Faut-il intégrer la natation dans votre entraînement de crossfit?

Le concept du crossfit est basé sur des mouvements fonctionnels variés en permanence. À chaque fois que vous vous rendez à votre box, un nouveau WOD vous attend. C’est une des raisons majeures pour laquelle le crossfit est une discipline si attrayante, ce qui nous permet de devenir des athlètes complets. Nous devons toujours être prêts pour le connu et l’inconnu. Mais il y a un exercice qui revient avec insistance et qui est donc prévisible (notamment lors des CrossFit Games): la natation. Pendant trois années consécutives, les CrossFit Games ont toujours eu un workout qui incorporait une forme de natation. Il y a donc de très grandes chances de revoir les crossfitteurs et crossfitteuses qualifiés pour les CrossFit Games 2015 dans l’eau en juillet.

natation crossfit

Qu’est-ce qui fait que la natation est si spéciale? Pourquoi de plus en plus de compétitions et de boxes affiliées incluent la natation dans leur programme de crossfit?

Si vous ne le savez pas encore, la natation est un workout particulièrement vigoureux. Les meilleurs nageurs et nageuses mondiaux se déplacent dans l’eau avec grâce et économie alors que les « novices » nagent de façon maladroite et relativement inefficace. Si vous vous souvenez de Rich Froning et Lucas Parker lors de l’édition 2013, il était clair que la natation n’était pas leur point fort. Vous avez beau être extrêmement fort, en forme avec une excellente motricité et être a l’aise avec l’ensemble des mouvements liés au crossfit, dès que vous êtes immergé dans l’eau, les règles du jeu ne sont plus les mêmes. Comme le fait remarquer Terry Laughlin (CrossFit Journal), un coureur de calibre international est efficace mécaniquement à 90%, car il utilise 90 de ses 100 calories pour produire un mouvement vers l’avant. Les 10 calories restantes sont perdues à cause de la chaleur musculaire, le frottement du sol, la résistance au vent, etc. En revanche, l’eau est 900 fois plus épaisse que l’air et est un milieu hautement instable pour appliquer une force. Donc Laughlin estime qu’un nageur de classe mondiale a seulement une efficacité mécanique de 9%. Pour mettre cela en contexte, Laughlin pense qu’un nageur novice a une efficacité mécanique de l’ordre de 3%. Par conséquent, la natation, tout comme le muscle-up (et bien d’autres exercices du même style), consiste à optimiser l’efficacité de chaque mouvement sur une série de répétitions plus ou moins longue. Si un athlète est capable d’améliorer son efficacité mécanique de 1% (de 3% à 4% par exemple), cela se traduit par une amélioration de sa capacité de nage de l’ordre de 33%.

natation entrainement crossfit

Inclure la natation aux CrossFit Games est donc une évidence. Le fait que l’élite mondiale de la natation peut « seulement » atteindre une efficacité mécanique de 9% montre que les athlètes ne pourront pas compter exclusivement sur leur force, leur endurance et leur flexibilité lorsqu’ils se mettront a l’eau. La forme et la technique revêtent une plus grande importance, ce qui explique probablement pourquoi Castro et l’équipe des CrossFit Games veulent valoriser la natation. Après tout, les athlètes qualifiés pour les CrossFit Games doivent être complets dans de multiples domaines. Et personne n’a jamais dit que ces domaines devaient se limiter à des activités terrestres. De plus, la natation est une façon utile de « réduire le troupeau » et donner la chance à des athlètes peu connus de marquer des points (comme Jordan Troya lors de l’édition 2013). En fait, lors des éditions 2011 et 2012, un nombre non négligeable d’athlètes ont été disqualifiés, car ils n’étaient pas capables de nager correctement ou se sont blessés lors de ce workout. En 2013, les athlètes présents se sont considérablement améliorés et aucun d’entre eux n’a été disqualifié à cause de la natation. Cela a permis aux crossfitteurs de mesurer l’importance de la natation et donc qu’elle doit faire partie intégrante de leur entraînement (au-delà de les aider a améliorer leur condition physique). Une recherche rapide sur le web montre que de plus en plus de boxes programment des WODs en relation avec la natation. Certaines boxes comme CrossFit Northeast Georgia ont une page entière dédiée à cet effet:

  • Swim « Murph »: 800m de nage, 100 pull-ups, 200 push ups, 300 air squats, 800m de nage
  • Wall « Ballin »: 500m de nage, 50 wall ball, 400m de nage, 40 wall ball, 300m de nage, 30 wall ball, 200m de nage, 20 wall ball, 100m de nage, 10 wall ball
  • Swim “Angie”: 400m ou 300m ou 200m de nage suivant le niveau, 100 pull ups 100 push ups 100 air squats 100 sit ups, 200m ou 150m ou 100m de nage suivant le niveau

La natation est en train de devenir rapidement incontournable aux CrossFit Games. Et cela se traduit dans la programmation d’un nombre grandissant de boxes qui ont accès à une piscine (bien sûr c’est un facteur contraignant pour les autres même si cela n’empêche pas les crossfitteurs d’aller à la piscine pendant leur temps libre). La natation a de multiples bienfaits: construire votre tonicité musculaire, votre force, votre flexibilité, améliorer la santé de votre coeur, combattre les effets du l’asthme et du cholestérol tout en ménageant les impacts sur votre corps. Donc au delà du fait que la natation doit faire partie intégrante des CrossFit Games, vous devriez l’inclure dans votre phase de récupération, ce qui vous permettra d’améliorer votre santé et vos aptitudes de crossfitteur,

Inspiré et traduit de l’anglais depuis l’article de Box Life Magazine.

Crédit photo: crossfitignitesydney.com.au