6 Mythes et Tabous sur le CrossFit ®* que vous devriez briser !

Par Harry Gibson

Alors que le CrossFit ®* continue sa croissance exponentielle dans l’industrie du fitness, il existe encore plusieurs tabous et mythes sur cette discipline. Souvent, nous entendons parler de débutants intimidés d’aller jusqu’à une box de CrossFit ®*, ou d’autres qui ont entendu des histoires qui les ont découragé et poussé à arrêter l’entraînement.

Dans cet esprit, cet article vise à répondre à certaines des questions les plus fréquentes et, espérons-le, vous aider à briser les tabous et démystifier le CrossFit ®*.

TABOU 1 – LE CrossFit ®* VOUS BLESSERA ET C’EST INÉVITABLE

Bien qu’il soit normal de se sentir fatigué, mal à l’aise et avoir des muscles endoloris après une séance d’entraînement intense dans une box de CrossFit ®*, il n’est pas normal de souffrir de blessures et de douleurs permanentes. Si cela vous arrive, quelque chose a sûrement été mal fait. C’est un véritable tabou qui doit être brisé, car c’est un sujet qui met les gens en danger. Il est tout à fait admis, et même encouragé, de parler et de dire à votre coach que quelque chose ne va pas pour corriger votre technique ou arrêter de faire un exercice pendant un moment. Vous pouvez également prévenir les blessures en investissant dans certaines chaussures de CrossFit ®* et autres équipements tels que les manchons de genoux.

TABOU 2 – VOUS ALLEZ VOUS RETROUVER AVEC D’ÉNORMES MUSCLES VOLUMINEUX

Ceci est un mythe pur et dur et l’un des principaux facteurs qui empêchent les femmes de rejoindre le monde du CrossFit ®*. Alors brisons-le aujourd’hui. Se muscler prend beaucoup de temps et demande énormément d’effort. Les CrossFitters que vous voyez à la télévision ou sur Internet sont souvent les plus performants qui ont travaillé dur pour atteindre la forme physique qu’ils affichent. Lorsque vous commencez, votre musculature changera probablement, se développera et sera plus tonique, mais vous n’allez pas soudainement avoir le corps d’un bodybuilder du jour au lendemain. Vous pouvez devenir plus mince et plus fort, mais pas nécessairement plus « volumineux ».

TABOU 3 – VOUS DEVEZ RIVALISER AVEC TOUT LE MONDE

C’est un autre tabou qui enlève beaucoup de charme au CrossFit ®* et éloigne plusieurs personnes. Vous n’avez pas à rivaliser avec d’autres personnes lorsque vous vous entraîner. La seule personne contre laquelle vous vous battrez au quotidien est votre « ancien vous » car votre objectif sera de vous améliorer et d’avoir une meilleure forme physique. C’est agréable de travailler avec des gens qui vous responsabilisent, vous épaulent et vous motivent, mais le CrossFit ®* n’est pas nécessairement un sport de compétition. Ça dépendra principalement de vos objectifs. C’est avant tout un moyen de se remettre en forme et d’être fort sur le plan physique et mental.

Crédit : Rachel Karnes Photography

TABOU 4 – ÇA NE MARCHERA PAS À MOINS DE FAIRE DU CrossFit ®* TOUS LES JOURS

Bien qu’il soit vrai que certains athlètes s’entraînent dur chaque jour, ce n’est pas nécessaire. Faire du CrossFit ®* deux fois par semaine vous aidera à maintenir votre forme physique. Y aller 3-4 fois par semaine vous permettra de voir de grands changements au niveau de votre condition physique. Par contre, il n’est pas nécessaire d’y aller tous les jours, surtout que vous devez laisser le temps à votre corps de se reposer et de récupérer entre les séances.

TABOU 5 – VOUS AVEZ BESOIN D’APPRENDRE LE LANGAGE CrossFit ®* AVANT DE COMMENCER

C’est vrai, il y a beaucoup de termes propres au CrossFit ®*, comme « box », « Rx » et « pukee » pour n’en nommer que quelques-uns. Cependant, après quelques séances, vous comprendrez ce qu’ils signifient. De ce fait, vous n’avez pas besoin de vous inquiéter. Si vous ne comprenez pas ce que votre coach vous demande de faire, demandez-lui simplement de l’expliquer d’une autre manière. Si vous êtes inquiet à ce sujet, vous pouvez toujours faire des recherches en ligne pour vous habituer au jargon avant de vous présenter à un cours.

Crédit : CrossFit ®* Gavroche

TABOU 6 – SI CE N’EST PAS « DUR », C’EST QUE VOUS NE LE FAITES PAS CORRECTEMENT

C’est le mythe qui a certainement le plus besoin d’être oublié. Si vous êtes un débutant et que vous essayez de terminer un workout de CrossFit ®* incroyablement intense, je peux vous assurer que ce n’est pas toujours une bonne idée de se dépenser jusqu’au bout de ses capacités. Lorsque vous débutez, vous devez travailler avec un entraîneur pour acquérir les bonnes techniques avant d’augmenter graduellement l’intensité. Il ne sert à rien de se précipiter et d’essayer de tout faire très vite sans s’appliquer. Cela ne vous mènera qu’à une blessure et non à une bonne forme physique.

Comme vous pouvez le voir, il existe de nombreux mythes et tabous sur le fitness fonctionnel, dont la plupart sont tout simplement loin de la vérité. Si vous voulez vous lancer dans le CrossFit ®*, faites des recherches pour trouver un bon entraîneur local avant de commencer.

Ne soyez pas intimidé, commencez juste à un rythme de débutant qui vous met à l’aise. N’essayez pas de vous précipiter directement sur les workouts intensifs, car vous finirez par être blessé ou malade. Il est important de maîtriser les techniques en premier, puis d’augmenter la vitesse et l’intensité de vos séances.

Enfin, le CrossFit ®* est un très bon moyen d’exercer votre corps tout entier et de gagner en force et en tonus, tout en s’amusant au sein d’un groupe de personnes qui partagent vos objectifs et votre passion. Alors, ne laissez pas ces mythes vous faire peur.

Source : TheRXreview.com