Rich Froning est-il le plus grand athlète de tous les temps ?

Richard Froning, Jr.: quatre fois sacré l’homme le plus athlétique du monde, mari, père et, selon son documentaire de 2015, « l’homme le plus athlétique de l’histoire » – une affirmation controversée qui a donné naissance à des centaines de commentaires et de sujets de discussion, argumentant de façon passionnée, décortiquant la définition de la remise en forme et examinant les performances de Froning sous tous les angles.

Retiré des compétitions individuelles des CrossFit®* Games depuis son ultime victoire en 2014, Froning est peut-être la figure la plus emblématique du CrossFit®*. Les gens l’aiment ou le détestent, pensent qu’il ne peut rien faire de plus ou qu’il est exagérément surestimé, croient que personne ne peut égaler ne serait-ce une infime partie de ses prouesses physiques ou que ses capacités sont comme une allumette à côté du feu des autres athlètes.

Froning est-il le plus grand athlète de tous les temps ? La réponse tend à être « bien sûr » ou « bien sûr que non ».

Qu’est-ce qui fait un grand athlète ?

Serena Williams, Michael Jordan, LeBron James, Muhammad Ali et Wayne Gretzky – chacun de ces athlètes se positionnant comme le plus grand (ou l’un des plus grands) de leur sport respectif. Pourquoi ? Tout d’abord, par rapport à leurs performances sportives : le nombre de matches remportés, de points marqués, de tirs réussis. Sur le plan statistique, leurs réalisations sportives les distinguent.

Mais au-delà de cela, ils ont également acquis une notoriété en dehors de leurs fans habituels. Les personnes qui ne sont pas des fans de sport peuvent nommer chacun de ces athlètes et les associer à leur sport respectif. Cette notoriété ne les rend peut-être pas formidables, mais cela témoigne de leur niveau de gloire dans leur domaine.

Froning est-il à ce niveau ? Vous devez demander à des personnes extérieures à la communauté CrossFit®* pour le savoir. Certes, il est connu dans sa communauté du Tennessee, parce que les gens connaissent généralement leurs célébrités locales, mais est-il connu ailleurs par le grand public qui ne suit pas forcément le CrossFit®* ?

Limiter le champ au CrossFit®*

Oubliez le fait d’être le meilleur athlète de tous les temps et de tous les sports – qu’en est-il du CrossFit®* ? Pouvons-nous dire que Froning est le plus grand athlète CrossFit®* de tous les temps ?

Sacré l’homme le plus athlétique sur Terre quatre années de suite n’est pas anodin. Dans tous ses Games, Froning a surmonté des défis physiques pour finir devant ses concurrents. Le fait que sa première participation aux CrossFit®* Games en 2010 a eu lieu la même année où il a commencé la compétition, et juste un an après avoir commencé à pratiquer le CrossFit®*, témoigne d’un athlétisme rare, même chez les athlètes ayant une formation sportive intense dans le domaine de l’haltérophilie ou des sports d’équipe.

Cette première année, l’échec de Froning en grimpant à la corde l’a forcé à se contenter de la deuxième place. L’année suivante, il a dominé cette épreuve. De nombreuses personnes considèrent ceci comme un exemple de sa capacité à transformer ses faiblesses en forces.

Un autre exemple de ses capacités, ce sont ses progrès en natation : en 2013, il a terminé 30e en natation en piscine ; en 2014, il était classé huitième à la nage en mer.

Mais même avec ces progrès, Froning avait toujours une faiblesse flagrante : la course à pied.

Lors de sa dernière apparition aux Games, Froning – qui savait que courir était sa faiblesse et qui l’évitait apparemment encore à l’entraînement – a pris la 37e place de la troisième épreuve, Triple 3. Il avait maintenu un rythme normal sur les 3000 mètres de rameurs et les 300 double-unders, mais peu de temps après, lors de la course de trois milles, l’homme le plus athlétique sur Terre a tout simplement marché, et concurrent après concurrent l’ont dépassé avec une cadence de respiration intacte.

Froning est connu dans la communauté des CrossFitters comme un athlète stellaire, mais sa performance « médiocre » (entendons-nous bien, pour son niveau) dans les épreuves de course, même sous le titre de ‘’Fittest on Earth’’, n’est pas quelque chose qu’il partage avec d’autres meilleurs athlètes comme Mat Fraser, par exemple. De plus, l’approche de Froning en matière de compétition (adopter une cadence de manière stratégique qui devance de peu les adversaires les plus proches) signifie que nous n’avons probablement jamais vu sa pleine capacité aux Games. Il pourrait très bien être «l’homme le plus athlétique de l’histoire», mais nous ne pouvons le savoir avec certitude.

En revanche, ce que nous savons, c’est que Froning a contribué à façonner le CrossFit®* en tant que sport de conditionnement physique. Les épreuves des Games sont conçues pour exposer les faiblesses des compétiteurs et les épreuves d’endurance font désormais partie intégrante de la compétition. D’autres athlètes ont pu observer les erreurs de l’homme le plus athlétique et éviter de commettre les mêmes lors de l’entraînement et de la compétition. Enfin, notons que c’est l’humilité de Froning face à ses réalisations et sa déférence face aux compliments qui donnent finalement à ce sport une belle image.

Source : TheWodLife.com.au