Le crossfit pour les débutants: 5 étapes pour vous sentir confortable dans votre nouvelle box

Ça y est, vous êtes motivé pour commencer le crossfit. Vous êtes à la fois curieux, excité et un peu anxieux. Pas de panique, voici quelques conseils pour appréhender au mieux votre nouvel environnement.

Choisir de pratiquer le crossfit c’est faire le choix de renoncer à l’expérience d’une salle de gym plus “traditionnelle”. Tourefois, le crossfit a également ses propres règles, codes et langages, ce qui pourrait être intimidant au premier abord pour les nouveaux venus.

Si vous débutez le crossfit et que vous voulez vous sentir bien dans votre box, voici 5 conseils qui vous aideront à vous sentir “comme chez vous” lorsque vous franchirez le seul de votre box.

1. Dialoguez avec tout le monde

Peu importe si vous ne connaissez personne. Démarrez une conversation, de préférence en rapport avec le crossfit comme le workout du jour (alias WOD), la difficulté de certains mouvements ou les poids à utiliser lors du WOD.

Demandez aux personnes autour de vous depuis combien de temps elles pratiquent le crossfit, si elles font de la compétition, etc..Et le plus important: soyez ouvert d’esprit, souriez et ne soufflez jamais lors de la présentation du WOD. Vos camarades crossfitteurs sont comme des guerriers et des soldats: ils n’aiment pas ceux qui se plaignent pour un oui ou pour un non.

Des amies crossfitteuses

2. Apprivoisez votre environnement et soyez proactif

L’échauffement est terminé et il est temps de soulever de la fonte. Votre partenaire d’entraînement est prêt et vous allez devoir partager un haltère.

N’attendez pas d’être choisi. Allez directement là où sont posés les haltères, choisissez-en un et préparez votre zone d’exercice. Si vous êtes proactif, une personne viendra automatiquement à vous.

Peu importer que vous souleviez une charge lourde ou pas. C’est un peu comme au lycée, personne ne veut avoir le sentiment d’être rejeté . Ils vous choisiront comme partenaire s’ils sentent que vous avez confiance en vous.

Une haltere de la marque Rogue

3. Apprenez comment parler “Crossfit”

WOD, PR, RX, hang muscle snatch, hang power clean thrusters, Karen, Christine, Murph… un vocabulaire étranger qui sonne bizarrement?

Ouvrez un dictionnaire de crossfit en ligne ! Parce que tout le monde utilisera ces mots tout le temps. Il n’y a rien de plus à dire. Au boulot et apprenez à parler “crossfit”!

Un tableau blanc de crossfit

4. Travaillez votre mobilité en attendant le WOD

Vous êtes arrivé en avance? C’est bien. Mais que faire en attendant que les coaches démarrent la séance et expliquent le WOD?

Attrapez un tube en PVC (ou un objet équivalent) pour commencer à échauffer vos bras et vos épaules. Faites une série d’exercices en passant le tube devant et derrière vos épaules. C’est utile pour vous et c’est une excellente façon de combler ces 5-10 minutes avant le début du WOD.

Travail de la mobilite en crossfit avec un tube PVC

5. Des shakes protéinés s’il vous plaît!

Le workout est terminé, la plupart de vos camarades sont allongés sur le sol, agonisants et gémissants. Ne vous inquiétez pas, vous serez probablement dans le même état.

Puis vous vous levez et vous vous dirigez vers la douche? Non ! Vous vous levez et vous buvez votre shake protéiné. C’est la routine post-workout: 90% des crossfitteurs et crossfitteuses boivent un shake pour récupérer de leur entraînement. Et ils le font en discutant du WOD avec les autres athlètes.

3 varietes de shake proteines

Traduit de l’anglais depuis l’article de Tamara Akcay pour Boxrox.

Crédits photos: crossfitnorthvancouver.com, garage-gyms.com, t-nation.com, superfoodlab.com, dailyburn.com