Je booste mon immunité!

L’automne a pointé le bout de son nez et avec ça l’arrivée des premiers rhumes et des coups de mou ! Afin de passer le cap de l’hiver sans encombre, maintenir un bon niveau d’énergie et afin de continuer à performer lors de vos entraînements, voici quelques conseils.

Feuille pleine de chlorophylle

Vitamine C et chlorophylle

On fait le plein de vitamines avec les fruits et les légumes. Les agrumes sont eux riches en vitamine C qui aident à renforcer l’immunité.

  • On retrouve de la chlorophylle dans les légumes et feuillus verts. La chlorophylle nous permet de régénérer le sang et les plaquettes;
  • Éliminer les bactéries;
  • Désinfecter le corps et renforcer l’immunité;
  • Améliorer la circulation du sang et renforce le système circulatoire de par sa similitude avec l’hémoglobine;
  • Nettoyer aussi le système digestif;
  • Purifier le sang.

La chlorophylle est riche en zinc, sélénium, vitamines A, C et E, Biotine, en fer, acide folique, calcium potassium et magnésium.

Pensez à faire des jus ! Tous les matins ou en rentrant du boulot.

Vous pouvez aussi y ajouter du gingembre et du curcuma frais qui eux aussi stimulent l’immunité et combattent les petites infections.

Ginseng

Le ginseng est cette racine asiatique reconnue pour stimuler le système immunitaire.

La célèbre racine dont l’usage traditionnel est reconnu par l’Organisation Mondiale de la Santé permet de tonifier les organismes affaiblis ce qui en fait un précieux allié durant l’hiver. Ses capacités à réduire la fréquence des rhumes et de la grippe et à accroître l’immunité ont été démontrées. Il possède aussi des vertus antistress et adaptogènes permettant de préparer le corps à des périodes difficiles comme un effort physique important ou encore une surcharge de travail

À prendre sous forme de cure de 3 à 6 mois dès la mi-octobre.

Un morceau de Gelée Royale

Gelée Royale

La gelée royale est une substance blanchâtre et gélatineuse sécrétée par certaines glandes des jeunes abeilles nourricières. Elle sert à l’alimentation des larves et constitue le régime alimentaire exclusif des reines durant toute leur existence. Également nommée « lait des abeilles », elle contient de 50 % à 65 % d’eau et de nombreuses autres substances, dont :

  • des sucres (15 %), essentiellement du fructose et du glucose;
  • Des protéines (de 18 % à 13 %);
  • Des gras (de 3 % à 6 %);
  • Des minéraux (1,5 %);
  • Des vitamines, surtout celles du groupe B, notamment la B1 et la B5;
  • Des oligo-éléments (minéraux sous forme de traces).

Un bon nombre d’études ont démontré l’activité immunostimulante et immunomodulatrice de la gelée royale. Ces actions ont été attribuées à certains acides gras et protéines que la gelée royale contient.

Note : les personnes allergiques au miel, au pollen, aux piqûres d’abeilles et aux plantes de la famille des composées (marguerite, échinacée, pissenlit, etc.) pourraient également l’être à la gelée royale.

À prendre en cure de 1 à 2 mois dès la mi-octobre.

Vitamine D

On la connaît souvent comme celle qui elle joue un rôle essentiel dans le métabolisme du calcium dans l’organisme, mais elle joue de nombreux autres rôles dans le corps humain.
Adit Ginde et coll. aux États-Unis (Journal of Geriatric Society 2009) ont récemment mis en exergue le rôle essentiel de la vitamine D pour activer l’immunité et éviter les rhumes et la grippe. En effet la vitamine D accroît l’activité des macrophages et favorise la production de peptides anti-infectieux et de cytokines anti-inflammatoires.

On a constaté qu’il y existe un lien évident entre variations saisonnières et taux de vitamine D. Lorsque le taux de vitamine D diminue, il y a augmentation de la gravité des pathologies infectieuses en particulier respiratoires.  Un apport de 1200UI/j (30µg/j) a conduit à une baisse de 42% de l’incidence de la grippe chez des écoliers japonais. (*)

À prendre vers la mi-novembre durant tout l’hiver voire toute l’année si vous vivez dans une région peu ensoleillée.

Pensez aussi à vous aérer, prendre l’air même s’il commence à faire froid. Avec ces quelques conseils, vous devriez passer l’hiver en pleine forme !

À bientôt pour de nouveaux conseils!

Amicalement,

Audrey

Site web : healthybyaudrey.com

Facebook : healthybyaudrey

Références: – (*) Nicholson I, Dalzell AM, El-Matary W. Vitamin D as a therapy for colitis: a systematic review. J Crohns Colitis. 2012 May;6(4):405-11.

Crédits photos: bien-etre-au-naturel.fr, leboncomplement.com, viveoeurope.com