Pourquoi les techniques de visualisation vous aideront à devenir un meilleur CrossFitter

 Une technique mentale précieuse qui vous aidera à devenir un athlète performant et plus confiant.

Auteure : Annabelle Nagy

« Les box jumps vont me bousiller les tibias », ou du moins c’est ce que je pense chaque fois qu’ils sont programmés dans un WOD. Lors de la mise en place, je vois cette boîte en bois impitoyable qui me fait face. Souvent, je pense qu’il vaut mieux sauter à côté, rater mon mouvement et épargner mes jambes. Grosse erreur !

Quand j’ai commencé le CrossFit, je ne pouvais pas faire un box jump pendant ma première année parce que j’avais vraiment peur de tomber. Puis, une nuit, j’ai décidé que je voulais enfin apprendre à faire cet exercice et j’étais déterminée à y arriver. Pourtant, la peur était bien là dans ma tête et je me limitais à ce que je pouvais faire, sans vouloir aller plus loin.

Quand je tentais de réaliser mes premiers box jumps, une personne dans ma box m’a dit de visualiser le saut et l’atterrissage sur la boîte. Cela semble assez facile, non ? J’ai donc imaginé le saut dans ma tête et je me voyais déjà sur la boîte. Après une courte visualisation du mouvement, je me suis lancée. Et devinez quoi ? Après avoir ajusté ma position et fait mon saut, tout a parfaitement fonctionné et je l’ai fait ! Ça s’est passé comme je l’avais imaginé.

Certes, tout cela peut sembler un peu stupide et simpliste. Vous pensez sûrement qu’il ne suffit pas d’une simple visualisation pour réussir un exercice. Pourtant, oui, ce petit moyen m’a permis de faire quelque chose que je n’avais jamais fait auparavant. Et en une nuit, je suis passée de la peur qui m’empêchait de sauter sur une boîte de vingt pouces, à pouvoir sauter sur une boîte de trente pouces !

Lorsque vous vous imaginez faire quelque chose, avec une forme correcte et une fin heureuse, alors vous le ferez probablement correctement et aurez du succès. En visualisant votre succès, vous serez plus susceptible d’accomplir la tâche et de réussir.

La visualisation aide également à augmenter la force mentale, en vous faisant croire que vous pouvez accomplir une tâche. Ceci vous procure la confiance nécessaire pour réussir. En plus, le CrossFit peut être très mental, vous pouvez soit croire que vous allez réussir, soit penser que vous allez échouer. Il est important de garder le contrôle de votre esprit et de ne penser qu’à des fins positives pour que vous puissiez vraiment bien accomplir vos exercices.

Les techniques de visualisation

Personnellement, j’utilise la visualisation tout le temps. Je méprise la course, c’est une chose que je n’arrive pas à aimer, peu importe combien de fois je la pratique. Néanmoins, je continue à courir régulièrement, à participer aux marathons et à intégrer la course dans mes workouts les plus durs. Quand je cours et que commence à être fatiguée, je me représente une pédale d’accélérateur dans mon esprit. Comme dans une voiture lorsque vous appuyez sur l’accélérateur, j’ai la même image dans ma tête et je pousse mentalement la pédale quand je cours. Cette image mentale fait que mes jambes prennent de la vitesse et, mentalement, c’est comme si je régénérais mes forces pour courir encore plus.

D’autres fois, quand je suis sur le point de faire un lift ou que j’ai besoin de m’entraîner, je m’imagine levant ce poids spécifique ou être en pleine forme tout au long du lift. Lorsque j’exécute le mouvement en vrai, j’essaie d’imiter la forme et la vitesse de traction que j’ai visualisée et de rendre mon lift aussi parfait que dans ma tête.

En fait, la visualisation est une bonne astuce à retenir lorsque vous êtes dans la box et que vous essayez d’accomplir un nouvel exploit. C’est assez facile à faire et cela vous aidera vraiment sur le long terme. J’aime visualiser l’ensemble d’un processus étape par étape, puis l’exécuter réellement et obtenir les meilleurs résultats.

  1. Définissez votre objectif

Avant de pouvoir visualiser, décidez ce que vous voulez accomplir en visualisant. Cela peut être un lift, une course, un mouvement de gymnastique, une pose de yoga ou une centaine d’autres objectifs différents. Décidez de ce que vous voulez améliorer et sur quel point voudriez-vous être meilleur. Une fois que vous en aurez une idée claire, vous serez prêt pour le reste du processus.

  1. Produire une image claire dans votre esprit

Dans votre esprit, plus ce que vous imaginerez sera clair, plus le processus sera efficace. Allez même jusqu’à vous imaginer dans les vêtements exacts que vous portez et la même coiffure que vous avez ce jour-là. En effet, plus votre visualisation sera réaliste, mieux vous serez en mesure d’exécuter le mouvement en question.

  1. Reproduisez les étapes du mouvement dans votre esprit

Quand l’image est bien claire dans votre tête, voyez-vous en train de faire le mouvement. Prenez soin de reproduire chaque détail, passant par votre position et votre posture. Ensuite, imaginez comment vous pouvez vous déplacer à travers le processus du mouvement. Exécutez chaque étape dans votre tête en veillant à détecter les zones de risques et les points les plus importants qui demanderont le plus d’attention.

  1. Mettez-vous dans la bonne posture

Après l’avoir visualisé le mouvement dans votre esprit, préparez-vous à le faire en vrai. Mettez-vous dans la bonne position et concentrez-vous. Avoir une attitude positive vous aidera énormément lorsque vous vous préparez à faire un mouvement. Dégagez de bonnes vibrations et faites-le!

  1. Effectuez le mouvement

Voici la partie la plus amusante! Allez-y ! Vous avez déjà exécuté toutes les étapes dans votre tête et êtes prêt à attaquer le mouvement. Repassez le film déjà visualisé dans votre esprit, reproduisez-le et vous atteindrez votre objectif. Même si vous n’y arrivez pas, respirez un grand coup, faites un tour, puis recommencez.

 

La visualisation peut vous aider à effectuer un mouvement dont vous aviez peur ou que vous considériez comme impossible. Quel que soit votre objectif, donnez tout ce que vous avez et avancez !

Source : Boxrox.com