Nous avons testé pour vous… la Reebok CrossFit®* Nano 7 !

Arrivée début janvier à la surprise générale, la Reebok CrossFit®* Nano 7.0 est à nos pieds depuis quelques semaines. L’occasion pour nous de vous faire partager nos impressions sur cette chaussure qui se veut… originale ! Et pour se faire, quoi de mieux que de demander à un athlète expérimenté de tester la chaussure pendant plus de 15 jours en la soumettant à de rudes épreuves ! Voici donc les retours de Guilhem Henry (8ème des Reebok Regionals Europe 2014 avec la Team KultureFit, 35ème des Italian Throwdown en 2014, 40ème français aux Opens 2016, 8ème aux Reebok Meridian Regionals 2016 avec la Team Galileo, 18ème des Alpha Games 2016 etc.) sur cette fameuse Nano 7 !

Le design

Après avoir lancé une Nano 6.0 somme toute assez classique et débarrassée des écritures sur la tige, Reebok a innové ici avec un design bien plus audacieux. On est donc en rupture complète avec toute la gamme Nano, avec notamment l’apparition d’une tige NanoWeave qui semble couvrir la chaussure, laissant deviner les couleurs de tissus en transparence. Le modèle que nous avons testé est le Vitamin C et le moins que l’on puisse dire c’est qu’il ne passe pas inaperçu ! Les goûts et les couleurs étant propres à chacun, nous vous laissons seuls juges du look. De notre côté nous adorons, d’autant plus que les finitions sont particulièrement soignées aussi bien dans le chaussant qu’à la jonction entre la semelle et la tige. De plus, Reebok a déjà lancé 3 nouvelles couleurs (blanc/gris ; noir/rose ; noir/bleu) et d’autres verront le jour en cours d’année.

Le confort

Après quelques heures de « rodage » la chaussure est bien formée à nos pieds. Les Nano 5 étaient très orientées « performance » au détriment d’un certain confort, la 6 avait corrigé le tir en proposant une tige plus souple et plus enveloppante, la 7 va encore un peu plus loin en ajoutant à ce confort une ventilation plus efficace. La NanoWeave nous a convaincus par sa légèreté et sa capacité à évacuer la chaleur malgré nos chaussettes un peu plus épaisses en cette saison ! Ses atouts sont donc sa souplesse (malgré les petits plis lorsque l’on est sur la plante du pied), sa légèreté et son équilibre : le drop est de 4mm ce qui ne devrait dépayser personne.

Les performances

Reebok frappe fort en proposant une chaussure à la stabilité sans faille : nous avons testé tous les mouvements d’haltérophilie, les overhead squats, les pistols, les squats lourds… aucun n’a réussi à nous défaire de cette sensation d’ancrage au sol. De même lors de mouvements plus variés : box-jumps, burpees, course à pied : nous avons été agréablement surpris par cette nouvelle semelle qui procure une accroche bien plus forte que sur les modèles précédents. C’est aussi valable sur les grimpers à la corde même si cela dépend aussi de la technique utilisée. Petit détail qui fait la différence : le renfort TPU au talon est placé à l’extérieur ce qui, au-delà du look, permet que le talon n’accroche pas au mur lors des Handstand Push-ups ! Et ça, c’est très sympa ! Le laçage est similaire aux autres Nano et reste tout à fait efficace.

Conclusion

Nous avons été emballés par cette nouvelle mouture que l’on attendait plutôt pendant l’été ! Pour nous, il s’agit clairement de la meilleure réalisation de Reebok qui est arrivé à prendre les points forts de ses modèles précédents et les combiner dans un design original et coloré. Son principal atout est sa capacité à être à la fois souple au niveau du médio-pied / avant-pied et stable à l’arrière pied : le mix tant recherché par les CrossFitters. Nous nous demandons pour le moment comment ils pourront faire mieux… wait and see ! 😉

La Reebok Nano 7 est en vente à 129.95€ en cliquant ici : goo.gl/pGJC6g