Quelques astuces simples pour mieux coacher

1. Etre un bon coach, c’est s’engager pleinement dans son job

conseils coach crossfit

Même si vous commencez à temps partiel, appliquez-vous comme si cela était réellement votre principale profession. Pour devenir le meilleur, de grands coachs suggèrent une formation en continue, surtout au-delà de la certification de niveau 1. Inscrivez-vous à des cours spécialisés, décrochez plus de certifications, lisez certains livres, articles et même les interviews des autres coachs et puis passez à la pratique et à l’application de ce que vous avez appris avec rigueur.

2. Soyez honnête avec vos « élèves »

Certaines personnes ont opté pour le Crossfit juste pour avoir une meilleure silhouette, garder une bonne condition physique ou pour se décharger du stress du quotidien. Mais d’autres personnes viennent en pensant qu’ils vont être les prochains Rich Froning, Annie Thorisdottir ou encore Camille Leblanc-Bazinet.
Une partie de votre rôle en tant que coach est de tempérer ces attentes et de les rendre plus réalistes et faisables. Évitez, à tout prix, d’être un genre de ‘’pom-pom girl’’ qui ne fait qu’encourager et dire à ses clients qu’ils sont parfaits et qu’ils pourront réaliser tous leurs rêves.
En réalité, en tant que coach, votre responsabilité est un peu différente. Vous devez, certes, toujours encourager vos crossfitteurs à allez plus loin, dépasser leurs limites, passer à un autre niveau, etc ; mais vous devez, aussi, insister sur la technique, sur le respect des postures et être en adéquation avec les capacités et les compétences de ces personnes qui vous font confiance pour les guider pour atteindre leurs objectifs.

3. Ayez confiance en vous

Si vous avez 15 personnes dans un cours, vous devez être super confiant et si vous ne l’êtes pas, vous devez faire semblant, afin que vos élèves sachent qu’ils sont entre de bonnes mains. Pendant vos séances, instaurez un certain climat de confiance et de respect en ayant une voix stable et forte, des postures souples mais précises et des instructions claires et pertinentes.
Bien entendu, cela s’apprend par la pratique et l’expérience.

4. Cultivez vos aptitudes relationnelles

Vous pouvez avoir toutes les connaissances nécessaires sur votre discipline et les maitriser à la perfection, mais si vous ne savez comment les transmettre, votre échec sera quasi-inévitable.
Adoptez un style de communication souple mais rigoureux, en agrémentant vos explications de quelques blagues de bons gouts, d’anecdotes, d’exemples vécus et utilisez un vocabulaire simple et compréhensible. N’hésitez pas à stopper un crossfitteur en mauvaise posture et le conseiller pour lui éviter des blessures inutiles.

5. Soyez patient et calme avec vos clients pour les aider à s’améliorer

coach crossfit

Parfois, certains coachs peuvent perdre patience avec les nouvelles recrues du crossfit, surtout au tout début, lors de l’apprentissage des bases (positions, noms des mouvements, les étapes, etc.). Rien de très réjouissant pour les coachs confirmés, mais ça reste un passage obligatoire.
Soyez calme, patient et appliquez-vous à transmettre simplement vos connaissance pour accélérez l’apprentissage et passer plus rapidement à la vitesse supérieure.

6. N’oubliez pas l’importance du sommeil et de la nutrition

Apprenez et parlez autant que possible à vos athlètes de l’importance des périodes de récupération, du sommeil et d’une alimentation saine pour leur formation de crossfitteur.

7. Ayez un mentor

Trouver une personne qui puisse être, à la fois, un exemple à suivre et une véritable « caisse de résonance » est importante. Cette caisse de résonance va, en fait, vous pousser à recherche des réponses à certaines questions techniques que vous n’arrêtez pas de refouler et de voir en face vos défaillances.
Le mentor est une personne qui est, en général, plus expérimentée que vous et qui, grâce à un certain recul, peut vous guider et vous conseiller honnêtement et objectivement.

8. À la fin de chaque séance de cours, posez-vous ces quelques questions

Étais-je assez professionnel ? Est-ce que j’ai pu atteindre mes objectifs de cours ? Est-ce que j’ai pu le faire en respectant le temps alloué à la séance ?
Ai-je communiqué avec tout le monde ? Ai-je su détecter les fautes / améliorations de certaines personnes ?
Tous mes élèves ont-ils eu ce qu’ils sont venus chercher et qu’ils devaient trouver ? Sont-ils ressortis heureux ? Y-avait-il des tensions que je n’ai pas pu dépasser ?

9. Fidélisez vos élèves, ou laissez-les partir

Un bon coach est celui qui est assez attentif pour détecter les élèves qui sont vraiment captivés et intéressés par ses cours et ceux qui ne le sont pas.
Il aura, alors, pour mission de fidéliser les ‘’fans’’ en leur procurant les services qu’ils sont venus rechercher chez lui et en les guidant pour atteindre leurs objectifs à travers le crossfit et de convaincre les sceptiques en étant plus attentif à leurs besoins et aux questions qui, si elles restent sans réponse, pourraient les éloigner du coach ou du crossfit.
Cependant, il faut éviter de dire ce que les autres ont envie d’entendre, ces réponses tellement positives qu’elles deviennent irréalistes, juste pour les garder inscrits au cours.

10. Soyez humble et apprenez de vos erreurs

Ne vous arrêtez jamais de travailler sur vous-même, de reconnaitre et de tirer les bonnes leçons de vos erreurs et de constamment chercher à apprendre de nouvelles choses car cela fera votre réussite. Restez cet élevé assoiffé de connaissances !