Nutrition : 5 notions de base spécifiques au CrossFit !

Selon Greg Glassman, le fondateur de la méthode CrossFit, pratiquer ce sport sans donner de l’importance à l’alimentation est similaire au fait d’avoir seulement « une rame dans l’eau » pour quelqu’un qui fait de l’aviron ou du canoé. Le régime alimentaire est crucial pour l’optimisation de la santé et de la performance, justifiant que la nutrition soit la base de la pyramide suivante :

pyramide
Source : CrossFit.com

De plus, le CrossFit est une discipline sportive unique de par la diversité de ses exercices et de ses mouvements. Il peut activer l’ensemble de vos systèmes énergétiques, votre capacité mentale et pousser votre corps à ses limites, le tout dans une séance d’entraînement d’une heure ! Si vous n’appliquez pas les bases de l’alimentation spécifique au CrossFit, vous n’aurez jamais assez de capacités pour atteindre vos objectifs. Voici 5 notions de base que vous devez appliquer au niveau de votre alimentation dès maintenant !

1 – Mangez tout un « Arc en Ciel »

La majorité des personnes sous-estiment l’impact de manger suffisamment de légumes sur leur santé et leur performance. L’intensité du CrossFit fait que votre corps a besoin de plus d’apports diversifiés qu’en temps normal. Une méta-analyse récente basée sur des recherches scientifiques a conclu qu’une plus grande consommation de fruits et légumes est associée à un risque plus faible de toutes les causes de mortalité, en particulier les maladies cardiovasculaires. Et il n’y a aucun supplément alimentaire qui possède ce genre d’effet ! En effet, l’ajout de plus de légumes (en particulier les légumes verts) dans la plupart de vos repas est le minimum que vous devez faire. Vous pouvez ajouter le chou frisé ou la spiruline (microalgue) dans votre smoothie du matin, des épinards à votre omelette et une variété de légumes en tous genres à vos déjeuners et dîner. Mangez donc des légumes à chaque repas !

2 – Personnalisez votre alimentation

crossfit-infected-banner-box

Trouver ce qui fonctionne pour vous est primordial. Le régime d’un homme peut être le poison d’un autre. Avez-vous déjà vécu ces jours où vous vous sentez surhumain ?! Si oui, rappelez-vous et notez ce que vous avez mangé lors des repas qui vous ont mené à cette situation. En outre, notez les aliments qui vous affaiblissent, ceux qui vous alourdissent ou encore ceux qui gênent votre digestion. Ensuite, élaborez, avec l’aide d’un professionnel, un programme d’alimentation qui vous est propre.

3 – Minimisez le stress de la décision

Décider quoi manger pour le petit déjeuner, le déjeuner, le dîner, les collations avant et après les séances d’entraînement, etc. peut devenir stressant. Le nombre de décisions que nous avons à prendre en ce qui concerne la nourriture est stupéfiant. Mais en employant quelques stratégies simples pour réduire au minimum ce stress, vous serez en mesure de vous concentrer sur d’autres domaines tels que votre entraînement, votre travail et votre vie sociale.

  • Préparez des repas à l’avance : vous n’avez pas besoin de cuisiner pour une semaine, mais vous pouvez juste augmenter les quantités pour le diner ou rôtir de la viande et des légumes deux fois par semaine. Ceci vous permettra d’avoir quelques restes qui seront le déjeuner ou le diner du lendemain.
  • Notez quelques bonnes recettes que vous réussissez à tous les coups : cela pourrait être une bonne recette de smoothie, un déjeuner savoureux et rapide, une salade variée ou un sauté épicé. Ces recettes de secours vous permettent d’avoir des idées de menu rapidement et sans devoir faire des recherches.

4 – Mangez le meilleur produit de qualité qui entre dans votre budget

Vous n’êtes pas obligé d’acheter tous vos aliments dans les boutiques spécialisées ou certains supermarchés « bio » qui peuvent être trop coûteux. Cependant, veillez à consommer les meilleurs produits que vous pouvez vous permettre. Quelques recherches sur le net peuvent suffire pour trouver un producteur local qui vend des œufs à moitié prix ou des réductions sur des viandes et des poissons que vous pouvez congeler. Une autre astuce consiste à acheter de la viande non découpée, de la découper vous-même pour en faire des filets, par exemple, et de cuisiner plusieurs repas à la fois. Ceci revient toujours moins cher que d’acheter les filets prédécoupés et vous permettra de faire quelques économies qui iront à l’achat de fruits et légumes.

5 – Consommez des protéines au petit déjeuner

plateau-petitdejleger

Consommer des protéines dès le petit déjeuner fera une énorme différence pour votre santé et votre performance physique, quels que soient vos objectifs. Le petit déjeuner est, en général, une source importante de glucides. Des cornflakes et du lait ? Des tartines à la confiture ? Est-ce que quelqu’un mange encore ça ? Certaines personnes peuvent attendre jusqu’à 13h30 avant leur premier vrai apport en protéines. Vous voulez construire un muscle solide, perdre de la graisse et être performant ? Introduisez alors des protéines dans votre petit déjeuner !

Pourquoi avoir des protéines au petit déjeuner est si crucial ?

  • Augmenter la production de neurotransmetteurs – booster la mémoire, l’attention et la concentration pendant toute la journée
  • Cela permet de manger moins tout au long de la journée
  • Stabilise les niveaux d’énergie et évite les coups de fatigue dès la mi-journée
  • Apporte des acides aminés pour construire le muscle et récupérer de l’entraînement

Voici quelques idées de petits déjeuners

  • Œufs – Omelettes, œufs cuits, brouillés, pochés, bouillis …… ajoutez des légumes, de la viande, du poisson – soyez créatifs !
  • Yaourt grec – ajoutez-y des noix, des graines, des baies, de la poudre protéinée
  • Viande et noix
  • Les puddings de graines de Chia – faites une petite recherche sur Google. Polyvalentes, elles peuvent être consommées en collation et en dessert aussi.
  • Les Smoothies – laissez libre cours à votre imagination et commencez à créer des chefs – d’œuvre ! C’est un excellent moyen de consommer, dans une seule boisson, plein de super aliments et divers nutriments. Ajoutez de la spiruline et de la tyrosine dans un smoothie du matin.

Bon entraînement et bon appétit !

Traduit et inspiré d’un article paru sur le site www.boxrox.com