Crossfitteurs blessés : Comment surmonter la phase de repos forcé ?

Après la phase de douleur due à la blessure en elle même, une difficulté s’installe chez les crossfitteurs assidus et passionnés : supporter de devoir garder ses distances par rapport à la box pendant le temps de la guérison.

Toutes sortes de questionnement viennent en général à l’esprit et l’athlète est difficilement consolable. Voici quelques éléments à mettre en place afin d’essayer de garder le moral et de revenir de façon positive et déterminée à la box.

un crossfitteur realise qu'il vient de se blesser

Résister de venir en wod ou de faire certains mouvements

Il y a toujours la tentation de faire la version scaled, de réduire l’amplitude ou le nombre de rep sur les mouvements mettant en action la partie du corps blessée. Ne pas s’écouter est, dans cette situation, préconisé.

Avertir le coach avant le début du wod de la blessure ou des mouvements interdits nous aidera à éviter des tentations pouvant mettre en péril notre guérison.

S’il nous est totalement impossible de franchir le seuil de la box sur ordre du médecin, alors, passons au point suivant.

Gérer la ‘déprime’ temporaire

Le rush d’endorphines après les wod est l’une des raisons pour laquelle certains d’entre nous sont impatients, chaque jour, de venir à la box.

Afin de pallier à ce manque, nous devons mettre en place une stratégie bien avant que nous le vivions mal.

  • Prendre sur soi

Il n’y a pas de phrases miracles qui nous feront oublier la blessure. “Cela aurait pu être pire” ou bien “Tu as de la chance, tu peux tout de même te servir de tes bras’’ (ou de tes jambes). Tout ceci ne veut absolument rien dire pour un crossfitteur qui aime sa passion.

Savoir que notre entourage va vouloir nous réconforter même s’ils ne savent pas s’y prendre est une éventualité à envisager. À nous de savoir quelle attitude adopter.

pixel trackingpixel tracking
  • Encourager ses partenaires d’entraînement à la box

En prenant le prétexte de filmer ou prendre des photos. Non pas qu’ils soient en train de nous oublier pendant notre absence.

Il s’agit souvent d’une fausse idée que nous nous faisons donc à nous de nous rassurer sur ce point.

  • Prévoir son retour

Se rendre compte de l’évolution positive de la blessure, noter les mouvements que nous serons capables de doucement reprendre dans quelque temps et surtout les visualiser. Se remplir la tête de pensées positives aide à se changer les idées.

Continuer de manger sainement

Ou comme nous le faisions lorsque nous wodions tous les jours. Le corps a besoin de tout ce que nous lui apportions lors de notre entraînement.

Penser qu’il n’en a plus besoin serait une erreur.

un crossfitteur vient de se blesser

Comprendre sa blessure

Rechercher ce qui a pu causer la blessure est un facteur enrichissant. Cela aide à connaître son corps et à analyser les mouvements de crossfit en détail.

En parler avec son coach peut aussi aider à mettre le doigt sur ce qu’il s’est passé afin de ne plus reproduire les mêmes erreurs.

Ralentir le rythme

Les crossfitteurs, c’est connu, sont intenses pendant leur wod comme ils le sont dans la vie de tous les jours (pour la plupart). Si tel est le cas, en profiter pour remplacer le moment du wod par d’autres activités en prenant soin de notre corps peut être bénéfique.

Pratiquer un sport totalement diffèrent, s’il est autorisé par le médecin, permet de se changer les idées et de tout de même faire une activité (en général, le footing et la natation, voir le vélo sont recommandés).

Mobilité

Si la blessure le permet, passer un peu plus de temps sur le foam roller et la balle de lacrosse est une bonne idée.

Se préparer à redémarrer l’entraînement avec des muscles relâchés, mais vifs avec un peu plus de souplesse au niveau des chevilles pour les pistols ou d’ouverture d’épaule pour les OHS nous fera gagner du temps.

Retenir la leçon

Il se peut que la blessure soit un accident que rien n’aurait pu empêcher. Mais s’il s’agit d’une erreur de notre part, voire d’un surentraînement, à nous de prendre nos responsabilités et d’être clair sur ce que nous avons appris grâce à tout ce temps passé hors de la box.

Amicalement,

TA