Astuces de scaling pour les débutants en CrossFit

Pour bien débuter en CrossFit, vous pouvez opter pour le juste milieu. Vous n’avez pas besoin d’exceller dans un workout ou de dépasser vos capacités pour bénéficier des avantages de l’intensité.

Lorsque vous faites du CrossFit pour la première fois, vous remarquerez la nécessité de l’échelonnement (scaling) des workouts et l’importance de savoir doser ses efforts. Malgré la réputation du CrossFit quant à son intensité pour les débutants et les athlètes avancés, gardez à l’esprit que vous n’avez pas besoin d’achever parfaitement un programme pour vivre cette intensité.

Tant que vous pourrez opter pour le scaling de vos séances d’entraînement, que ce soit au niveau du volume, de la charge ou d’un autre élément technique, essayez de trouver le juste milieu. À moins que vous ne choisissiez de faire l’exercice comme prescrit, terminer le premier serait une preuve que la mise à l’échelle a été inappropriée. Mais, d’un autre côté, choisir de vous surpasser avec un poids ou une complexité de mouvement tellement élevés que tous vos partenaires seront obligés d’attendre que vous finissiez, plusieurs minutes après qu’ils l’aient fait, est un dysfonctionnement grave qui pouvait être évité par un scaling adéquat.

Après tout, le but du scaling est de faire profiter tous les membres de la box des bienfaits d’un workout, quel que soit leur niveau de condition physique. Bien qu’il n’y ait pas de points bonus pour récompenser ceux qui terminent un workout, la meilleure façon d’équilibrer votre entraînement de conditionnement physique est de continuer à mettre au défi (d’une manière relative) vos capacités et compétences actuelles. En ce sens, il est inutile de considérer le scaling comme un moyen confortable pour pouvoir réaliser tous les workouts et dominer vos camarades sur le tableau blanc.

Si vous êtes assez chanceux pour avoir un coach de qualité, il ou elle vous aidera à faire un scaling selon votre contexte. Par exemple, vous devez choisir un poids avec lequel vous pouvez effectuer deux rounds ou plus sans interruption. Par contre, si les plus forts de la box se trouvent obligés de décomposer leur workout ou de s’arrêter en cours de route alors que vous passez sans effort, vos poids sont (relativement) trop légers.

Il s’agit d’un acte de jonglerie et de négociation qui vous demandera un certain tact, mais heureusement, vous avez beaucoup d’occasions pour mesurer votre progression et avoir des feedbacks dans le CrossFit. Si vous finissez en premier, vous saurez que vous pouviez choisir des poids plus lourds ou essayer un mouvement plus complexe. Mais si vous finissez le dernier, vous devez comprendre que vous auriez dû alléger vos poids ou réduire la complexité du mouvement.

Apprenez de vos performances, d’autant plus qu’elles peuvent être comparées à ceux des autres athlètes de votre salle ou de ceux qui sont reconnus mondialement. En attendant que vous soyez le plus fort de votre box, le but n’est pas de gagner à tous les coups, mais plutôt de progresser et d’améliorer vos compétences. Après tout, vous serez probablement bien fatigué, les batteries à plat et allongé sur le sol après la séance d’entraînement, même lorsque vous vous entraînerez avec une intensité modérée.

Source : TheBoxMag.com