10 astuces pour dépasser vos barrières mentales

« La force ne vient pas des capacités physiques. Elle vient d’une volonté indomptable. »
– Mahatma Gandhi

Vous n’avez pas besoin d’être un crossfitteur pour appliquer certaines de leurs stratégies de résistance mentale lors de vos propres séances d’entraînements.

Il y a 10 ans, les coaches de crossfit mettaient l’accent surtout sur les maladies cardiologiques. À l’époque, la plupart des participants étaient minces et souples sans pour autant viser un développement musculaire important ou une force surhumaine. Depuis lors, le crossfit a explosé dans le monde avec un protocole de formation beaucoup plus précis et intense. Aujourd’hui, les crossfitteurs doivent être forts, puissants et capables de réaliser des exercices plus ou moins complexes pendant de longues périodes.

Afin de survivre cette évolution, l’athlète devait alors trouver de bonnes stratégies mentales pour faire face à la charge de travail devenue écrasante.

Quelques barrières mentales et comment les dépasser :

S’exercer malgré la souffrance Trouver un point de focalisation agréable.Entrainez-vous avec un ami.Écoutez votre musique préférée.
Avoir peur du regard des autres Travaillez avec un groupe de votre niveau.Trouvez de bons « supporters » qui sauront vous encourager.

Gardez à l’esprit que chaque crossfitteur dans la salle n’est préoccupé que par ses propres performances et, surtout, par ses propres limites.

 

Dirigez-vous vers les non crossfitteurs, ils seront toujours impressionnés par vos réalisations et sauront vous remonter le moral.

Être trop occupé et ne pas arriver à trouver assez de temps pour s’entrainer convenablement S’entrainer en début ou en fin de journée va dépendre de votre emploi du temps.Si un entrainement en début de journée sera synonyme de fatigue interminable au bureau, évitez cela à tout prix car ça ne sera qu’une source supplémentaire de stress.

 

Choisissez le bon moment où vous aurez assez de temps et d’énergie pour vous entrainer sans empiéter sur votre vie professionnelle.

« J’ai arrêté de m’entrainer pendant une semaine à cause de mon travail et je pense que j’aurai trop de difficultés à rattraper ce retard » Reprenez l’entrainement comme si vous étiez débutant. Plus vous avancerez dans les exercices, plus vous verrez que vos capacités physiques sont au top et plus votre moral reprendra de plus belle.Gardez à l’esprit qu’une bonne séance d’entrainement sera, toujours, bénéfique pour votre corps.
S’entrainer durement sans voir le résultat escompté Soyez patient car le corps commencera par produire plus d’enzymes, plus de vaisseaux sanguins et plus de cellules avant de passer au renforcement musculaire et osseux.Plus vous vous entrainerez, plus vous verrez les changements positifs dans le miroir et sur la balance.

 

 10 astuces pour dépasser vos barrières mentales

force mentale crossfit

  • Connaître vos peurs et les inverser

Énumérez, sur le papier, les premiers sentiments qui vous viennent à l’esprit quand vous pensez au fait d’’atteindre vos objectifs », en accordant une attention particulière à toutes les craintes qui surgissent à ce moment. Ces craintes sont les obstacles mentaux que vous devez surmonter pour atteindre votre objectif.

Analysez ces craintes à surmonter et essayer, au quotidien, de travailler de façon positive sur l’inversion de chacune de ces peurs avant votre séance d’entrainement, en insistant en permanence sur votre volonté de les surmonter et sur le fait que vous pouvez faire confiance à vos compétences.

  • Fixer des micros-objectifs

De cette façon, la tâche à effectuer ou l’objectif ultime à atteindre ne sembleront plus si impossibles.

  • Apprenez à compartimenter vos problèmes

Si vous rencontrez des problèmes dans votre vie personnelle, ne pensez pas à ce sujet lors de vos séances d’entrainement. Dites-vous que chaque problème a une solution mais que chaque problème a, aussi, un moment précis et délimité pour y réfléchir.

  • Soyez prêt à prendre des risques
  • Apprenez à bien manger

Une bonne attitude mentale repose en partie sur une bonne alimentation. Certains aliments nourrissent réellement votre cerveau comme les glucides. Mieux votre corps se sentira, moins vous aurez de barrières mentales.
Buvez beaucoup de liquides contenant des électrolytes, qui créent une meilleure communication cerveau-muscles. En effet, les signaux électriques passent à travers les nerfs en utilisant des électrolytes comme conducteurs.

  • Les meilleurs athlètes connaissent leurs objectifs et où focaliser leur attention
  • Croyez en vous

Ce que vous croyez sera toujours déterminant de ce que vous réaliserez. Michael Jordan, Arnold Schwarzenegger, Lebron James, Herschel Walker, Tiger Woods … aucun d’entre-deux n’auraient pu gagner des dizaines de compétitions sans avoir la certitude au fond d’eux-mêmes qu’ils étaient effectivement capables de le faire. Non pas qu’ils allaient gagner, mais qu’ils pouvaient gagner.

  • Lire de bonnes nouvelles

Vous êtes le résultat quotidien de ce que vous lisez et assimilez.

Les meilleurs athlètes exercent leur esprit tout comme les muscles de leur corps. Ils sélectionnent soigneusement les informations et nourrissent leurs esprits pour les rendre forts et positifs et ce en choisissant un bon livre et d’y passer 5 minutes par jour.

  • Soyez ‘’Coachable’’

Vous devez trouver un maître (Sensei) pour vous guider sur votre parcours et vous enseigner de nouvelles astuces. Parfois, les athlètes croient qu’ils savent tout et qu’ils n’ont plus rien à apprendre de personne. Vous devez être coachable et désireux d’apprendre.

  • Trouvez un mentor

Trouver un entraîneur ou un groupe de personnes qui aspirent à s’aider les uns les autres pour aller de l’avant. Si ces athlètes sont à un niveau plus élevé que le vôtre, cela vous poussera à travailler plus dur pour arriver à leur niveau.