Kipping pull-ups : pourquoi les autres les détestent quand on les adore en CrossFit !

Peu d’exercices CrossFit sont autant détestés que le kipping pull-up par les autres (non pratiquants). Que ce soit les bodybuilders qui pensent que c’est de la triche ou les professionnels de la santé qui disent que c’est à blâmer pour d’innombrables blessures à l’épaule, vous pourrez voir que de nombreuses personnes, de différents niveaux de condition physique, détestent le kipping.

Mais voici la vérité.

Les Kipping Pull-Ups sont différentes des tractions strictes. Elles exigent de la force et du contrôle du haut du corps, mais elles n’activent pas ces muscles de la même manière que les pull-ups strictes.

En outre, il est vrai que les kipping pull-ups peuvent entraîner des blessures – surtout si les athlètes qui les pratiquent n’ont pas la force musculaire requise pour se contrôler tout au long du mouvement. C’est d’ailleurs pour ça que votre coach de CrossFit vous fera travailler plusieurs séries de tractions strictes avant de vous attaquer à ce type de tractions.

Mais si vous avez un tronc fort et une bonne coordination globale pour vous contrôler tout au long du mouvement – et si vous effectuez des tractions avec la bonne technique – l’exercice n’est pas plus risqué qu’un deadlift correctement exécuté. Une fois que vous aurez maîtrisé ces tractions, elles peuvent être utilisées dans votre programmation pour mettre à l’épreuve plusieurs de vos compétences.

Voici quelques raisons pour lesquelles le kipping ne devrait pas être autant détesté !

1. Le Kipping nécessite un contrôle complet du corps

Dans sa forme la plus pure, le kipping est constitué de deux exercices fondamentaux qui ciblent le tronc et que nous pratiquons généralement sur le sol : le hollow rock et le superman. Ces exercices activent les muscles du corps entier, de la tête aux pieds, dans une extension généralisée (superman) et une flexion globale (hollow rock), et sont le fondement de tout mouvement efficace de CrossFit – que vous fassiez des burpees, des push-ups ou encore des lifts olympiques.

Si vous avez un tronc faible dans n’importe quel mouvement de CrossFit, vous pouvez être sûr d’avoir de nombreuses lacunes. Mais le Kipping vous permet d’acquérir cette force de base. Ajoutez du kipping à une pull-up et vous ajouterez le renforcement musculaire et le contrôle du haut du corps à la liste des bienfaits. Les épaules et le dos doivent être engagés tout au long du mouvement, pas seulement sur la traction, mais même à la descente, lorsque l’athlète s’éloigne de la barre et descend jusqu’à la position du kipping. De même, le haut du corps doit être contrôlé et contracté.

2. Les Kipping Pull-Ups exigent une synchronisation précise

C’est pourquoi ils sont si durs. Il existe une fraction de seconde dans le kipping où le corps est en apesanteur. C’est à ce moment-là que vous êtes supposé vous tracter vers la barre. Tirez tôt ou une milliseconde en retard et tout le mouvement sera raté ; vous serez pris au dépourvu par l’élan de votre corps plutôt que de pouvoir vous en servir pour effectuer la pull-up.

La capacité d’exécuter avec précision la traction dans un kipping pull-up est similaire au temps nécessaire pour descendre vers la barre et la tenir avant un snatch ou un clean. Les Kipping pull-ups aident à développer ce rythme d’exécution et cette synchronisation.

3. Les Kipping Pull-Ups mettent au défi L’endurance cardiovasculaire

Une fois maîtrisés, les kipping pull-ups peuvent être utilisés comme n’importe quel autre mouvement composé – jumping box, burpees, dealifts olympiques – pour tester et améliorer l’endurance cardiovasculaire. Cela améliore la valeur ajoutée des tractions dans un WOD. Les kipping pull-ups ne sont pas un pur mouvement de force. Ils sont aussi un mouvement de puissance nécessitant une certaine intensité et l’activation de tous les muscles du corps à partir du moment où le chrono commence à tourner.

4. Un Kip bien exécuté est une très belle chose

On ne veut pas dire par là qu’une strict pull-up ne peut pas être un beau mouvement, car toute personne qui peut tirer son poids d’un coup mérite des applaudissements. Mais un kipping pull-up parfaitement exécuté est un « chef d’œuvre » en termes d’athlétisme, en raison du contrôle et de la coordination qu’il exige. Un kipping pull-up bien exécuté ne doit pas aboutir à une position de « poisson flottant ». C’est un exercice de maîtrise du corps. Lorsqu’un athlète arrive à contrôler son corps sans trop d’effort, son kipping pull-up peut vous couper le souffle. Si à ce stade vous détestez encore cet exercice, c’est surement parce que vous ne l’avez pas encore maîtrisé ! 😉

Source : TheWodLife.com.au