EN DEHORS DE LA BOX : LES MEILLEURES ACTIVITÉS POUR LES CROSSFITTERS (Partie 1)

 

« Pédalez, courrez, nagez, ramez, etc., avec intensité et puissance. Pendant cinq ou six jours par semaine, mélangez ces activités en autant de combinaisons et de modèles que votre créativité vous le permettra. La routine est l’ennemi de votre progression. Gardez vos workouts courts et intenses. Apprenez, régulièrement, de nouveaux sports. » – Greg Glassman

Pour beaucoup d’entre nous, le CrossFit est devenu notre sport. Même si certains ont déjà consacré tout leur temps à pratiquer des sauts, des lancers, des tirs et des tacles, nous nous concentrons désormais sur les pull-ups, les snatchs et les clean & jerks. Nous ne voulons plus devenir de meilleurs basketteurs, footballeurs, tennisman ou rugbyman, mais les meilleurs CrossFitters. Et pourtant, être un vrai CrossFitter ne signifie pas renoncer aux autres sports, au contraire. Comme l’affirme Greg Glassman, fondateur et PDG de CrossFit, nous devons régulièrement jouer à de nouveaux sports et à de nouvelles activités. Pourquoi ? D’une part, c’est un excellent moyen de développer les dix compétences du conditionnement physique (telles que la précision et l’agilité, qui ne sont pas toujours mises en valeur dans un WOD) dans un nouveau contexte. D’autre part, c’est également amusant, ça aide à revenir dans une box de CrossFit avec plus de motivation, ça diversifie vos activités de la semaine et vous permet de vous reconnecter avec vos origines sportives.

Si vous cherchez à expérimenter de nouvelles activités (ou à renouer avec vos anciennes passions), voici une petite liste pour bien choisir.

La natation

Sachez que la natation est un workout particulièrement vigoureux. Les meilleurs nageurs du monde se déplacent dans l’eau avec grâce et endurance, tandis que ceux qui sont inexpérimentés sont maladroits et inefficaces. Comme l’a noté Terry Laughlin dans le CrossFit Journal, un coureur de niveau mondial est mécaniquement efficace à 90 %, ce qui signifie que 90 sur 100 calories consommées lui permettent d’avancer. Les 10 autres sont perdues dans la chaleur musculaire, le frottement avec le sol, la résistance au vent, etc. Mais comme l’eau est 900 fois plus dense que l’air et est un environnement très instable, un nageur de niveau mondial ne peut être mécaniquement efficace qu’à 9 %. Un nageur novice l’est à 3 %.

Cela dit, entrer dans l’eau peut produire de bons résultats, en particulier si vous êtes en phase de reprise post-blessure. C’est une activité à faible impact ainsi qu’une forme d’étirement actif, et puisque vous approchez de l’apesanteur, c’est une excellente façon de faire de l’exercice lorsque vous êtes en convalescence. La natation est également une forme d’entraînement cardiovasculaire et de résistance, vu que vous devez avancer et faire face à la résistance de l’eau. La natation améliore considérablement la force de base, ce qui est important pour la santé globale et l’équilibre au quotidien. Les muscles de la hanche, du dos et de l’abdomen sont essentiels pour se déplacer efficacement dans l’eau. C’est donc une activité qui engage le corps entier, augmentant ainsi votre endurance musculaire globale. En outre, lorsque vous nagez, votre respiration est quelque peu restreinte (en volume et en fréquence) du fait de la pression de l’eau, ce qui permet d’augmenter votre capacité pulmonaire, entraînant des gains anaérobies et aérobies.

Domaines ciblés : récupération active, endurance musculaire, endurance cardiovasculaire, soulagement du stress, perte de graisse.

Le yoga

Vous noterez à quel point la communauté CrossFit valorise le yoga en tant qu’activité complémentaire, en observant le nombre de cours de yoga actuellement proposés aux Affiliés partout dans le monde. Et c’est pour une bonne raison : les postures de base du yoga (comme celle du chien et du guerrier) aident à renforcer la rotation externe des articulations de l’épaule et de la hanche, sans parler de l’impact positif sur la mobilité globale, ce qui est primordial pour réussir de nombreux mouvements de CrossFit. En plus d’optimiser complètement votre souplesse, la pratique du yoga peut vous aider à vous concentrer, à contrôler votre respiration (ce qui peut être un atout dans les workouts où vous êtes trop excité et commencez à perdre patience), à améliorer votre équilibre ainsi qu’à coordonner et renforcer votre posture. Comme le dit très bien Debbie Steingesser : « La plupart des postures classiques du yoga véhiculent les mêmes concepts, à savoir créer du couple, atteindre une position vertébrale neutre et travailler toujours de la base vers l’extrémité ». En clair, faire du yoga vous aide à apprendre à bouger votre corps plus efficacement.

Domaines ciblés : soulagement du stress, mobilité, équilibre, coordination, repos actif.

La course

La course peut être pratiquée presque partout : à la plage, dans la rue, dans les bois et même dans l’eau, ce qui en fait une activité très utile pour compléter votre entraînement CrossFit habituel. De plus, plusieurs workouts intègrent déjà de la course, ce qui vous permettra de continuer, d’une certaine manière, votre entraînement, même si vous pratiquez cette activité en dehors de la box. En plus de diminuer le stress, améliorer la fonction cognitive, abaisser la tension artérielle et réduire votre risque de contracter un cancer, la course peut brûler une tonne de calories, augmenter votre masse osseuse et améliorer votre endurance cardiovasculaire. Vous pourrez varier vos exercices en fonction de la distance et des intervalles que vous vous fixerez, ou même en portant un gilet lesté. Vous pouvez aussi opter pour un sprint, très apprécié par les athlètes olympiques et les sportifs professionnels pour sa capacité à construire du muscle, booster le système énergétique (en développant la taille et la force de vos fibres de contraction rapide) et augmenter la capacité de travail. De toute évidence, la course doit avoir une place dans votre programme de conditionnement physique.

Domaines ciblés : soulagement du stress, endurance cardiovasculaire, endurance musculaire, développement musculaire et énergétique, perte de graisse.

Source : Boxlifemagazine.com