Qu’est ce que la tendinopathie et comment la traiter ?

La tendinopathie est une maladie qui touche les tendons et qui provoque une douleur diffuse due à l’utilisation excessive de ces derniers. Au début, toute douleur qui apparaît au niveau des jambes pendant l’exercice se dissipera à mesure que votre corps commencera à se refroidir. Cependant, en cas de tendinopathie, les courbatures et les douleurs des jambes persistent même après l’entraînement. En fait, le tendon est un genre de câble qui attache le muscle à l’os, permettant le mouvement des articulations. Lorsque vous surchargez le tendon, vous causez une usure progressive qui peut entraîner des lésions telles que la tendinopathie.

La tendinopathie peut survenir au niveau de n’importe quel tendon de votre corps. Mais les endroits les plus communs sont l’insertion du tendon, le mi-tendon et la jonction musculo-tendineuse.

FACTEURS DE RISQUE

La tendinopathie est l’une des lésions du tendon les plus courantes chez les personnes qui mènent une vie active et qui pratiquent constamment le saut d’obstacles et d’autres activités à impact élevé. Selon Cameron Heise de Trained Physio, un autre facteur de risque largement reconnu est une surcharge du tendon d’Achille chez les CrossFitters et les athlètes de haut niveau qui effectuent des box jumps, les double unders, la course à pied et l’haltérophilie. Ces exercices peuvent augmenter les risques de tendinopathie. De plus, si votre diabète (taux de sucre dans le sang) est élevé, vos tendons peuvent devenir plus sensibles aux déchirures, car l’excès de sucre dans le sang accélère la vitesse à laquelle votre corps fabrique des produits de glycation avancée (AGE). En outre, des études ont pu démontrer un lien entre un taux de graisse corporelle élevé et la tendinopathie. L’obésité provoque un stress mécanique pour le corps, car les muscles, les articulations et les tendons doivent supporter un excès de poids. En conséquence, des blessures aux tendons, telles que des tendinopathies, peuvent se développer.

SYMPTÔMES DE LA TENDINOPATHIE

La tendinopathie entraîne généralement une perte de la force musculaire et une raideur dans la zone touchée. Les autres symptômes de la maladie incluent :

  • Douleur qui s’aggrave lorsque vous engagez le tendon

  • Sensibilité de la zone touchée

  • Léger gonflement et rougeur

  • Douleurs qui deviennent plus intenses la nuit ou quand vous vous levez le matin

  • Une sensation de crissement lorsque vous utilisez votre tendon

COMMENT CETTE MALADIE EST-ELLE DIAGNOSTIQUÉE ?

Pour établir un diagnostic correct de la maladie, votre docteur vous posera des questions sur votre état de santé actuel ainsi que sur vos antécédents médicaux. Après quoi, on vous posera des questions sur les symptômes que vous rencontrez et sur le programme d’exercice que vous faisiez avant l’apparition des symptômes. Votre docteur effectuera également un examen physique approfondi avant de vous proposer des options de traitement. En fonction du résultat de votre consultation, vous devrez peut-être subir d’autres examens tels qu’une échographie ou une IRM.

COMMENT PEUT-ON TRAITER LA TENDINOPATHIE ?

Il existe différentes options de traitement pour la tendinopathie et, en fonction de la gravité de votre douleur, elle peut être gérée à l’aide de simples remèdes maison. Cependant, il se peut que vous deviez subir des traitements invasifs pour les stades plus avancés de la tendinopathie. Parmi les traitements précoces visant à minimiser la douleur associée à une tendinopathie provoquée par une surutilisation, citons :

  • Permettre au corps de se reposer

  • Réduire les activités physiques

  • Appliquer une compresse froide une à deux fois par heure

  • Élever vos pieds pour minimiser l’enflure

  • Faire de légers étirements

  • Assister à des séances de physiothérapie

COMMENT LA PHYSIOTHÉRAPIE PEUT-ELLE VOUS AIDER ?

Pendant les séances de physiothérapie, vous serez guidé pour effectuer des exercices excentriques afin d’améliorer la guérison des tendons. La durée de votre traitement dépendra de la réponse de votre corps à la manipulation de votre physiothérapeute. Cela peut prendre de quelques semaines à quelques mois au cours des différentes phases de la réadaptation. L’un des principaux objectifs de la physiothérapie est d’accélérer le processus de guérison et de réduire le risque de récidive. En tant que tel, votre traitement sera divisé en différentes phases, les phases initiales étant axées sur le soulagement de la douleur et d’autres symptômes. Les étapes avancées de votre rééducation consistent à effectuer des mouvements de renforcement afin que votre corps soit prêt à reprendre ses activités normales. La rééducation de votre tendon peut être longue, mais il est essentiel de rester patient tout au long du processus pour ne pas brûler les étapes et risquer des blessures plus graves.

Source : Therxreview.com