La caféine et l’entraînement… Ce que vous devez savoir

La caféine est-elle votre amie ou l’ennemi de votre santé ?

Votre tasse habituelle de café est en fait beaucoup plus qu’un simple remontant, c’est aussi une substance puissante qui stimule les performances physiques et mentales. D’ailleurs, les forces spéciales des États-Unis sont connues pour l’utiliser pour améliorer leur concentration et leurs performances physiques. À un moment donné, l’Agence mondiale antidopage (WADA) avait interdit la caféine, considérant qu’il s’agissait d’une substance dopante, en particulier à des doses supérieures à 1200 ml, ou huit tasses de café.

Mais avec toute la caféine incluse dans de nombreux aliments et boissons, il n’est pas surprenant que plus de 90 % des Américains, mais également des Européens, en consomment quotidiennement.

Alors, comment fonctionne la caféine ?

La caféine est rapidement absorbée et véhiculée par circulation sanguine. Les niveaux de caféine restent élevés jusqu’à quatre heures après la consommation et avant même d’être dégradée dans le foie.

La caféine peut avoir divers effets sur le corps, notamment :

  • L’activation de diverses zones du cerveau et du système nerveux pour améliorer la concentration et la réactivité tout en réduisant la fatigue.
  • Elle stimule la production d’adrénaline qui contribue à augmenter les performances physiques et mentales.
  • La caféine aide le corps à brûler les graisses et à décomposer les cellules adipeuses.
  • Elle peut affecter le cortex moteur du cerveau qui déclenche l’activité musculaire.

La caféine et la performance

Pendant longtemps, la caféine a été un complément alimentaire très populaire pour un certain nombre d’athlètes, car elle ouvre les poumons, utilise de la graisse comme carburant pour générer de la puissance musculaire et aide le cœur à travailler plus efficacement.

Une étude a révélé que la caféine augmentait l’endurance des athlètes. Ces derniers ont pu courir une distance beaucoup plus grande que le groupe placebo. En outre, dans une course de 1 500 mètres, ceux qui boivent régulièrement du café ont été jugés plus rapides de 4,2 secondes que ceux qui consommaient du café décaféiné.

Mais les niveaux de caféine dans les compléments alimentaires semblent avoir augmenté à travers le temps, ce qui pourrait être la raison qui a poussé la WADA à mettre la caféine à nouveau sous les projecteurs et à surveiller les niveaux de caféine dans les échantillons antidopage prélevés lors des compétitions. Cela déterminera par la suite si l’utilisation de la caféine par les athlètes est abusive, ou dangereuse pour leur santé.

Effets secondaires

Avec modération, la caféine offre une variété d’avantages, mais elle peut être inappropriée pour certaines personnes. Consommer trop de caféine peut causer un certain nombre d’effets secondaires. Il s’agit notamment de l’anxiété, de la fréquence cardiaque accrue (palpitations), de l’agitation, de l’irritabilité, des étourdissements, des brûlures d’estomac et du reflux gastro-œsophagien. Trop de caféine peut causer de l’insomnie et lorsque le sommeil est régulièrement perturbé, cela peut entraîner des états avancés de dépression et d’anxiété apparaissant sous forme de nervosité, d’hypersudation et de tremblements.

Pour éviter ces effets secondaires, le passage à des alternatives décaféinées peut aider à rétablir l’équilibre de l’organisme.

Qui devrait éviter la caféine ?

Il est recommandé aux femmes enceintes de modérer leur consommation de caféine pendant leur période de grossesse. La caféine est connue pour traverser le placenta chez le bébé, lequel est encore en pleine croissance et n’est pas capable de métaboliser complètement la caféine. Les liens potentiels entre la caféine et les fausses couches ont été, également, démontrés.

Les personnes qui souffrent d’angoisse devraient également envisager d’éviter de consommer de grandes quantités de caféine, de même pour les personnes prenant certains médicaments et les personnes souffrant d’insuffisance cardiaque ou d’hypertension artérielle.

Passer au décaféiné ?

Si vous ne voulez pas vous priver du bon goût du café tout en évitant les effets secondaires de la caféine, le café décaféiné est une bonne alternative. Ce café n’est pas entièrement exempt de caféine. Chaque tasse contient jusqu’à 7 mg de caféine. Mais cela est considérablement inférieur à ce que vous trouverez dans le café ordinaire.

Source : BreakParallel.com