Dormir bien (ou mieux) pour être un meilleur CrossFitter !

Le sommeil est la part la plus importante de la récupération quand il s’agit de douleur, de dépression, de stress et surtout d’entraînement CrossFit. Concernant l’haltérophilie, les athlètes ne pourront pas récupérer d’une manière effective ni atteindre leur potentiel total sans un sommeil de bonne qualité. Il y a souvent beaucoup d’incompréhensions dans les mécanismes et les cycles de sommeil. Nous espérons donc que cet article va clarifier la chose, de sorte que vous deveniez capable de tirer le maximum de votre sommeil !

eatsleepexercise_large

Les phases

Il existe plusieurs étapes du sommeil. En tout, il y en a quatre, sans compter la phase du sommeil paradoxal. La plupart des personnes croient qu’un cycle typique de sommeil consiste en un seul cycle comportant plusieurs phases, mais en réalité, les phases du sommeil connaissent plusieurs cycles en fonction de la durée du sommeil lui-même. Lorsque vous allez au lit, vous entrez après quelque temps dans la phase première, après une heure, le corps entre dans un sommeil plus profond pour atteindre la phase 4, par la suite, une transition va s’effectuer de l’état du sommeil le plus profond jusqu’à l’état le plus léger pour atteindre, au final, le sommeil paradoxal. Cet état intervient après deux heures de sommeil. Certains pensent que le sommeil paradoxal est la phase la plus profonde, c’est plutôt le cas de la phase 4, le sommeil paradoxal est la phase la plus proche de l’éveil durant tout le cycle de sommeil, mais c’est aussi la phase où l’on commence à faire des rêves. Le corps n’entre dans la phase 4 que deux fois dans un sommeil de huit heures.

dormir
source : Schlafundatmung.ch

La récupération

Si vous ne faites pas vos huit heures de sommeil par jour, vous ne complétez pas les cycles de sommeil et donc, vous n’optimisez pas votre récupération. Il est impossible de surmonter le manque de sommeil par n’importe quelle autre méthode de récupération. S’il y a des petites choses qui peuvent aider à le faire, leurs effets sont temporaires. Idéalement, huit heures de sommeil doivent être un fait au quotidien et régulièrement et on n’aurait donc pas besoin d’articles et d’études à ce sujet puisque tout le monde suit la règle. Mais dans un monde qui va à cent à l’heure, avec beaucoup d’obligations (travail, famille, etc.), le sommeil n’est pas toujours une priorité. La plupart des haltérophiles et des CrossFitters ont d’autres préoccupations à part leur sport. Il faut, par conséquent, prendre en considération quelques spécificités supplémentaires dans le cas où vous ne pouvez absolument pas prendre vos huit heures de sommeil chaque jour. Souvent, nous réglons nos alarmes le plus tard possible pour profiter le plus du sommeil et pour se lever et avoir encore le temps d’arriver à temps au travail. En effet, un sommeil plus long est un meilleur sommeil. 5h et 35 minutes de sommeil sont meilleures que 5h et 5 minutes. Mais on peut noter que quelques études affirment que l’ajout de ces minutes, voire de quelques heures, de sommeil peut ne pas être optimal si le sommeil dure moins de 8 heures.

Les explications

La période la moins optimale en ce qui concerne l’éveil est la quatrième phase. C’est la phase la plus profonde et la plus intense et son interruption provoque une désorientation et même quelques maux de tête. Les périodes les plus optimales sont le sommeil paradoxal et la phase une. Plus la phase que vous interromprez sera profonde, plus votre productivité durant votre journée sera limitée. Et si vous le faites assez souvent et d’une manière régulière, votre inconscient en sera affecté et vous enverrez un message à votre corps lui indiquant de sauter ces cycles longs, des cycles qui sont les plus réparateurs pour vos muscles. Si vous n’arrivez pas à dormir huit heures par jour, nous vous suggérons de vous intéresser de plus près à votre cycle de sommeil et d’essayer de régler votre alarme à l’heure où vous êtes dans le sommeil le moins profond, même si cela entraîne des heures de sommeil plus courtes. Vous sentirez directement l’effet de ce petit geste. Vous vous sentirez plus frais et plus productif et votre entraînement et votre récupération en seront affectés positivement.

Dormez bien, mangez bien et entraînez-vous dur !!!