Paléo vs Keto, quelle régime choisir ?

Les deux régimes alimentaires sont efficaces, mais préférez-vous abandonner le fromage ou les fruits ?
Il suffit que vous passiez 15 secondes dans une box de CrossFit pour savoir ce que le régime Paléo signifie. Mais si vous y avez passé 30 secondes de plus, vous avez probablement déjà cuit vos choux de Bruxelles et votre bacon sur un lit de pommes de terre vitelottes.

Mais qu’est-ce que le « Keto », cette tendance qui a fait son apparition sur le Net et dans la cuisine des CrossFitters ? Les principes des deux régimes sont en fait assez semblables, et leurs limitations sont presque similaires.

wodnews-article-keto

Paléo contre Keto, quelles différences ?

La vraie différence entre ces régimes réside dans cette question : Pourquoi limitez-vous ce que vous mangez ? Commençons par le Paléo. Le but est de manger de la même façon que les hommes du paléolithique, une période où les systèmes digestifs évoluaient encore. Cela signifie que vous consommerez des aliments entiers, non transformés et pas de graines. Essentiellement, le Paléo interdit tous les produits de l’agriculture moderne, car celle-ci a évolué plus vite que notre corps. C’est un peu plus compliqué que ça, mais l’essentiel est dit. Les niveaux élevés de protéines dans un régime de Paléo le rendent idéal pour n’importe quel athlète qui veut prendre du muscle.

De plus, vous vous sentirez merveilleusement bien !

De l’autre côté, le Keto est un régime plus compliqué à comprendre, loin de la simplicité et des règles rudimentaires du Paléo.Le Keto (ou régime cétogène) se base principalement sur des ratios (rapports) visant à maintenir une haute teneur en gras, des niveaux modérés de protéines et zéro glucides. Fait intéressant, en raison de la règle du «sans graines», beaucoup d’adeptes du Paléo ont tendance à consommer très peu de glucides et se retrouvent dans le Keto, sans s’en rendre compte. Le véritable test décisif d’un régime cétogène est de savoir si vous êtes réellement dans la cétose. D’ailleurs, beaucoup d’adeptes du Paléo se retrouvent dans cet état sans le vouloir.

Qu’est-ce que la cétose ?

C’est un état métabolique, cousin de la glycolyse. La glycolyse est votre état métabolique « normal » dans lequel vos cellules convertissent le glucose en énergie. Mais quand le glucose n’est plus disponible, vos cellules sont obligées de passer à la cétose, une voie métabolique légèrement plus complexe par laquelle votre corps convertit les cétones (sous-produits de la graisse) en énergie. La cétose n’a lieu qu’en l’absence de glucides.

De ce fait, si une quantité minime de glucides s’introduit dans le corps, votre métabolisme va revenir à la glycolyse jusqu’à ce que les glucides soient épuisés.

La cétose force donc votre corps à prendre les graisses comme sa principale source d’énergie.

Les avantages du Keto

Les avantages sont assez évidents : si votre corps brûle la graisse en priorité, il sera beaucoup plus facile de se débarrasser des couches de tissu adipeux qui couvrent les muscles et les empêchent de se développer normalement.

De plus, les avantages du Keto sont légendaires. Tout comme pour le Paléo, de nombreuses personnes ont noté des effets anti-inflammatoires. Il y a aussi de plus en plus de recherches scientifiques qui démontrent que la privation de votre corps de glucose diminue les risques de l’apparition du cancer. En effet, les cellules cancéreuses dévorent le glucose encore plus vite que les cellules corporelles ordinaires et ne semblent pas être en mesure d’utiliser des corps cétoniques pour s’approvisionner en énergie.

Concernant votre performance, manger Keto vous permet de profiter des graisses de votre corps. En fait, la graisse est une source d’énergie assez dense et vous en consommerez beaucoup, ce qui vous fera perdre du poids plus rapidement.

Pour les CrossFitters, l’avantage de porter une attention particulière à vos taux de macronutriments est que vous ne devriez jamais vous retrouver en manque d’énergie. Si vous mangez Paléo sans faire attention à vos macronutriments, vous pourriez vous retrouver avec beaucoup de protéines, mais peu de graisses et de glucides. Vous serez alors épuisé avant même de terminer votre premier round de FRAN.

Si vous êtes nouveau au Keto, sachez que cela peut prendre un certain temps avant que votre corps s’adapte parfaitement à ce régime. Vous devrez brûler tous vos stocks de glycogène musculaire avant de commencer à vous attaquer aux cétones, et il faut souvent trois ou quatre jours pour que cela soit fait.

keto-food-wodnews

Les aliments autorisés

Régime PALÉO

– Vous pouvez manger des fruits. Pas tous les fruits, mais quelques fruits. Et si vous vous entraînez de façon intense, il vaudrait mieux pour vous que vous en mangiez une bonne quantité, car le sucre contenu dans les fruits est l’une des rares sources de glucides à énergie rapide pour alimenter vos séances d’entraînement. Le problème ? Même dans les fruits, le sucre reste toujours du sucre, avec tous ses effets négatifs.

Régime KETO

– Désolé, pas de fruits. Pas de miel, ni de sirop d’érable non plus. Vous pouvez manger du fromage (il suffit d’éviter d’abuser de ceux qui sont trop riches en protéines, comme le parmesan) ainsi que des aliments transformés tant qu’ils sont riches en matières grasses et à faible teneur en glucides.

 

Traduit et inspiré d’un article publié par TheBoxMag.