Le top 5 des activités pour devenir un meilleur crossfitteur

Combinant l’haltérophilie, la gymnastique et l’athlétisme, le CrossFit®* est une méthode d’entraînement conçue pour amener celui qui le pratique à faire face aux aléas de la vie quotidienne et à dépasser ses limites.

Il intègre divers mouvements fonctionnels constamment variés et exécutés avec une certaine intensité et une explosivité. Ces mouvements visent à développer entre autres la vitesse, l’agilité, l’équilibre, l’endurance cardiovasculaire et l’endurance musculaire.

Voulez-vous devenir un très bon Crossfitteur ? Voici le top 5 des activités qu’il vous faut !

1 – La course à pied

La course à pied vous sera très bénéfique. En effet, en plus d’améliorer vos fonctions cognitives, elle contribuera, notamment, à diminuer les effets du stress, réduira votre pression sanguine, renforcera votre cartilage articulaire et vos muscles, éliminera les toxines qui dégradent vos capacités musculaires et augmentera votre endurance cardiovasculaire.

2 – La natation

Comme vous le savez sans doute déjà, la natation est un sport assez complet. Nager dans une piscine ou à la mer vous permettra, en effet, de stimuler votre système cardiovasculaire et contribuera au renforcement musculaire de tout votre corps du fait de la résistance exercée par l’eau, tout en mettant à contribution votre bassin, vos hanches et vos muscles abdominaux. La natation est un sport aux innombrables bénéfices qui allie légèreté et force. Vous avez donc grand intérêt à vous y mettre.

3 – Le wellness

Ce terme provient de la contraction de deux mots anglais well-being, qui signifie « bien-être », « santé » et fitness qui veut dire «être en forme ». Il désigne des activités de faible intensité telles que le yoga, la sophrologie ou encore l’aqua-relaxation, conçues pour faciliter la maitrise et la gestion du stress, permettre de s’épanouir pleinement et améliorer l’hygiène de vie grâce à une bonne santé mentale et physique.

Au cas où vous aurez décidé de faire du wellness, le même jour que vos activités à forte intensité, tâchez de les placer au minimum 1h avant ou après.

4 – Le cyclisme

Idéal pour développer à la fois l’endurance musculaire et cardio-vasculaire, le vélo peut se pratiquer en indoor (vélo d’appartement) ou au grand air. Il permet un excellent travail cardio-vasculaire, aide à mieux maitriser et stabiliser la respiration, améliore la circulation sanguine, facilite la perte de poids, permet de dessiner les muscles, renforce les os, favorise la relaxation et développe le système neurosensoriel.

5 – L’haltérophilie

L’haltérophilie nécessite la maîtrise de techniques particulières, une bonne coordination, l’adoption de posture adaptées et de l’équilibre.

Lorsqu’on s’y adonne, on gagne en puissance, en explosivité, en force et en souplesse. Elle améliore aussi la mobilité thoracique, contribue à renforcer les muscles du dos, tonifie les muscles profonds et redessine la silhouette.