7 raisons pour lesquelles le CrossFit ®* peut faire de vous un mauvais employé

 

Par JOSINTA TILLETT

Certes, être un CrossFitter a ses avantages pour beaucoup d’employés, notamment ceux dont le job nécessite des capacités physiques importantes (transporteur, déménageur, maçon, artisan, etc.). Mais parfois, les habitudes des CrossFitters peuvent devenir une distraction au travail.

Voici 7 raisons qui font que le CrossFitter peut être un mauvais bosseur :

1. Les CrossFitters parlent trop du CrossFit

Les discussions sur les équipements d’entraînement ou les aliments les plus bénéfiques pour les CrossFitters sont susceptibles de devenir un vrai frein à la productivité d’un athlète, car le CrossFitter essaie toujours de transmettre sa passion du sport à un collègue ou de partager ses expériences de WOD avec un autre athlète.

2. Les CrossFitters sont naturellement agités

Les CrossFitters aiment être actifs, ce qui rend le fait de s’asseoir derrière un bureau toute la journée très difficile à supporter. En effet, les CrossFitters sont le type d’employés qui se lèvent régulièrement pour bouger et se dégourdir les jambes à l’imprimante, dans le bureau d’un collègue, à la machine à café ou même le long d’un couloir.

3. Les CrossFitters mangent beaucoup et assez souvent

En complément du numéro 2, nous pouvons aussi dire que les CrossFitters n’hésitent pas à faire quelques passages par la case cuisine pour se nourrir, car ils ont besoin de bien manger et sont constamment affamés à cause de leur entraînement intensif. Les employés de ménage seront probablement ennuyés aussi, car ils trouveront sûrement quelques miettes de différents fruits secs sur et sous les bureaux.

4. La salle de sport est la priorité du CrossFitter

Le CrossFitter peut être un employé dévoué et prendre peu de jours de repos. Mais aller à la salle de sport sera sa priorité de la journée. Si un CrossFitter a prévu un WOD après le travail, il veillera à partir à l’heure pour le faire.

5. Les CrossFitters sont intimidants

Il est facile de se sentir intimidé par un athlète qui arbore des quadriceps incroyablement musclés, de larges épaules, un torse volumineux, qui mange des protéines et des légumes à chaque repas, s’entraîne régulièrement et rigoureusement et parvient également à trouver du temps pour faire son travail correctement et jouer avec ses enfants tous les soirs. L’humble CrossFitter voudrait que personne ne se sente intimidé par ce qu’il fait, mais certaines personnes ont du mal à comprendre comment il y parvient. Ce qui peut occasionner des comportements envieux.

6. Ils aiment faire des recherches sur le CrossFit

Même si le CrossFitter a tendance à faire correctement son travail, après tout c’est une personne rigoureuse et disciplinée, une bonne partie de son temps sera probablement consacrée à la recherche de nouvelles choses sur le CrossFit ®*. Des blogs, aux pages de réseaux sociaux relatives à leur discipline, en passant par l’actualité de leurs athlètes préférés, la recherche de la meilleure technique pour un WOD, une savoureuse recette Paleo, sans parler de tous les articles qui seront lus et relus autour des Open… le CrossFitter adore lire tout ce qui concerne son sport.

7. Les CrossFitters sentent mauvais ?!

Effectivement, beaucoup de CrossFitters, n’ayant pas accès à une douche dans leur box, se trouvent obligés de se rafraîchir comme ils peuvent après une séance matinale, au risque d’emmener leur sac de sport et leur serviette encore humide au bureau. Ça pue parfois ! Mais n’exagérons pas, le CrossFitter fait également très attention à son hygiène et fera tout pour ne pas gêner ceux qui l’entourent.

Source : Tabatatimes.com