Le CrossFit doit-il devenir un sport olympique ?

Beaucoup disent que c’est le plus grand événement sportif sur Terre. C’est certainement l’un des plus anciens : les Jeux olympiques. Même s’ils ont vu le jour il y a 3 000 ans, les premiers Jeux olympiques modernes ont eu lieu à Athènes en 1896. Composés de 43 disciplines, les JO accueilleront cinq autres sports à Tokyo en 2020. Donc, si le rugby, le golf, le baseball, le softball, l’escalade sportive, le skateboard et le surf y font leur entrée d’ici 2020, pourquoi pas le CrossFit ?

Après avoir collecté l’avis de nombreux CrossFitters et sportifs, voici quelques réponses aux questions les plus pertinentes sur ce sujet.

L’âge et la situation sociale sont-ils importants ?

Comment un sport peut-il gagner sa place aux Jeux olympiques ? Certains suggèrent que c’est une question d’ancienneté et d’importance dans la conscience sociale collective. Le triathlon est devenu un sport olympique en 2000, 27 ans après le premier triathlon (un Ironman) effectué en Californie en 1973. Et s’il s’agit d’une question de renommée, pourquoi le cyclisme de poursuite par équipe fait-il partie des JO ? En effet, plusieurs épreuves qui n’occupent qu’une petite place dans la conscience sociale collective font partie des Jeux olympiques.

De ce fait, est puisque le CrossFit est un sport mondial, polyvalent et qu’il prend de l’ampleur à un rythme exponentiel, rien n’empêche de l’intégrer aux JO pour que les spectateurs du monde entier puissent profiter des exploits de tous les athlètes qui se donnent corps et âme à ce sport.

Tout sport olympique doit être normalisé, n’est-ce pas ?

Nous pensons que c’est un argument assez fort qui va à l’encontre de l’inclusion du CrossFit dans les Jeux olympiques. Effectivement, si le CrossFit de compétition reste aussi aléatoire qu’il l’est aujourd’hui, avec des programmes changeant d’une année à l’autre, il ne pourra jamais devenir un concours équitable pour tous les sportifs quels que soient leur sexe et leur niveau.

Certes, le CrossFitness se base sur le principe qu’un athlète doit toujours être prêt à réaliser des performances sportives sur de vastes domaines en s’entraînant durement à travers différents sports. Mais afin de pouvoir entrer dans le moule des JO, il faudrait sans doute le rationaliser encore plus. Cela pourrait être fait en fixant des catégories de poids ainsi que des WODs prédéterminés. D’autres sports multidisciplinaires comme le décathlon et le triathlon ont des étapes clairement définies, avec un format de temps ou de distance clair et standardisé.

Mais, cela ne va-t-il pas à l’encontre de la nature même du CrossFit : la polyvalence ? La vraie question qui doit donc être posée est : Qu’est-ce qui est le plus important, les Jeux Olympiques ou les CrossFit Games ?

En fait, un athlète peut gagner sur un WOD en particulier, mais s’il ne gagne pas sur des «WODs olympiques» lors des JO, sera-ce là un moins bon athlète ? Ce genre d’attitude pourrait, par conséquent, créer de graves failles au sein de la communauté CrossFit ou peut-être même une scission totale : êtes-vous un CrossFitter ou un CrossFitter Olympique ?

Le CrossFit est unique. Comment fonctionnerait le processus de sélection ?

Si le CrossFit faisait partie des JO, on aurait besoin de tout un processus de sélections locales, nationales et internationales afin d’écrémer au maximum les CrossFitters qui pourraient participer aux Jeux olympiques.

Mais comment cela fonctionnerait-il logistiquement ? En effet, si les boxs de CrossFit sont principalement destinées à ceux qui ne veulent pas faire de la compétition et qui aiment simplement s’entraîner pour rester en forme, gagner en force et devenir plus endurant, où se dérouleraient les essais et quels seraient les critères de participation ?

Un autre point important à considérer est le fait que, à l’heure actuelle, le CrossFit a ses propres Games et ses propres règles, notamment en matière de dopage. Quel impact pourrait alors avoir une fédération internationale de CrossFit (pour modérer et surveiller le sport) sur la forme actuelle de cette discipline et sa notoriété mondiale ?

Comme vous pouvez le constater, cet article est un ensemble de questions et d’éléments de réponse. Surtout, il soulève une réflexion qui, nous espérons, stimulera en vous la volonté d’en discuter dans votre propre box. De plus, toutes ces questions doivent impérativement être discutées par les professionnels du domaine avant de penser à proposer le CrossFit comme nouvelle discipline des Jeux olympiques.

Source : Progenexeurope.com