Test de l’électrostimulateur de Compex – le SP8.0 WOD EDITION

Nous testons pour vous une bête de course : le Compex SP8.0 WOD EDITION. Il s’agit tout simplement de l’appareil le plus haut de gamme de la marque.

Pour rappel les appareils d’électrostimulation chez Compex sont réunis en 2 gammes :

• Fitness : Fit1, Fit3 et Fit5

• Sport : SP2, SP4, SP6, SP8.0 et SP8.0 WOD EDITION

Le modèle SP8.0 WOD EDITION se distingue de ses concurrents par la quantité de programmes disponibles (40 dont 2 de rééducation), mais aussi par les technologies qu’il embarque que nous vous détaillons ci-dessous. Autant vous dire que faire le tour de la question est mission impossible, nous allons donc nous concentrer sur les éléments importants pour tout CrossFitter qui se respecte !

 

Le SP8.0 de l’extérieur

Commençons par l’extérieur : à l’instar du SP6.0 le SP8.0 est un modèle SANS FIL ce qui est un confort d’utilisation incomparable, fini les fils entremêlés et toute l’artillerie à déplacer au moindre geste. Ici, la liberté de mouvement est totale, pratique pour le glisser dans son sac et l’utiliser sans contraintes lors d’une compétition par exemple. Les électrodes se fixent rapidement et simplement, il suffit de le faire deux ou trois fois pour s’habituer et la mise en place/le retrait se fait très rapidement.

L’interface de la télécommande est très simple et intuitive, elle montre même où placer les électrodes en fonction du programme/de la zone à travailler. Cela évite de faire une recherche à chaque fois (sur le site Compex qui est très complet) ou bien de tout retenir.

De l’intérieur

Poursuivons là où se passe toute l’action : à l’intérieur. Compex utilise sur ce modèle la technologie Muscle Intelligence et toutes les fonctionnalités qui en découlent. Passons les détails trop techniques, l’appareil est en fait doté d’un capteur qui scanne votre muscle (MI SCAN) et prend en compte ses spécificités et sa réaction à la stimulation. Il utilise ensuite les informations recueillies de différentes manières :

MI-TENS : Utile pour les programmes antidouleurs, l’intensité du courant est contrôlée (voire diminuée) pour éviter les contractions musculaires indésirables.

MI- AUTORANGE : L’appareil mesure lui-même au cours de la séance l’intensité de travail optimale. Cela permet de se laisser faire, d’autant que l’intensité optimale peut varier d’un jour sur l’autre pour une même personne (uniquement pour les programmes anti-douleur et récupération)!

MI-ACTION : Une manière originale de travailler : vous allez moduler la réaction de l’appareil simplement grâce à une contraction musculaire ! Une méthode qui permet de combiner un travail musculaire classique avec une stimulation supplémentaire.

Un appareil pour tous les jours

OK, c’est très intéressant tout ça… mais au quotidien ça donne quoi ?

Même si tout cela paraît technique, l’utilisation est très simple et c’est un produit dont on ne se lasse pas. L’éventail des programmes est suffisamment grand pour qu’il faille de NOMBREUSES séances pour tous les découvrir et même si l’on utilise régulièrement les mêmes routines, il est toujours agréable de parcourir les menus pour tester un programme encore inconnu. Force, récupération, massage, antidouleur, endurance… il y en a pour tous les goûts et tous les objectifs. Mention spéciale pour le programme CROSSTRAINING qui attisera forcément votre curiosité et vous mettra réellement à l’épreuve pendant 40min… sensations garanties !

Côté batterie, n’ayez pas peur de tomber en panne trop rapidement, la télécommande et les modules sont très endurants, vous pourrez utiliser plusieurs programmes d’affilée sans avoir à recharger. Par ailleurs, même si les modules ont besoin de leur base pour refaire le plein d’énergie, la télécommande, quant à elle, peut s’en passer au profit d’un simple câble USB (fourni en plus).

Le petit plus : COMPEXWIRELESS

Une fois votre compte crée sur le site Compexwireless.com vous pouvez déterminer vos objectifs et obtiendrez un planning d’entraînement. Il suffit alors de vous laisser guider et de suivre votre progression sur le site ou sur votre SP8.

Pour conclure, et sans tourner autour du pot : nous avons été totalement séduits. La simplicité d’utilisation et les technologies embarquées en font un produit très facile d’accès et surtout redoutablement efficace (nos anciennes tendinites peuvent en témoigner). Le SP8.0 fait ce qu’on lui demande et il le fait bien. De notre point de vue de CrossFitter, il est particulièrement intéressant en ce qui concerne la récupération et les massages (programmes que nous avons utilisés le plus régulièrement) et de manière plus ponctuelle les programmes spécifiques à la force, l’endurance, le Tens. Même dans le cadre d’un entraînement très pointu et précis, l’appareil sera idéal et vous accompagnera dans tous vos objectifs.

 

13 programmes

Préparation physique

Endurance

Résistance

Force

Force explosive

Surcompensation

Prévention entorse cheville

Force training

Gainage

Hypertrophie

Musculation

Potentiation

Échauffement

Capillarisation

 

10 programmes Fitness

Raffermir mes bras

Tonifier mes cuisses

Sculpter mes abdominaux

Développer mes biceps

Muscler vos épaules

Dessiner mes pectoraux

Raffermir mon ventre

Sculpter mes fessiers

Body Power

Drainage lymphatique

10 programmes

Antidouleur

Antidouleur TENS

Décontracturant

Douleurs musculaires

Douleur nuque

Douleur dos

Lumbago

Épicondylite

Tendinite

Jambes lourdes

Prévention crampe

 

5 programmes Récupération 

Massage (TENS)

Récupération après training

Récupération compétition

Massage relaxant

Diminution courbatures

Massage régénérant

 

2 programmes Rééducation

Prévention fonte musculaire

Renforcement

 

Profitez d’une remise exceptionnelle de -26% avec le code WODNEWS999 soit le SP8.0 Wod Edition à 999€ (au lieu de 1349€) – Offre valable jusqu’au 15 octobre 2018 !

>> Cliquez ici pour en profitez <<


Cet article a été réalisé en partenariat avec Compex et notre équipe commerciale indépendamment de la rédaction habituelle de WodNews. Article test original paru dans le magazine WorkOut n°21 Juin/juillet 2018.