8 cicatrices que vous êtes obligés d’avoir en tant que CrossFitter !

Ces 8 petites bosses, éraflures et autres ecchymoses seront très familières à TOUS les membres de la communauté des CrossFitters ! Ils sont les petits effets secondaires de votre transformation en une machine en forme et en bonne santé !!

LES CICATRICES DU CROSSFIT

Les grosses blessures sont incroyablement frustrantes, surtout si elles vous empêchent de vous entraîner pendant des mois. Cependant, les petites blessures du quotidien font partie intégrante du processus de progression dans la plupart des sports. Parfois, il est indispensable de franchir la barrière de la douleur, de grincer des dents et de continuer jusqu’à ce que vous atteigniez votre objectif !

Cela est particulièrement vrai dans le CrossFit, où nous connaissons toutes et tous cette incroyable sensation qui suit l’achèvement de notre première série réussie et ininterrompue de Double-Unders, d’insaisissables Muscle-Ups, ou encore d’un WOD  extrêmement dur. Quand vous terminez une série, ou que vous déposez la barre après avoir battu un nouveau PR, vous regardez les petites marques, les coupures et les ecchymoses, et vous réalisez qu’ils sont des petits signes de victoires, de petits rappels que vous devenez plus fort, plus performant et mentalement plus endurant que ce que vous étiez hier! C’est de ces cicatrices de « combat » dont nous voulons discuter ici.

‘’La douleur est temporaire, la fierté est immortelle’’

1 – PUSH JERK / PUSH PRESS

Il arrive parfois que vous vous entraîniez à grande vitesse et que la barre vous érafle votre cou pendant son mouvement. C’est un de ces petits coups que vous ne remarquiez jamais avant !

2 – KETTLEBELL

Une légère éraflure sur l’avant-bras, causée par le frottement du métal de la kettlebell pendant un exercice. Ce n’est pas grand-chose, ça guérit vite et puis ça n’arrive pas souvent. De plus, les Kettlebells sont particulièrement efficaces lorsque vous les utilisez correctement. Ils vous rendent fort !

3 – PULL-UPS / TOES-TO-BAR

Le CrossFit va réellement augmenter votre adhérence et la force de vos avant-bras, un avantage supplémentaire pour tout athlète, qui s’ajoute aux nombreux avantages engendrés par les Pull-Ups et Toes-to-Bar. Accroissement de la force du haut du corps, l’endurance musculaire, la puissance, un tronc plus fort et plus efficace, la liste des effets de ces exercices ne cesse de s’élargir. Mais les déchirures sur les mains sont également un incontournable que nous avons tous vécu. Vous pourrez les traiter efficacement, et/ou utiliser des maniques de gymnastique pour protéger vos paumes et vos doigts.

4 – SNATCH / OVERHEAD SQUAT

Les mouvements de Snatch et Overhead Squat impliquent normalement l’utilisation de poids, et vous serez obligé de mettre en œuvre vos compétences d’équilibre, votre force, votre souplesse et votre technique pour contrôler le mouvement correctement. Effectuer un nombre important de répétitions (comme dans le WOD « Randy ») peut parfois causer des irritations sur les mains.

5 – BURPEES / WALKING LUNGES

Les bons vieux Burpees, les préférés de tous (ou pas) ! Les petites écorchures qu’ils causent peuvent être évitées en portant des genouillères. Cela aide également à contrer la bosse qui apparaît lorsque vous posez votre genou sur le sol pendant le mouvement du walking lunge.

6 – BOX JUMPS

Cette blessure n’arrive que lorsque vous ratez la boîte, ce qui semble stupide, mais nous connaissons TOUS ce sentiment quand vous en faites beaucoup, et que vous travaillez fort, que vos jambes sont en feu et que chaque saut vous donne l’impression d’avoir plusieurs centaines de kilos reposant sur vos épaules ! C’est normalement une erreur que nous ne faisons pas deux fois ! Le port d’une protection sur les mollets et les tibias peut aider à empêcher qu’une telle blessure ne se produise.

7 – DOUBLES UNDERS

Cela pourrait être l’une des douleurs les plus universelles et ennuyeuses du CrossFit. C’est le claquement rapide de la corde d’un Double Under mal synchronisé sur la jambe, vous rappelant que vous avez encore besoin de vous améliorer dans cet exercice. Les Doubles-Unders requièrent une coordination et une détermination extraordinaires, mais ils permettent de travailler efficacement sur l’endurance cardiovasculaire tout en augmentant votre coordination et votre vitesse.

8 – CLEANS

C’est un incroyable exercice de force où le poids de la barre repose sur le haut de votre corps, pouvant laisser des ecchymoses. Mais celles-ci s’estompent rapidement, laissant la place à la force que vous pourrez utiliser comme vous le souhaitez dans votre prochain WOD. Parfois, les tibias peuvent prendre un léger coup en entrant en contact avec la barre (de la même manière qu’un Deadlift le ferait) et vous pourrez remarquer également de petites marques sur le dessus de vos cuisses.

Par Robbie Wild Hudson – Source : Boxrox.com