Utilisez les Cheat Meals à votre avantage !


Par Thomas Hlubin

Je pense qu’il est sûr de dire que tout le monde a déjà entendu cette phrase : « Plus vous travaillez dur, meilleurs sont vos résultats ». Ceci présente une grande part de vérité, mais ce n’est pas intrinsèquement vrai. À plusieurs occasions dans la vie, il est crucial de prendre du recul, de faire preuve de volonté et d’arrêter d’en faire trop, ou du moins de ralentir un peu son rythme.

Bien que nous aimions tous penser que nous sommes invincibles et que nous pouvons avoir le même comportement stoïque qu’une statue grecque, nous sommes en fait tous des êtres mortels et biologiques qui ont parfois besoin d’une pause bien méritée.

Vous n’avez pas besoin de tricher

Certaines personnes n’ont pas du tout besoin de cheat meals. Elles suivent à la lettre leur régime alimentaire, qu’il s’agisse de perte de poids ou d’amélioration de la performance, et vivent une expérience agréable. Cependant, si vous êtes comme les 99 % de la population, alors il vaut mieux que vous profitiez d’un bon cheat meal quand c’est mérité ou nécessaire.

Mais comment pouvez-vous savoir quand cela est mérité ou nécessaire ?

C’est là que la subjectivité entre en jeu. Vous seul connaissez votre niveau de volonté. Les personnes qui réussissent à suivre leur régime connaissent généralement très bien leur mental et leur corps. Elles savent quand elles sont en surentraînement ou épuisées mentalement. Et quand cela arrive, elles n’hésitent pas à prendre un jour de repos supplémentaire ou un cheat meal imprévu pour les aider à «recharger leurs batteries».

Vous pouvez tricher, mais gardez le contrôle

La plupart des athlètes introduisent des cheat meals sur une base hebdomadaire. Par exemple, prendre un cheat meal tous les samedis ou dimanches est généralement la norme. Ce cheat meal une fois par semaine devient la « récompense » que vous vous réservez après tous les efforts physiques et mentaux que vous mettez en œuvre pendant les autres jours de la semaine, essayant de respecter religieusement votre régime. Cependant, certaines personnes peuvent n’avoir besoin que d’un cheat meal toutes les deux semaines ou une fois par mois. Cela va dépendre largement de la volonté de chacun.

Inutile de vous sentir « faible » ou « indigne » à cause d’un cheat meal si vous travaillez très dur pour atteindre vos objectifs. La seule fois où vous devriez vous sentir coupable de tricher, c’est au moment où vous succombez à des pulsions incontrôlées. Si vous arrivez à un point où vous ne pouvez plus contrôler vos envies, analysez votre comportement et trouvez une solution adéquate.

J’ai vécu cela à plusieurs reprises alors que je suivais un régime spécifique au culturisme. Lors de la préparation d’une compétition, je me sentais gonflé à bloc et je croyais que je pouvais passer des mois sans un faux pas, sans avoir envie d’un cheat meal. Mais c’était faux ! Après environ 10 semaines de rigueur absolue, je me suis complètement laissé aller. Je ne pouvais plus me contenter de poisson ou de brocolis. Cela m’a conduit à tricher presque tous les jours. Sans raison apparente ni volonté, je me dirigeais vers l’épicerie la plus proche pour m’acheter des barres chocolatées.

Vous devez écouter votre corps quand il vous parle. Être extrêmement motivé, c’est très bien. C’est une vertu qui vous permettra de transformer vos rêves en réalité. Mais donnez à votre corps l’occasion de « tricher » de façon contrôlée. En effet, en gâtant votre corps et votre esprit de façon régulière et maîtrisée, vous les récompensez pour tous les efforts qu’ils ont faits et vous aurez plus de motivation à continuer sur le bon chemin. Sinon, ce sont vos envies qui prendront le dessus et vous perdrez le contrôle de la situation.

Définissez vos cheat meals

Pour certaines personnes, un cheat meal consiste à manger un morceau de viande rouge une fois par mois, alors que d’autres peuvent avoir besoin de quelques seaux de poulet frit avec un seau additionnel de crème glacée et un grand verre de lait entier. Ce n’est pas nécessairement le contenu du repas qui importe, mais c’est plutôt la nécessité de satisfaire vos envies qui, dans le cas contraire, risque de vous faire dévier complètement de votre régime. L’objectif des cheat meals est de garder le contrôle tout en se faisant plaisir.

Outre le fait de vous motiver, les cheat meals sont également très importants pour votre corps. Par exemple, si votre alimentation se compose de très faibles doses de glucides, vous risquez de développer une acidocétose. Ceci est une maladie potentiellement mortelle qui peut être développée en suivant un régime extrêmement pauvre en sucre.

Si vous suivez ce genre de régime, optez pour un cheat meal très riche en sucre qui vous aidera non seulement à réduire le risque de développer une acidocétose, mais également à remplir vos réserves de glycogène. Cela vous permettra de raviver la vigueur que vous aviez autrefois lorsque vous aviez commencé votre régime.

Pour ceux d’entre vous qui ont un taux élevé de cholestérol, qui sont hypertendus, diabétiques, ou qui ont une autre maladie potentiellement dangereuse, consommer des quantités excessives de sucres et de graisses est à oublier. Cela ne fera qu’aggraver votre état et sera totalement contre-productif.

Trouvez-vous le cheat meal qui vous convient !

Entretenez votre santé

En suivant un régime alimentaire, tricher est parfaitement justifié de temps en temps. En fait, c’est même encouragé. Cela aide à garder l’esprit et le corps sains, en entretenant sa motivation et sa vigueur, des choses nécessaires pour faire face à de multiples séances d’entraînement tout en étant en déficit calorique. Mais la volonté varie d’une personne à une autre. Certaines personnes ont besoin d’un cheat meal chaque semaine, alors que d’autres n’en ont besoin que quelques fois par an.

Soyez honnête avec vous-même lorsque vous analysez ce dont vous vous sentez réellement capable. Connaître parfaitement vos capacités mentales et votre corps vous donne un énorme avantage pour réussir votre régime alimentaire tout en maintenant votre performance athlétique et en entretenant votre santé globale.

Source : BreakingMuscle.com