L’importance de respecter la méthode Crossfit

méthode crossfit

Le crossfit est une technique de conditionnement physique qui associe plusieurs compétences athlétiques. On compte environ une dizaine de compétences sur lesquelles se basent le crossfit :
– L’endurance musculaire, cardiovasculaire et respiratoire ;
– La force et la souplesse ;
– La puissance, l’agilité et la vitesse ;
– L’équilibre et la précision ;
– La psychomotricité.
Cet entrainement physique croisé, au regard de la multiplicité des activités physiques et sportives qu’il implique (force physique, l’haltérophilie, la gymnastique et les forces d’endurance), nécessite une exigence : le respect de la méthode crossfit.

Une évolution progressive dans la pratique du crossfit

Pour qu’un organisme augmente sa capacité de travail et suscite des adaptations neurologiques et hormonales exigées par l’intensité extrême du travail, plusieurs paramètres sont à prendre en compte.

• La pratique régulière des exercices spécifiques

Il est important de respecter les techniques d’entrainement. Le WOD (Work Out of the Day) doit être respecté à la lettre. Ces exercices ont des heures journalières bien délimitées. Les séances d’échauffement, les enchainements et le respect scrupuleux des séances est de mise. C’est l’une des raisons pour lesquelles une horloge est exigée pour un respect des temps d’exercices, de repos, le nombre de tours ainsi que l’intensité des efforts à fournir. Généralement, il se pratique en deux séances. Trois jours de travail pour un jour de repos, et cinq jours de travail pour deux jours de repos.

• Le respect des séances

Il existe quatre types de séances qui sont : les skills, la force, les metcons et le cardio. Les skills permettent de maitriser les techniques d’entrainement. La force maximale doit se développer par le biais de plusieurs exercices.

• Le metcons (Metabolic Conditionning) permet d’exécuter intensément, entièrement et rapidement les WODs.
• Le cardio quant à lui permet de développer la capacité d’endurance.

Toutes les étapes du crossfit sont à respecter à la lettre, afin de préparer les pratiquants de cette technique, à surpasser n’importe quelle discipline athlétique.

Obtenez un maximum de résultats

Ce n’est certainement pas en vous entraînant aléatoirement durant la semaine que vous pourrez voir le résultat de vos efforts. Et certes, cela peut sembler pénible au début mais seule une constance dans l’effort vous permettra d’atteindre les objectifs de votre WOD (Workout of The Day). Dans votre WOD, vous allierez la levée de poids, les suspensions, la course ainsi que l’étirement. La série du jour sera toujours différente de celle du lendemain, et parce que votre entraînement change toujours, l’intensité en conséquence sera aussi différente.

La méthode crossfit a été conçue pour vous permettre de sculpter votre corps en combinant des séries d’entraînements bien précis selon vos attentes, d’où l’importance de veiller à suivre une rythme strict accompagné bien sûr d’une saine alimentation ainsi que d’une bonne hydratation. Cependant, ne vous forcez pas à subir un rythme allant au-delà de votre force ou de rattraper une séance ratée en mettant les bouchées doubles.

N’oubliez pas que le plus important est de rester persistant dans la régularité et dans l’effort puisque le crossfit a déjà fait ses preuves dans le monde et est reconnu comme étant une méthode qui marche.

Évitez les blessures

L'importance de respecter la méthode Crossfit

Le crossfit plus que la plupart de certains entraînements requiert une certaine préparation ainsi qu’une bonne condition physique puisqu’il fait appel à plusieurs muscles. Par ailleurs, les séances d’entraînement durant approximativement 15 mn pour 3 à 5 séances par semaine, vous pouvez imaginer l’intensité incroyable des exercices qui peuvent être difficiles pour des débutants. Les combinaisons que vous allez mettre en œuvre pourraient donc porter préjudice à votre corps comme n’importe quel autre sport si vous n’êtes pas bien préparé. Cela spécialement dans le cas du crossfit où vous enchaînerez de la course, de la rame, des tractions et des étirements, tous séparés par de très courtes pauses.

Parmi les graves blessures musculaires notées à ce jour nous avons la rhabdomyolyse qui peut affecter vos reins ainsi que votre circulation sanguine. Il s’agira d’abord et toujours de bien s’hydrater, et de choisir une tenue de sport appropriée à notre WOD et spécialement les chaussures. Par exemple un sportif qui favorisera plus les levées de poids au profit des suspensions ne prendra pas les mêmes chaussures de sport qu’un athlète. Il faudra alors soigneusement choisir la taille du talon ainsi que l’espace interne de la chaussure entre autres éléments.

Ensuite, les étirements et échauffements sont tout aussi importants puisqu’ils représentent l’étape de réveil du corps. Évitez tout traumatisme corporel en étirant vos muscles avant et après le WOD. Indépendamment de l’intensité de votre entraînement il sera toujours bienvenu d’effectuer cette préparation qui vous permettra de poursuivre plus facilement vos prochains WOD.

Retenez donc que le crossfit est une méthode qui demande une bonne préparation, allant de la nourriture, de l’hydratation, du choix des chaussures aux étirements. Mais en tant que sportif, suivre à la lettre les enchaînements, les temps de pauses et les mouvements sont tout aussi importants pour obtenir le maximum de résultats. Ainsi, ne vous armez pas juste de votre bonne volonté. Rapprochez-vous des professionnels dans les box de crossfit qui sauront vous proposer le programme le mieux adapté à vos compétences après une évaluation physique, afin d’éviter toute blessure. Si vous êtes débutant, préférez les poids ainsi que la musculation avant d’attaquer les entraînements à haute intensité.

crédit photo : healthandfitness915.com