Développer votre force mentale pour atteindre vos objectifs

Pour de nombreuses personnes, le sport se résume à de l’entraînement, de la technique, de la vitesse, de l’endurance et de l’alimentation. La force mentale y est également primordiale. L’on ne saurait, donc, se passer de cette force psychologique afin d’atteindre les objectifs fixés et de dépasser toujours plus ses limites.

Qu’est-ce que la force mentale ?

La force mentale peut s’assimiler à la résolution, à l’autodiscipline, au contrôle de soi et à la confiance en soi. Elle est l’avantage psychologique inné ou acquis qui permet au sportif de gérer ses exigences sportives et personnelles de façon à être meilleur que ses adversaires.

C’est aussi cet avantage psychologique qui permet de faire fi de la pression de l‘environnement et des difficultés auxquelles l’on est assujetti et de faire usage des forces intérieures dans le but d’atteindre des objectifs sportifs, professionnels comme personnels.

Construire et développer sa force mentale ?

Vous parviendrai à construire et à développer votre force mentale si :

Vous capitalisez sur chacune de vos performances

Vous devez convertir vos performances en expériences. Après vos prestations, prenez du recul pour analyser ce qui s’est bien passé, et ce qui ne s’est pas déroulé comme prévu. Tirez les conclusions et ajustez au besoin votre plan d’entrainement !

Vous innovez

Bis repetita placent, les choses répétées plaisent. Si vous aspirez à développer votre force mentale, vous vous devez d’aller au-delà de ce simple plaisir. Vous avez peu de chance de faire un jour des progrès, si vous répétez encore et encore les mêmes les mêmes exercices physiques. Variez les exercices ! Innovez !

Vous abordez les obstacles comme des défis

Les obstacles ne doivent pas être considérés comme des murs qu’on ne saurait franchis mais plutôt comme des défis à relever. Au lieu donc de les fuir, faites face !

Vous êtes positif

Vous multipliez vos chances de réaliser une bonne performance, dès que vous escomptez des résultats positifs et vous êtes plus susceptibles de vous manquer lorsque vos pensées sont négatives. Cultivez donc la pensée positive, c’est un gage de réussite !

5 astuces pour renforcer son mental

1- Sortir de son lit dès que le réveil sonne

En effet, se mettre à la verticale dès que son réveil sonne est une très bonne habitude car si votre corps accepte de s’activer même s’il est encore endormi, il n’aura plus de soucis lors à débuter les entrainements de bon matin.

2- Faites confiance à votre coach
Ne vous inquiétez surtout pas, un coach professionnel ne vous proposera jamais une séance d’entrainement qui ne soit dans vos cordes. Suivez, donc, votre entraineur car c’est lui qui sait cerner vos limites et vous guidera pour les dépasser et vous améliorer.

3- Adoptez les exercices « statiques »
Les exercices dits statiques consistent à garder une position plus ou moins complexe le maximum de temps possible. Ce genre d’exercices sert à optimiser vos capacités mentales à endurer des douleurs qui durent entre 12 et 16 minutes et facilitent, par la suite, l’acceptation de courbatures ou douleurs moins intenses et plus coutes dans le temps, générées par les WODs.

4- Savoir mentir sur le volume réel des WODs à réaliser
En effet, ceci est assez fréquent à l’armée où les entraineurs et les formateurs annoncent rarement à leurs recrues le véritable trajet qu’elles auront à effectuer avant de terminer un entrainement. Pour cela, ils leur disent que des camions les attendent à un certain nombre de kilomètres (assez réduit en général) pour les transporter à la caserne où ils vont passer la nuit. Cependant, la surprise qui les attend est que, soit ces camions sont plus loin que prévu, soit qu’ils auront à rebrousser chemin au bout d’un très long parcours car leurs camions étaient, en réalité, juste sous leur nez.
C’est peut être méchant, certains bouderont et râleront, mais la prochaine fois ils n’auront aucun soucis à faire face à ce genre de situations. Et c’est pareil pour des WODs ‘’surprises’’ !

5- Ne jamais oublier que c’est tout un processus
Effectivement, bâtir sa force mentale et la développer n’arrive pas en une nuit. Il faut garder à l’esprit que c’est un travail au quotidien et que même si cela tarde à arriver, cela finira par être une réalité.