Une autre bonne raison de boire du thé vert !

Il a des tonnes d’avantages pour la santé et la combustion des graisses, mais voici une autre raison pour laquelle vous devriez vous rafraîchir cet été en buvant du thé vert glacé.

Active l’autodestruction du cancer de la peau

Les recherches ont montré que la principale catéchine dans le thé vert, l’épigallocatéchine gallate (EGCG), empêche la prolifération des leucocytes, qui sont des globules blancs qui indiquent parfois l’apparition du cancer de la peau. En outre, l’EGCG active également l’apoptose des cellules cutanées cancéreuses, un terme technique qui signifie l’autodestruction ou le suicide cellulaire.

Cela signifie que le thé vert semble non seulement prévenir les dommages causés par le soleil, mais peut effectivement l’inverser. Il est également possible que le thé vert, comme l’aspirine, puisse même offrir une certaine protection contre le mélanome, la forme la plus meurtrière du cancer de la peau.

Combien doit-on boire de thé vert ?

La plupart des experts pensent que nous avons besoin de 250 à 400 mg d’extrait de thé vert (contenant les quatre principaux polyphénols) pour éventuellement nous protéger contre les dommages du soleil. Cette dose peut être apportée par une tasse de thé vert, qui contient en moyenne 253 mg de catéchines.

Cependant, certains scientifiques disent que c’est une catéchine particulière du thé vert, l’EGCG, qui apporte tous ces bienfaits, alors qu’une tasse moyenne de thé vert n’en contient seulement qu’environ 50 milligrammes. D’ailleurs, certaines marques en magasins, comme la version Diet Snapple du thé vert, contiennent, selon le New York Times, zéro EGCG !

De toute évidence, la science n’est pas sûre du dosage parfait, et c’est encore plus problématique étant donné que les tasses de thé vert (et les différentes variétés et même les différentes cultures du même type) varient énormément dans leur teneur en catéchine.

Mon conseil serait de prendre un complément standard de thé vert (250 à 400 mg par jour), ou de booster votre tasse de thé vert en faisant bouillir les feuilles pendant quatre minutes. Cela devrait multiplier la teneur en catéchine par 3, 4 ou 5 fois.

Si vous avez des sacs de feuilles de thé vert, laissez-les infuser pendant 5 à 6 minutes, et si vous aimez le lait avec votre thé, ne l’ajoutez que quand le thé a cessé de macérer.

Alternativement, vous pouvez simplement boire plusieurs tasses (2-4) de thé vert normalement infusé, mais potentiellement de faible teneur en EGCG. Même si cela peut être décourageant, prenez les choses de cette façon : dites-vous que si vous ne pouvez pas boire trois ou quatre tasses de thé vert, une ou deux c’est mieux que rien. Selon la teneur du thé que vous avez, vous pourrez parfaitement procurer à votre organisme ce dont il a besoin.

Par TC Luoma – Source : T-Nation.com