Comment maximiser l’efficacité de votre travail des abdominaux

Faire des abdos au poids du corps ne vous aidera pas lorsque les workouts deviendront plus difficiles.

Par Logan Gelbrich

Lorsque j’ai commencé le CrossFit, j’étais fier de tout le temps que je consacrais au travail de mes abdominaux et aux résultats esthétiques qui ont suivi. Souvenez-vous, le CrossFit définit la force centrale comme étant la capacité à maintenir la stabilité de la ligne médiane (la posture du tronc). En effet, être capable de garder son tronc bien droit face à différentes charges à porter et lors de différents mouvements à exécuter est une indication objective de l’amélioration de la force centrale.

Cependant, comme toute discipline à long terme, le CrossFit évolue. Bien que la définition de la force centrale soit toujours valable, de plus en plus d’entraîneurs et d’athlètes se concentrent sur les détails de l’entraînement avant et après un WOD. Par exemple, de nos jours, les coachs conçoivent fièrement des scénarios d’échauffement variés pour leurs adhérents. En outre, les compétences et les exercices que nous faisons sont plus axés sur la pertinence et l’efficacité.

Depuis que la communauté CrossFit commence à s’intéresser à la réalisation d’exercices spécifiques pour remédier aux faiblesses et forger des athlètes complets, le travail de la force abdominale revient en vogue. Mais à quoi ressemble l’entraînement abdominal pour les gymnastes ? Et pour les powerlifters?

Conformément aux clichés, la plupart des entraîneurs voient les abdos à travers le schéma des pratiques classiques de fitness, basées sur un travail abdominal élevé et au poids du corps (planches, V-ups, hollow rocks et sit-ups). Le mieux serait que la plupart des exercices abdominaux adoptent une approche gymnique et deviennent aussi difficiles que le travail parallèle, le gainage et les mouvements statiques. Ce sont tous des exercices merveilleux et terriblement efficaces.

Avec cette approche, tout devient possible. Pour respecter la définition de la force centrale donnée par le CrossFit, nous devons aller vers des exercices qui permettent de maximiser la stabilité de la ligne médiane sous des charges de plus en plus lourdes et dans des postures complexes. Selon cette nouvelle vision, le travail abdominal effectué par les powerlifters de haut niveau pourrait être une excellente source d’inspiration. Par exemple, alors que les haltérophiles font 30 sit-ups pour renforcer leurs abdos, il est possible d’effectuer des sit-ups moins nombreux en maintenant cette position pendant un certain temps (30 secondes) et en portant une charge (poids ou gilet lesté). Vous pourrez, alors, faire trois séries de huit sit-ups ou de planche statique en rajoutant à chaque fois du poids pour rendre la tâche un peu plus difficile et l’exercice plus efficace.

Source : TheBoxMag.com