Les phrases qu’on ne veut plus entendre sur le crossfit

Voici une compilation des idées reçues les plus invraisemblables qui ont été réellement prononcées sur le crossfit…et un petit manuel afin de savoir quoi répondre, de façon calme et posée, évidemment.

Josh Bridges-exulte-apres-un-WOD

« Tu as vu les gens que tu like sur Facebook, ils sont énormes ! »

Ils sont fit et sains. Ils ont une passion et la vivent à fond. Ils inspirent et motivent les autres. Ce sont des crossfitteurs.

« Les gens qui font du crossfit, ils ne parlent que de ça »

Il est évident que si le sujet de conversation est le sport, l’alimentation et l’hygiène de vie ; l’interlocuteur va forcément ramener le sujet sur le crossfit.

Mais un crossfitteur sait parler d’autre chose, il suffit de l’orienter sur un autre sujet, comme n’importe quel individu.

Sur les compétitions de crossfit : « C’est quoi ta prochaine étape, les jeux Olympiques ? »

Il y a différents types d’athlètes de nos jours.

En 2016, on peut faire du crossfit et participer à une compétition sans pour autant s’entraîner toute la journée ou être entouré d’une batterie de coaches et de kinés. Cela permet d’aller jusqu’au bout de sa passion et de continuer à avoir un travail et une famille.

« C’est trop dangereux pour le corps »

Pas plus que n’importe quel autre sport.

À commencer par le nombre de personnes qui exécutent des pompes avec une mauvaise posture à la salle de gym, à la musculation ou même chez eux.

Au crossfit, un positionnement qui engendre un risque de blessure est immédiatement corrigé.

« Les filles qui font du crossfit sont horribles »

Non, elles ont un corps musclé et ferme.

N’est-ce pas ce pour quoi toutes les femmes du monde font du sport et un régime ?

Josh Bridges-aux-CrossFit-Games

« Tu prends des protéines ? Tu te dopes ? »

Les protéines servent à régénérer le muscle après l’avoir fait travailler. En aucun cas, elles ne servent à prendre en volume ou à améliorer sa performance. N’importe quel sportif même débutant peut en consommer après sa séance. Il n’y a pas que les personnes qui soulèvent des charges.

« OK alors le crossfit c’est de la muscu en fait »

Pas vraiment. Le but de quelqu’un qui va faire des développés couchés à la salle de muscu est de ne travailler qu’un seul muscle et de lui faire prendre du volume.

En crossfit, nous faisons travailler tous les muscles. Parfois, nous ‘découvrons’ même des muscles dont nous n’aurions même pas soupçonné l’existence.

Pour une fille : « Tu devrais faire du Pilate ou du yoga, c’est plus féminin que le crossfit »

Oui, sauf que nous ne vivons plus au Moyen Âge et qu’en crossfit, aussi bien pour les hommes que les femmes, ce qui est intéressant, c’est le dépassement de soi, la communauté et l’envie de repousser ses limites physiques.

Le Pilate et le yoga sont d’excellents sports complémentaires au crossfit cela dit.

« Tous ces sportifs-là (en parlant des athlètes des Games) ils prennent des trucs pour devenir comme ça ? »

Et alors ? Cela ne veut en aucun cas dire que nous allons nous même en prendre. Et même s’il s’avère qu’ils en prennent, est-ce si grave ? Le sport de haut niveau est un monde à part que nous, sportifs amateurs, ne pouvons comprendre. Donc, laissons-les prendre ce qu’ils veulent et laissons-les nous faire rêver chaque année !

Si vous en avez d’autres, n’hésitez pas. Partagez !

Amicalement,

TA