Quel est le moment de la journée où vos muscles fonctionnent le mieux ?

Attention, langage scientifique (ne vous inquiétez pas) : une nouvelle recherche scientifique a découvert que les horloges circadiennes dans le tissu musculaire contrôlent les réponses métaboliques et l’efficience énergétique, ce qui signifie que l’efficacité des réactions musculaires diffère en fonction de la période de la journée. Cette recherche donne un aperçu de la façon dont les muscles s’adaptent à l’exercice ainsi que de l’utilisation de l’oxygène en fonction des horaires d’entraînement. Chacun d’entre nous a une horloge circadienne dans ces cellules qui contrôlent leur activité et leurs réactions aux stimuli de l’environnement au cours d’une journée. Décryptage.

slider

Pour bien comprendre

Selon les docteurs Joseph Bass et Charles F. Kettering, principaux auteurs de l’étude, la synchronisation entre l’utilisation de l’oxygène, la production d’énergie et l’horloge interne dépend significativement des heures du jour ou de la nuit. De ce fait, la capacité d’une cellule à exécuter ses fonctions les plus importantes, comme contracter un muscle, variera également. Au-delà de son application aux séances d’entraînement de CrossFit®*, les résultats de cette recherche sont importants parce que le manque d’oxygène au niveau cellulaire est un facteur clé dans les crises cardiaques et le cancer. L’épuisement de l’oxygène dans les cellules permet aux cellules cancéreuses de s’épanouir et de se multiplier. Dans le cas du diabète, la compréhension de la façon de mieux réguler l’utilisation des sucres par les cellules du corps peut s’avérer bénéfique dans le traitement de cette maladie.

Comment ça marche ?

Cette recherche a utilisé des souris qui ont été mises en activité physique sur un tapis roulant à différentes heures de la journée. En outre, les fibres musculaires isolées ont leur horloge circadienne modifiée génétiquement pour les besoins de cette recherche. En examinant les gènes qui sont importants pour l’exercice physique, les chercheurs ont pu remarquer l’impact important de l’horloge circadienne sur la façon dont les muscles transforment les sucres et les graisses ainsi que sur les niveaux d’oxygénation. « Lorsque nous avons manipulé génétiquement l’horloge interne, nous avons remarqué qu’il y avait des anomalies profondes au niveau des muscles », a déclaré Bass. « Cela nous a permis de comprendre à quel point l’horloge interne du muscle est importante dans la régulation et l’optimisation de la production et la consommation de l’énergie. »

En général, votre horloge interne musculaire interagit avec des protéines appelées HIF qui, à leur tour, impactent votre métabolisme global. Lorsque les niveaux d’oxygène chutent au niveau des cellules, les HIF permettent à celles-ci de continuer à produire de l’énergie. En effet, les niveaux d’oxygène peuvent chuter considérablement lorsque vous faites de l’exercice de façon intense parce que vous en consommez plus que vous ne pouvez en emmagasiner. C’est alors que le HIF ordonne au muscle d’utiliser les glucides pour produire l’énergie nécessaire (ce qui provoque une augmentation de l’acide lactique). Si vous désactivez cette horloge, le muscle ne peut atteindre sa capacité normale pour brûler du sucre et produire de l’acide lactique. De ce fait, il est important de connaitre ces horaires pendant lesquels votre horloge circadienne peut déclencher le HIF de façon optimale. « À l’avenir, nous pourrons découvrir de nouvelles façons de manipuler l’utilisation de l’oxygène par les cellules en réinitialisant l’horloge interne », confirme Bass.

Le meilleur moment

Cette recherche termine en remarquant que les souris sont des animaux nocturnes dont l’activité musculaire est à son optimum pendant les heures de la nuit. Cependant, et puisque le fonctionnement de leur HIF est inversé par rapport à celui des humains, les chercheurs estiment donc que les athlètes devraient s’entraîner durant les premières heures de la journée, c’est à ce moment que leurs muscles seront le plus réactifs. En général, la façon dont l’horloge interne du corps gère l’oxygène est importante pour un certain nombre de raisons, mais les chercheurs ont choisi de se concentrer sur les cellules musculaires en particulier parce qu’elles sont très dépendantes de l’oxygène pour effectuer des contractions rapides et explosives, en particulier pendant une séance d’exercice intense. Si vous avez un certain moment de la journée où vous vous sentez « au top » pour une séance d’entraînement, il y a une toujours une raison scientifique. Par exemple, le boxeur Floyd Mayweather Jr se préparerait pour ses combats avec des entraînements tout au long de la nuit, il pouvait faire de la course à pied jusqu’à 1 heure du matin. C’est une horloge circadienne inhabituelle pour un humain, mais il semblait bien fonctionner pour lui.

Maintenant, à vous de jouer !

Traduit et inspiré d’un article paru sur Breaking Muscle