur, notre défense immunitaire et l’inflammation. Une privation prolongée est même considérée comme ayant un impact sur le métabolisme des hydrates de carbone, l’appétit, l’apport alimentaire, et la synthèse des protéines. En outre, les études entre adolescents prédisaient que le manque chronique de sommeil peut-être associe à une augmentation des blessures sportives.

En général, le sommeil est crucial pour rester en bonne santé – une vertu que chaque athlète accompli doit posséder pour pouvoir donner le même de soi-même.

2. Ils mangent suffisamment

Manger sainement

Pour les athlètes de haut niveau, la nourriture est en quelque sorte le carburant de leur performance. Leurs moteurs ne tournent pas à vide. La plupart des crossfitteurs et crossfitteuses sont trop focalisés sur ce qu’ils mangent au lieu de manger assez et donc de s’occuper de satisfaire un besoin simple, mais fondamental: l’apport alimentaire. Pour optimiser votre entraînement et votre récupération, commencez avec la première étape qui consiste à avoir une nutrition équilibrée: assurez-vous de consommer assez de calories pour reconstituer la dépense calorique que vous obtiendrez avant et après votre workout. Oui, prolonger votre déficit énergétique (ne pas consommer assez de calories) induit une perte de poids, mais peut également entraîner une perte de masse musculaire, favoriser la maladie, le surentraînement et une baisse de performance.

Pensez-y: Diverses recherches suggèrent que les athlètes qui s’entraînement régulièrement (2-3 heures par jour a raison de 5-6 jours par semaine) ont besoin de 2500 jusqu’a 8000 kcal par jour (pour un athlète de 50 a 100 kg).

Saviez-vous qu’un cycliste effectuant le Tour de France peut avoir besoin de 12000 kcal par jour ?

Si vous vous sentez épuisé le lendemain d’un workout, évaluez votre approche nutritionnelle. La fatigue peut être le résultat d’un manque de calories. Par ailleurs, assurez-vous que le ratio de macronutriments est en adéquation avec vos besoins.

3. Ils définissent leurs priorités et leurs limites

Priorities

Les athlètes de haut niveau savent définir leurs priorités: ce qui comptera le plus (dans la phase de préparation) pour atteindre les objectifs élevés. Dans le même temps, ils se fixent des limites pour s’assurer de prendre le temps nécessaire pour s’entraîner correctement.

La plupart des crossfitteurs et crossfitteuses (pour les Regionals et l’Open) sont des employés à plein temps avec une famille à charge. Se focaliser seulement sur la performance athlétique est donc impossible. La famille et le travail sont la première des priorités, l’entraînement n’étant que second.

La façon dont vous utilisez votre temps libre vous regarde, mais pour améliorer votre performance athlétique, vous allez devoir vous fixer des priorités et des limites pour vous et avec vos amis également. Votre vie sociale passera du pub à la box et vos conversations amicales seront « échangées » avec de la concentration sur votre workout. Vous amis de demanderont ce qui se passe et pourquoi vous donnez l’impression d’être subitement obsédé par la nourriture, la santé et l’entraînement.

Si l’entraînement pour les Regionals est une priorité, alors investissez-vous en conséquence. Respectez votre « feuille de route » et le travail de votre coach. Soyez à l’heure tous les jours tout en étant constant et serrez les dents même lorsque les WODs ne se passent pas comme prévu. Pourquoi? Parce que lorsque vous vous cherchez des excuses, vos compétiteurs mettent toutes les chances de leur cote pour faire en sorte que leurs objectifs deviennent une réalité.

Inspiré et traduit de l’anglais depuis l’article de Polona Fonda pour Boxrox

Credits photos: games.crossfit.com, www4.ac-nancy-metz.fr, mangersainement.fr, amatampabay.org